Grain de beauté qui gratte : comment l’apaiser ?

Dernière mise à jour: 29.02.24

 

Avoir des grains de beauté sur le visage ou le corps est tout à fait normal. Certaines personnes peuvent en avoir plus que d’autres, ceci n’a rien de bien inquiétant. Toutefois, les individus à peaux claires qui ont beaucoup de grains de beauté doivent rester vigilants, surtout lorsque ces derniers grattent souvent. Que faire face à cette situation ? Nos réponses.

 

Qu’est-ce qu’un grain de beauté ?

De forme arrondie, le grain de beauté se présente sous forme de petite tâche visible sur la peau dès l’enfance et qui persiste durant toute la vie de la personne concernée. Certaines périodes peuvent même favoriser leur apparition, notamment lors de l’adolescence ou durant la grossesse.

Les grains de beauté se divisent en deux catégories bien distinctes. D’abord, il y a les nævus congénitaux qui apparaissent dès la naissance ou pendant la petite enfance. Ensuite, vous avez les nævus acquis qui se forment durant toute la vie de l’individu.

 

Grain de beauté qui gratte : quelles en sont les causes ?

Les nævus font partie intégrante du tissu cutané, ainsi ils s’exposent directement à tous les éléments pouvant entraîner des démangeaisons. Voici quelques raisons qui peuvent expliquer un grain de beauté qui gratte : 

• Assèchement et sensibilité de la peau

Une exposition au soleil fragilise grandement l’épiderme, notamment lorsque vous assistez régulièrement à des courses hippiques. D’un autre côté, une peau sèche a tendance à gratter, ainsi les grains de beauté ne sont pas responsables de ces inconforts. Cela dit, il convient de considérer les caractéristiques de votre peau pour vous assurer de la cause de la démangeaison.

• Intolérance aux produits cosmétiques

Des réactions cutanées peuvent survenir lors de l’utilisation de produits cosmétiques contenant les allergènes. Ceci apparaît souvent chez les usagers ayant une peau sensible. À ce moment, la peau de la personne concernée a tendance à gratter et à rougir.

• Des soucis au niveau de la peau

Parfois, des gênes cutanées peuvent vous faire penser qu’il y a un problème au niveau des grains de beauté. En effet, il arrive que des acnés poussent en dessous de ces derniers et ceci entraîne forcément des irritations avec l’envie de vous gratter. Les boutons apparaissent souvent sur le visage, les épaules et le dos.

Chez certaines personnes, les crises d’urticaires provoquent des réactions allergiques causant des démangeaisons près des nævus. Dans certains cas, des plaques d’eczéma peuvent aussi apparaître autour de ces derniers, laissant penser que ce sont les grains de beauté qui grattent.

 

Que faire lorsque les grains de beauté grattent ?

1- Rester à l’abri du soleil

Le premier réflexe à adopter lorsque les nævus démangent, c’est de rester à l’ombre puisque le soleil favorise davantage l’envie de gratter. En revanche, si vous devez sortir, il faut mettre une crème solaire ayant un indice de protection SPF d’au moins 30. Toute la journée, vous devez renouveler l’application à plusieurs reprises. En même temps, n’oubliez pas de porter un chapeau.

2- Éviter de se gratter

Même si votre grain de beauté vous démange beaucoup, il est préférable de ne pas le gratter, sinon vous pourriez l’arracher. Dans ce dernier cas, le saignement est inévitable. Lorsque vous faites face à ce genre de situation, il est nécessaire de désinfecter la peau avec un produit adapté. Ensuite, il faudra appliquer une solution antiseptique sur le nævus. Afin de protéger la plaie et favoriser la guérison, nous conseillons de mettre un pansement par-dessus.

3- Utiliser du produit apaisant

Sur le marché, il y a de nombreux produits destinés à soulager la démangeaison des grains de beauté. Ceux-ci permettent de calmer les sensations d’irritations. Ils nourrissent également la peau pour qu’elle reste en bonne santé. Pour bien choisir ce produit, nous vous conseillons fortement de vous rapprocher d’un professionnel de la santé.

4- Consulter votre médecin

Même en suivant tous les conseils suscités, votre grain de beauté continue à vous gratter ? Vous devrez alors prendre rendez-vous au plus vite avec votre médecin. En effet, il y a des risques que les nævus se transforment en mélanome. Cette évolution anormale est parfois le signe de l’apparition de cancer de la peau. 

Dès le moindre doute, le passage chez votre médecin est donc à privilégier. Ce dernier vous fera réaliser différents examens visant à déterminer les causes de ces inconforts. Dans le même temps, il peut vous prescrire des traitements nécessaires pour garantir la santé de votre peau.

Qu’est-ce que l’auto-examen ABCDE ?

Un grain de beauté peut évoluer de façon alarmante. Effectuer cet auto-examen permettra donc de déceler d’éventuels signes d’un cancer de la peau. Cette opération est à réaliser régulièrement, celle-ci consiste principalement à observer l’aspect des nævus. Voici l’interprétation de cette technique simple, mais efficace.

A ou asymétrie : quand le grain de beauté n’est ni ovale ni arrondie ou lorsque celui-ci n’est pas symétrique.

B ou bordure : permet de vérifier que la zone tout autour n’est pas granuleuse.

C ou Couleur : pour déceler le changement de couleur du grain de beauté.

D ou diamètre : servant à mesurer la taille du nævus, notamment lorsqu’il fait plus de 6 mm.

E ou évolution : permettant de cerner la transformation de l’aspect général comme la texture, la forme, la couleur, etc.

Dès lors que vous vous apercevez, même l’un de ces symptômes, il est préférable de voir un médecin dans l’immédiat. Ce professionnel de la santé effectue un examen en utilisant un type de loupe spécial. Sinon, il peut s’avérer nécessaire de réaliser une biopsie en prélevant un échantillon des cellules du grain de beauté.

 

Les éventuels risques des grains de beauté

Généralement, les grains de beauté sont bénins pour l’homme. Par contre, certaines personnes peuvent développer le mélanome. Ainsi, ceux qui s’exposent intensément au soleil sont les plus sensibles à cette tumeur maligne de la peau.

Cela dit, les individus ayant une peau claire et ceux qui ont des antécédents familiaux liés aux cancers de la peau doivent surveiller leurs nævus pour déceler une éventuelle évolution anormale. Ceci permettra de limiter les risques de cancer.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES