Dernière mise à jour: 12.07.20

 

L’huile de chanvre est un produit aux mille et une vertus. Elle nourrit la peau, atténue les rides et lutte contre les inflammations. Elle redonne également du volume aux cheveux. En plus, elle régule la pression artérielle. Mais avant de parler de ses atouts, on vous rappelle les composants essentiels aux propriétés magiques. On terminera par les conditions de conservation.  

  

De quoi est constituée l’huile de chanvre ?

Elle est riche en acide gras. Vous avez des omégas 9 (9 à 14 %), des omégas 6 (55 à 60 %) et des omégas 3 (17 à 20 %). Elle comprend des acides palmitique et stéarique, entre 8 et 10 %. Une infime quantité de vitamines A, B1, B2, B6 et E (2 %) s’y trouve également ainsi que du THC. Il y a aussi de l’acide aminé, du gamma tocophérol, du bêta-sitostérol et du bêta-caryophyllène.  

Sa composition est ainsi la source principale de ses vertus. Avec tous ces actifs, elle fait des merveilles dans le domaine des soins et beauté. Elle est totalement saine pour l’organisme humain.   

 

Comment tirer profit des bienfaits de cette huile ?

Faute de conservation, l’essence de chanvre peut ne pas avoir d’effet ou perdre de son efficacité. Gardez-la à sec et à froid si vous voulez obtenir des résultats après utilisation. Ne la placez surtout pas dans un récipient mal encastré, sous le soleil ou dans un contenant en plastique.

Dans le premier cas, elle va s’oxyder. Dans le second, elle sera brûlée. Ayez donc l’habitude de refermer le flacon après chaque application. De même, gardez la fiole à l’ombre dans un placard propre et complètement sec.   

Sachez qu’une huile protégée dans une bouteille en verre vaut mieux qu’une autre dans un réservoir en plastique. Ce dernier peut présenter des particules toxiques comme du bisphénol A ou BPA. Cet élément est susceptible de se détacher et de contaminer la composition.   

 

Un actif antirides

L’huile de chanvre est un excellent anti-âge. Vous pouvez en mettre sur un visage ridé ou craquelé sans aucun souci. Les omégas 3 lui confèrent son pouvoir anti vieillissement. Elle conserve également la fermeté et l’élasticité de la peau. De ce fait, elle freine l’apparition des rides et ne peut pas engendrer de résultats secondaires. 

Cette caractéristique lui permet d’être efficace contre une vieillesse précoce. Et contrairement aux produits chimiques ou à la chirurgie, les risques se voient moindres et il n’y a aucun effet désagréable.

Elle maintient donc la couche épidermique en état. Vous pouvez profiter de ses bienfaits via un usage externe. Appliquez-en sur le bras, le visage ou sur tout le corps. À noter que l’huile de chanvre convient à tous les types de peau.

Un nourrissant pour la peau

L’huile de chanvre préserve et nourrit le tissu cutané. Elle peut servir dans le traitement d’une couche épidermique mal hydratée, mature ou irritée. Sa composition nutritionnelle ressemble de près à celle du sébum (substance protectrice naturelle de l’épiderme).

C’est pourquoi elle fait barrage aux agressions extérieures produites par les changements climatiques. Le froid ou le chaud, par exemple, sont souvent responsables du dessèchement cutané. Et heureusement, elle ne reste pas seulement à la surface, elle pénètre les pores. De ce fait, elle va nourrir la couche externe et redonner plus de densité. Elle est également adaptée à toutes les natures parce qu’elle adoucit l‘épiderme si on l’utilise fréquemment.

 

Un anti-inflammatoire

L’huile de chanvre soulage les effets de brûlures sur l’épiderme. C’est un anti-inflammatoire naturel, utile contre les irritations et les sensations de réchauffement au niveau de la peau. Vous pouvez l’appliquer directement après le rasage, après une séance de spa ou un bronzage. Les traces de rougeur et de démangeaison s’atténueront par la suite.

Encore mieux, en tant que lipide, elle est capable de restaurer la couche épidermique. Elle participe à la régénération d’une surface envahie par des poussées d’acnés ou d’eczéma. Profitez-en si vous avez des problèmes à ce sujet. En plus, elle diminue la propagation de boutons, d’érythèmes et d’irritations. Dans une situation pareille, massez avec cette huile la partie touchée en effectuant une action rapide en profondeur.  

 

Un soin capillaire

Cette huile miraculeuse intervient dans le domaine du cosmétique. Elle améliore la repousse des fibres capillaires grâce à ses acides gras polyinsaturés. Elle permet aux cheveux de gagner en longueur et en volume.

Les crins secs et cassants peuvent se nourrir de cette substance purement naturelle. Mettez-en sur votre cuir chevelu et sur les longueurs. Ensuite, nettoyez avec du shampoing. Vous verrez, votre chevelure sera plus brillante. Son taux d’omégas 3 assez élevé va empêcher l’apparition de pellicule sur la tête. Bref, une bonne huile de chanvre fait la joie des consommateurs en tant que soin capillaire.   

Un régulateur de pression artérielle et de taux de cholestérol

L’huile de chanvre prévient les maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle. Elle renforce les vaisseaux et améliore la circulation. En d’autres termes, elle prend soin des veines et des artères pour que le circuit sanguin fonctionne mieux. Et en cas de pression artérielle élevée, elle pourrait être la solution. 

De même, l’essence diminue le taux de cholestérol dans l’organisme. Cette fois, tout le mérite revient au bêta-sitostérol. C’est une substance rare présente dans les produits diététiques et les médicaments anti-cholestérols. Et bonne nouvelle, l’équivalent naturel se retrouve dans le chanvre.       

 

Un produit relaxant

L’huile de chanvre aide à se relaxer. D’après des études menées par des scientifiques italiens, sa composition permet à l’organisme de se détendre. Les effets sont similaires à ceux de la méditation. En l’inhalant, les ondes cérébrales, le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire seront apaisés. Les chiffres ressembleront à ceux d’une personne sereine en pleine séance de yoga.        

La raison est simple, le chanvre contient un infime taux de THC. Ce produit se trouve en grande quantité dans le cannabis et dans la marijuana. C’est l’élément magique qui fait planer la conscience. Associé avec d’autres composants de l’huile de chanvre, le mélange procure une sensation de relaxation.    

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

L’huile de chanvre ou huile CBD est très appréciée parce qu’elle est riche en acides gras. Elle possède notamment plusieurs vertus. Elle lutte, par exemple, contre la déshydratation et le vieillissement prématuré de la peau. Elle peut servir de traitement contre le syndrome du côlon irritable. Toutefois, il faut savoir déceler la bonne et la mauvaise qualité.

 

Vérifiez la nature du produit

L’huile extraite du chanvre ressemble de près à celle issue du cannabis. Vous pouvez vous tromper si vous vous fiez à l’apparence pour faire la différence entre ces deux produits. La première composition est utilisée dans plusieurs domaines et tout le monde peut s’en procurer. La seconde mixture, par contre, représente un danger pour la santé.

Pour les distinguer, il faut vérifier la teneur en THC. Si elle n’excède pas les 0.3 % alors, elle provient de la première plante. Au-delà de cette limite, on parle d’article non consommable, illégal ou de drogue produite à partir de marijuana. Et la loi interdit la vente et la prise d’un tel mélange.

Ce type d’huile se voit uniquement recommandé à des fins médicales et est strictement règlementé. Si vous cherchez une essence de qualité, vous avez ici notre sélection des meilleures offres d’huile de chanvre.

    

Tenez compte de son étiquette

Une huile de chanvre de qualité peut se reconnaître par sa clarté et sa provenance. L’étiquette devrait indiquer des informations sûres à propos du pays d’importation, du lieu de l’élaboration et de l’usine de fabrication.

Avec ces renseignements, vous pouvez vérifier la fiabilité du produit acheté et son authenticité. D’ailleurs, une vraie société digne de ce nom sera fière d’apposer sa marque dessus. Sachez que s’ils sont peu fiables, on les conçoit à but lucratif seulement et leur vignette n’est pas très claire.

Certaines enseignes camouflent souvent le lieu de fabrication par des affiches faussées ou non explicites. La traçabilité de leurs articles est presque impossible. Donc, méfiez-vous des fioles d’huile de chanvre qui manquent d’information.     

Voyez sa texture

La teinte légèrement dorée d’une huile de chanvre est synonyme de qualité. Ce détail montre à quel point la composition a bien été filtrée avant d’être mise en bouteille. Celle-ci contient moins d’impureté et son goût est agréable aux papilles.

Sachez que l’huile de chanvre brute adopte un coloris verdâtre. Elle est riche en nutriments, par contre, sa saveur reste très prononcée. Vous pourriez avoir des difficultés à l’avaler justement parce qu’elle manque de traitement. De ce fait, vous aurez du mal à réellement en profiter.

Cela lui coûte le rang d’honneur. Ainsi, les consommateurs préfèrent une composition dont la texture se rapproche le plus du doré plutôt qu’une autre pas assez travaillée. Faites le bon choix en tenant compte de la coloration.             

 

Insistez sur la méthode d’extraction  

La technique d’extraction impacte sur la qualité du produit. Une bonne huile de chanvre s’obtient par la méthode dite à froid ou bien par CO2. Il s’agit d’un procédé assez complexe et qui prend du temps. Cela fait plafonner le prix de la solution finale.       

C’est pourquoi la majorité des consommateurs se tournent vers le traitement à l’éthanol. Moins onéreuse et offrant une huile de qualité moyenne, cette élaboration attire davantage de foules. Ce type de mixture est disponible auprès de tous les revendeurs connus.

Si vous n’avez aucune idée à propos de la méthode de fabrication, évitez le produit. Il est fort probable qu’il n’ait pas suivi les normes de conception approuvées par les autorités compétentes.    

 

Examinez le taux de THC

La qualité d’une huile de chanvre peut être mesurée à partir du taux de THC. Il s’agit d’un composant psychoactif entraînant un effet hallucinogène si consommé à forte dose. À titre informatif, le cannabis peut en contenir jusqu’à 4 %. 

Plus la valeur de THC est élevée, plus la prise du produit devient risquée. Avec une huile de chanvre, le quota idéal est estimé à 0.1 %. Pourtant, la limite autorisée (pour ce chiffre) varie d’un pays à un autre. En 1971, le taux standard international a été fixé à 0.3 % au maximum.

Consultez l’avis d’un proche

Comment reconnaître une huile de chanvre de qualité ? Demandez l’avis des autres. Cependant, adressez-vous à une personne de confiance qui avant vous a déjà utilisé la même solution. Eh oui, l’expérience prévaut plus que la connaissance. 

Les témoignages de vos proches sont plus fiables que les informations reçues auprès du revendeur. Ainsi, même si vous ne les avez pas lues, vous pourrez quand même contracter l’achat sans perdre de temps. Par ailleurs, prenez plaisir à goûter ensemble un même produit pour voir si vous êtes d’accord. Les préférences de chacun en matière de goût peuvent influencer le choix.   

 

Vérifiez le mode de conservation

Sur le marché, l’huile de chanvre est encastrée dans des récipients de toutes sortes. Sachez pourtant que certains réservoirs affectent la qualité de la composition. Cela concerne les modèles en plastique contenant du BPA.                       

Cet élément donne à cette matière sa transparence et sa compacité. Cependant, il est nocif pour l’organisme et entraîne des effets indésirables. Une fois ingéré, il perturbe les hormones de croissance et de sommeil.

L’huile en sera donc infectée si elle réside dans ce genre de récipient. Pour limiter les risques de contamination, encastrez au plus vite la composition dans une autre fiole. Pour faire simple, privilégiez en tout temps les produits en verre.

 

Méfiez-vous de sa température

Lors des expositions en plein air, la fiole contenant l’huile peut être victime du soleil. Ainsi, la composition se réchauffe et perd de sa qualité. Pour évaluer l’état de la mixture, touchez de vos doigts la bouteille. Vous verrez si elle est chaude ou froide.

De même, le fait de chauffer la solution dans une préparation revient au même résultat. Elle va, en effet, fumer si elle est soumise à une température élevée. Sa valeur nutritionnelle peut diminuer considérablement. Et à quoi bon acheter un produit de luxe si on le gâche d’un coup ? Bref, utilisez à froid votre huile afin de conserver sa qualité. D’ailleurs, elle fait un bel accompagnement pour les entrées froides comme les salades.  

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

Le psoriasis touche un fort nombre de personnes, quels que soient l’âge et le sexe. Cette affection est considérée comme un trouble du système immunitaire se manifestant sous forme de rougeurs sur la peau. Comme il véhicule différentes idées reçues, pour aider les personnes concernées, nous mettons les points sur les « i » dans ces quelques lignes.

 

Ce qu’il faut comprendre concernant le psoriasis

Pour faire simple, il s’agit d’un trouble inflammatoire chronique qui se déclenche suite à d’innombrables facteurs à savoir le stress, le froid ou les coups de soleil. Dans la majorité des cas, il se manifeste par les rougeurs et l’apparition de peaux mortes qui démangent. A côté, il existe une grande variété d’autres symptômes. Si les uns présentent des vésicules sur les mains, d’autres souffrent d’irritations ponctuelles. Pour certaines personnes, leurs ongles commencent à s’épaissir jusqu’à perdre leur couleur naturelle.

Généralement, ces phénomènes durent des mois, mais ils peuvent aussi persister pendant des années. À cet effet, ils occasionnent de nombreuses crises d’angoisse si vous ne prenez pas en main la situation. Bien que le psoriasis touche presque toutes les parties du corps, il se localise le plus souvent sur le cuir chevelu.

D’après les spécialistes, si vos parents en souffrent déjà, vous risquez aussi de contracter cette maladie. Quoi qu’il en soit, les facteurs psychologiques ainsi que l’environnement peuvent aussi appuyer cette dermatose chronique.

On croise différents types de psoriasis, mais jusqu’à présent, rares sont ceux qui ont pu témoigner d’une guérison définitive. Il n’est pas facile de maîtriser les émotions ainsi que les causes infectieuses risquant d’entrainer la crise. Pourtant, vous pouvez très bien apaiser les malaises en suivant les conseils ci-après.

Quels sont les traitements médicamenteux les plus utilisés ?

Bon nombre de praticiens préconisent des dermocorticoïdes. À usage local, ces derniers font partie des préparations anti-inflammatoires réduisant efficacement l’irritation. Il faut bien reconnaître que le traitement dure de nombreuses semaines. Si le résultat ne satisfait pas le spécialiste, il peut le prolonger durant plusieurs mois. Il faut toujours l’avertir en cas d’effets indésirables à savoir les vergetures ou la couperose.

Les rétinoïdes figurent parmi les cures de référence de cette maladie chronique. Dérivés de la vitamine A, ils offrent de bons résultats dans la réduction des plaques. Les dermatologues l’accompagnent souvent du dermocorticoïde.

Outre cela, les médecins prescrivent les agents kératolytiques pour éclipser les croutes dans les plaques. Ces substances pharmaceutiques sont à bases d’acide salicylique pouvant paraitre dangereux pour les yeux. De même, il ne faut pas les utiliser sur les parties intimes.

Pour une cure durable, les spécialistes vous suggèrent l’usage des dérivés de la vitamine D. Bien qu’ils agissent lentement, ils empêchent la réapparition fréquente de cette dermatose. Armez-vous de patience, car les effets ne seront palpables qu’après un bon moment.

 

Comment soigner le psoriasis du cuir chevelu ?

Presque toutes les victimes montrent des symptômes sur cette partie du corps. À la fois inesthétiques et ennuyantes, les manifestations doivent être soulagées le plus vite possible. Il n’y a rien de plus fiable que de consulter un dermatologue. Il est en mesure de vous prescrire des médicaments aptes à calmer la démangeaison et limiter l’apparition des plaques.

Si vous désirez vous charger de la situation tout seul, vous pouvez choisir de bons produits d’hygiène. Préférez un soin apaisant ou un shampoing adapté à cette maladie. Parfois, vous avez tendance à étouffer vos cheveux en les serrant trop forts. Pourtant, ce geste habituel ne fait qu’empirer l’irritation. Lâchez donc un peu du leste afin d’y remédier.

Certaines personnes ont l’habitude de se gratter. Cependant, ce mouvement prolonge l’inflammation pendant de nombreux jours. Il est conseillé d’utiliser une brosse douce pour se coiffer au quotidien.

 

Quels sont les remèdes naturels ?

Il existe des astuces et solutions pratiques vous aidant à soulager le psoriasis. Si vous optez pour les recettes de grand-mère, le vinaigre de cidre est réputé efficace contre cette dermatose. Il suffit de le mélanger avec quelques gouttes d’eau puis l’appliquer sur les zones à traiter par le biais de coton.

Vous pouvez aussi vous servir de l’huile d’olive aux multiples bienfaits notamment dans la guerre contre le psoriasis. Elle supprime les croutes et nourrit simultanément la peau. Certaines personnes l’associent à du bicarbonate de soude afin d’optimiser son efficacité.

Dans ce même contexte, l’aloe vera séduit une multitude de gens, grâce à ses effets favorables. Cette plante est très utilisée en cosmétique et particulièrement dans la cure contre le psoriasis. Les spécialistes maintiennent qu’elle apaise les démangeaisons.

Le chanvre fait aussi partie des remèdes naturels contre cette maladie de la peau. L’huile obtenue à partir de cet arbuste possède des actions anti-inflammatoires. Il assainit et adoucit la zone concernée. Généralement, cette substance se présente sous forme de crème. Toutefois, on distingue pareillement des graines de cannabis dans le commerce. Quoi qu’il en soit, il s’avère important de dénicher la meilleure huile de chanvre afin d’obtenir les résultats escomptés.

Comment prévenir le psoriasis ?

Pour ne pas souffrir de ce trouble chronique, vous pouvez tout simplement adopter quelques réflexes au quotidien. Si l’anxiété ou le stress sont considérés comme ses facteurs de risques, vous pouvez vous divertir à certains moments.

Bon nombre d’études démontrent que l’alcool favorise le déclenchement de cette maladie. Il en est de même pour le tabagisme ainsi que d’autres boissons excitantes. Il est de ce fait préconisé de les consommer avec modération.

Certaines nourritures encouragent l’apparition des symptômes du psoriasis. Excluez donc de vos habitudes alimentaires le chocolat, les charcuteries, le sucre, les gâteaux secs et bien d’autres. N’oubliez pas de boire suffisamment et de vous hydrater la peau au quotidien.

Évitez l’usage des produits cosmétiques trop agressifs ainsi que des articles parfumés. Si votre main vous démange et que des squames disgracieuses s’y forment, utilisez des gants quand vous faites la vaisselle ou si vous vous occupez d’une lessive sans machine. Préférez les vêtements en coton pour ne pas empirer le cas de la peau. 

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

De nombreuses personnes souffrent de la couperose qui se caractérise par des rougeurs sur le visage. Cette maladie touche particulièrement le sexe féminin et la catégorie d’âge de 30 à 50 ans. Comme tout trouble dermatologique, il existe des traitements et préventions. Avant d’entrer dans les détails, récapitulons d’abord les essentiels à savoir sur cette affection.

 

Les causes et symptômes 

Bon nombre de spécialistes considèrent la couperose comme une maladie vasculaire. Elle a comme origine la dilatation des capillaires sanguins sur le visage. À cause de leur taille assez fine, les agressions extérieures comme la température et la pollution les attaquent aisément, d’où l’évolution de l’acné en un temps record si on ne prend pas ses précautions.

Cette rosacée ne se transmet pas par contagion. Il s’agit plutôt d’une maladie héréditaire. Si vos parents en sont atteints, vous risquez d’en souffrir également. Chez les personnes sujettes à cette maladie, plusieurs facteurs intensifient les menaces d’apparition à savoir le changement de température et l’exposition au soleil. La consommation d’alcool, d’épices ainsi que des boissons chaudes peuvent aussi entrainer ce trouble. Il en va de même pour le stress et les variations hormonales.

La couperose se manifeste par des rougeurs ou de petites veines sur les joues, le menton, le nez, le front ou près des yeux. Dans sa forme plus grave, ces symptômes s’accompagnent d’une rosacée oculaire ressemblant aux signes de la conjonctivite. Les yeux deviennent de plus en plus irrités. Elle se caractérise aussi par la sècheresse de la peau faciale et la sensation de brûlure.

À tout problème correspond une solution. Le passage suivant récapitule les différentes méthodes envisageables pour traiter la couperose.

Les remèdes naturels

De multiples fashionistas ont recours au concombre pour éradiquer les symptômes. Si certaines l’utilisent en masque, d’autres le coupent en tranches et le mettent sur le visage. Peu importe la manière dont vous vous en servez, cette plante diminue l’affection de manière évidente. Tout comme ce légume, le miel est également indiqué pour résoudre ce problème. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il soulage les picotements dus à ce trouble.

De plus en plus de personnes font confiance à l’aloe vera. Très utilisé en cosmétique, il fait disparaitre la poussée rapidement. En cas de forme intense de la maladie, le curcuma constitue une solution efficace pour réduire la crise. À part de donner un goût particulier à nos plats, il exerce une action anti-inflammatoire puissante.

Si vous vous fiez à la phytothérapie ou traitement à base de plantes, l’hamamélis de Virginie est l’un des remèdes contre la couperose. Avec sa nature antioxydante, il multiplie la résistance du système veineux face aux facteurs de risques. De même, l’huile de chanvre optimise la circulation au niveau des veines, avec sa forte teneur en vitamine E. Elle nourrit et purifie la peau du visage en profondeur.

 

Les traitements médicamenteux

Pour certaines personnes, la couperose provoque des irritations ou démangeaisons insupportables. Face à cette situation, les spécialistes prescrivent immédiatement les antibiotiques pour les soulager. Généralement, on y trouve des produits spécifiques à base de clindamycine ou métronidazole.

En cas de trace sur la peau, le praticien conseille l’usage d’ivermectine. Sous forme de gel ou de crème, elle va les réduire jusqu’à ce qu’elles disparaissent pour de bon. Si vos yeux souffrent d’une inflammation, vous pouvez utiliser des antibiotiques avec comme ingrédient principal les cyclines. Pour obtenir des résultats durables, on les prend pendant trois mois. Pourtant, seuls les dermatologues peuvent vous les recommander et ils sont disponibles uniquement sous ordonnance en pharmacie. 

Dans les cas les plus graves, les médecins experts vous suggèrent les produits anti-acnéiques aptes à apaiser de manière rapide la crise. Quant à l’acide azélaïque, elle est connue pour réduire les rougeurs ainsi que le nombre de pustules.

 

Le recours à la chirurgie esthétique

Si les solutions citées ci-dessus ne vous persuadent pas, vous pouvez compter sur cette intervention qui parait efficace, mais dispendieuse. Parmi les procédés les plus utilisés, l’électrocoagulation agit aussi sur la couperose. À l’aide d’une aiguille ultra fine, le spécialiste coagule le vaisseau. Même si vous ressentez une certaine douleur, il n’y a rien d’insupportable pendant la séance.

Pourtant, cette situation fait peur aux personnes sensibles. C’est pourquoi elles optent pour le traitement au laser. Contrairement à la solution précédente, ce dernier ne vous fait pas mal. L’objectif consiste à réduire le diamètre des vaisseaux dilatés. Pour ce faire, la médecine esthétique utilise les rayons lasers pour chauffer les zones concernées et les rendre petit à petit propres et douces.

Après les séances, il est tout à fait normal que vous ressentiez quelques picotements. Cependant, vous n’avez aucune raison de vous en soucier puisque cette sensation se volatilisera peu à peu. Rien ne vous empêche de vous servir d’une crème apaisante. Si vous remarquez que votre visage devient rouge et gonfle, un bon maquillage peut le dissimuler.

Les conseils de prévention

D’une manière générale, la couperose peut toucher n’importe qui et il n’y a pas de règle proprement dite qui en protège. Cependant, on peut réduire l’aggravation des symptômes. Nombreuses sont les solutions, mais parmi les plus simples, il faut boire suffisamment. Évitez également les boissons chaudes et les plats épicés. Ils provoquent l’apparition des rougeurs en un temps record. De même, il faut équilibrer la consommation en alcool.

Prenez des précautions en cas de changement de climat, puisque les modifications de température entraînent aussi l’acné. Pendant les vacances, lorsque vous vous exposez au soleil, n’oubliez pas de vous servir de crème solaire. Restez seulement avant 11 h et après 16 h, en dehors, la chaleur est à son paroxysme.

Si possible, évitez les événements sources d’émotions fortes, de stress et d’anxiété. Il est préconisé de vous distraire de temps en temps. N’ayez pas l’habitude de vous gratter la face. Elle ne doit pas non plus être lavée à l’eau chaude. Pour rincer vos lotions ou produits de beauté, préférez l’eau tiède. Écartez les lotions ou des crèmes grasses. Similairement, limitez au maximum la prise des médicaments vasodilatateurs, car ils risquent d’aggraver l’affection.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

Les rayons ultra-violets ou lumières noires engendrent des taches noirâtres sur la peau. Les crèmes et les filtres anti-UV sont conçus pour jouer le rôle de barrière protectrice contre ces éléments. Cependant, les huiles végétales peuvent y participer pleinement ou partiellement aussi. On vous regroupe ici les lotions ayant un indice de protection élevé contre les coups de soleil.    

 

Huile de soja

Sur une échelle de 2 à 50, l’huile de soja protège la peau à 10. Elle se classe ainsi dans le top 10 des lotions naturelles anti-UV. Donc, pourquoi vous en priver ? Mettez-en quelques gouttes sur le visage, les bras et les jambes avant de passer la porte de sortie.

Cette lotion régule la production de la mélanine responsable des taches brunes sur l’épiderme. Elle donne aussi à ce dernier sa couleur. En contrepartie, n’abusez pas trop de sa capacité.

Tenez-vous à l’ombre si la température extérieure monte en flèche. L’huile de soja n’est pas assez coriace pour protéger votre peau du soleil. Il lui faut un IP supérieur ou égal à 15 pour assurer ce rôle.

 

Huile de germe de blé 

L’huile de germe de blé est reconnue pour sa richesse en vitamine A, B, C et surtout E. Elle présente un indice de protection anti-UV estimé à 20. Comme quoi elle arrive à stopper 95 % des rayons solaires pouvant causer des brûlures et des rougeurs. 

Autre aspect important, cette lotion est compatible avec toutes les peaux, des plus grasses aux plus asséchées. Elle pourra très bien vous protéger contre le soleil battant de l’été. Pour une protection anti-UV, celle-ci se classe parmi les plus efficaces.

Huile d’avocat

On retrouve à la quatrième place l’huile d’avocat. À titre de comparaison, elle est moins performante que celle obtenue à partir de germe de blé. Son indice de protection anti-UV est estimé à 15. Toutefois, c’est un chiffre assez élevé pour une huile végétale.

La graisse d’avocat s’applique sur une peau sèche, normale ou irritée. Sachez que cette lotion vous protègera d’une exposition au soleil qui n’est pas trop longue. Cela dit, elle restera moins efficace pour une séance de bronzage complet sur la plage où la température frôle les 28 °C.

 

Huile d’olive et de coco 

À titre de barrière contre les rayons UV, ces deux huiles essentielles se retrouvent avec le même indice de protection, aux environs de 8. Elles stoppent 75 à 80 % des rayons nocifs du soleil. Par contre, elles en laissent échapper près de 20 %. 

Elles ne garantissent pas entièrement votre isolation à la lumière, mais, vous pouvez vous en servir le temps de faire les courses par exemple. C’est-à-dire qu’elles seront efficaces pour un instant seulement en temps ensoleillé et non pour une demi-journée. Toutefois, cela ne vous empêche pas d’embellir votre peau avec ces dernières, tranquillement installé chez vous.        

 

Huile de karité, de macadamia et de ricin

Ces huiles offrent une protection anti-UV équivalente à 6. Utilisez-les pour vous dépanner en temps ensoleillé. Au moins, vous aurez une fine couche protectrice atténuant l’effet du soleil sur l’organisme.

Par ailleurs, restez à l’ombre si le soleil est au zénith, sinon vous allez vous brûler la peau à petit feu. À ce moment de la journée, la température est à son comble. Donc, afin d’éviter cette chaleur frappante du midi, limitez vos déplacements uniquement le matin ou le soir. En outre, dans un scénario pareil, les manches longues prennent tout leur sens. Enfilez-les.

 

Huile d’amande et de jojoba 

On retrouve en bas de l’échelle l’huile de jojoba et d’amande. Bien qu’elles soient très riches en nutriment, elles ne font pas vraiment le poids contre les rayons UV ou la lumière noire. Leurs indices de protection tournent autour de 5 seulement, ce qui est très en dessous de la moyenne.  

Pourtant, il est possible de les rendre plus puissantes. La solution consiste à les associer à de l’oxyde de zinc ou de titane, c’est-à-dire avec un filtre solaire. Ainsi, vous obtiendrez une potion efficace supportant la chaleur latente de l’été. Par ailleurs, vérifiez que les composants ne contiennent pas des nanoparticules. Ces dernières pourraient en effet affecter les organes et représentent de gros risques pour les femmes enceintes.

Huile de sésame   

Quand on parle de barrière anti-UV, l’huile de sésame s’affiche à la dernière position. Avec un IP de 2 seulement, elle retient 50 % seulement des faisceaux lumineux. Si vous vous en servez comme crème solaire, vous allez contracter pas mal de rougeurs sur l’épiderme.

On vous suggère de l’appliquer en dessous d’une crème solaire. De ce fait, vous formerez plusieurs couches protectrices efficaces. En matière de bouclier, l’huile de sésame reste peu active. Pourtant, l’huile d’argan l’est d’autant moins. Son indice de protection anti-UV est réduit à néant. En gros, ne vous donnez même pas la peine d’en asperger les parties de votre corps dans le but de bronzer.       

 

Huile de karanja

Peu connue du grand public, l’huile de karanja s’utilise comme une véritable couche anti-UV. D’ailleurs, elle se retrouve sur la deuxième marche du podium en la matière. À titre indicatif, elle offre un IP compris entre 20 à 25, une efficacité supérieure à celle de l’huile de germe de blé.

Mais avant de l’appliquer, diluez-la dans 20 % d’huile de coco ou d’avocat. Pour une raison purement scientifique, cette potion pourrait éveiller ou intensifier l’allergie cutanée chez certaines personnes. Elle contient des particules insaponifiables, d’où son effet parfois trop irritant sur une peau malade.     

 

Huile de pépins de framboise

Et pour clore cette sélection d’huiles végétales anti-UV, on vous garde la meilleure pour la fin : l’huile de pépin de framboise. Elle affiche un IP largement supérieur à ses semblables avec un chiffre affolant de 28 à 50.

Cela démontre tout son pouvoir protecteur contre les coups de soleil. Riche en vitamines A et E, elle combat les rougeurs et les inflammations épidermiques. Pour l’utiliser comme il se doit, appliquez-en une bonne dose sur toute la peau et faites votre bronzage. En plus, vu son efficacité, vous n’avez nullement besoin de la mixer avec une autre composition pour vous en servir.

Enfin, cette huile dégage un arôme assez fort pouvant gêner les plus sensibles. Toutefois, soyez rassuré, le parfum se dissipe quelques heures après vous en être couvert.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

Les essences naturelles ne cessent d’émerveiller les usagers. Leurs propriétés médicinales les rendent tout aussi utiles qu’efficaces dans l’univers du cosmétique. C’est bel et bien le cas de l’huile de jojoba, une potion presque magique qui s’applique sur tout le corps. On en met généralement sur la peau, le visage, les cheveux, les ongles ou encore le talon.

 

Appliquez-en sur les bras et les jambes

L’huile de jojoba est extraite à partir de graines d’arbustes principalement cultivés en Amérique centrale. On la reconnaît sous le nom de « or des Incas ». Sa texture épaisse nous rappelle un peu la cire fondue. Riche en acide gras, elle s’applique sur la peau pour lui apporter de l’hydratation.

Ceci dit, on recommande de n’en mettre que quelques gouttes sur le corps. L’essence tient la couche épidermique ferme et douce, d’où son pouvoir anti-vieillissant. Elle atténue ainsi les rides. Cette potion convient à tous les âges. Outre que les adultes, les bébés pourront en profiter eux aussi à leur tour.

D’ailleurs, l’huile de jojoba ne présente pas d’effet secondaire. En outre, elle s’applique avec ou sans diluant sur le tissu cutané. Mais afin d’en bénéficier pleinement, assurez-vous que votre composition provienne d’une extraction à froid et non assemblée avec des produits chimiques.    

 

Mettez-en une fine couche sur la facette

Vous pouvez vous servir de l’huile de jojoba comme produit de beauté. Après en avoir appliqué sur les bras, vient ensuite le tour du visage. Pour cela, lavez-vous la facette avec de l’eau tiède pour la rendre perméable et dépourvue de sueur. 

Puis, enlevez toutes les traces d’humidité à l’aide d’une serviette. Après, mettez quelques gouttes d’huile entre vos paumes pour que celles-ci se réchauffent. Une infime quantité suffit amplement pour une zone légèrement desséchée.

Par ailleurs, augmentez le dosage suivant l’état de votre peau surtout si cette dernière paraît extrêmement sèche. Cette potion soutient le film hydrolipidique, la barrière protectrice à la surface du derme. Ainsi, après l’application, vous aurez une facette souple, hydratée invulnérable aux attaques bactériennes.        

      

Enduisez vos cheveux avec cette huile 

Enchaînez ensuite avec les cheveux. Quand l’huile de jojoba touche le cuir chevelu, elle va réguler la sécrétion de sébum. Elle s’applique sur tous types de crins : gras, normal, sec. D’un côté, elle jouera le rôle de masque capillaire, de l’autre, elle apportera plus de souplesse et de brillance.

Concernant la technique, retirez deux jaunes d’œufs. Puis, mélangez-les avec 2 cuillères à soupe d’essence de jojoba. Attendez 15 minutes pendant que la potion se forme. Après, mettez-la sur les parties abîmées et insistez surtout sur les pointes. Laissez agir pendant quelques heures avant de terminer avec un lavage.

Autre possibilité, associez 20 gouttes de jus de citron avec un peu d’huile de romarin et d’eucalyptus. Ensuite, incorporez l’huile de jojoba dans le mélange. Puis, enveloppez vos crins avec cette lotion. Après, couvrez-vous la tête à l’aide d’une serviette chaude pendant une nuit. Enfin, terminez avec un nettoyage au shampoing pour un meilleur résultat.   

            

Démaquillez-vous avec cette potion

Vous pouvez vous servir de l’huile de jojoba pour vous démaquiller et nourrir votre peau. Pour cela, imbibez légèrement un morceau de coton avec la potion, si vous en mettez trop, la lotion va couler sur votre facette. Puis, plaquez le produit sur les sourcils et essuyez petit à petit le pourtour de vos yeux.    

Par la suite, le make-up s’ôtera naturellement. Avec l’essence de jojoba, vous n’aurez pas à forcer l’action. Pour dégager complètement les résidus, il suffit de laver le visage. Pour garantir l’efficacité de l’huile, veuillez la garder au sec et à température ambiante.  

La lotion devient moins performante si vous l’exposez à longueur de journée sous le soleil ou dans un endroit humide. Et aussi, après utilisation, tâchez de bien refermer la fiole contenant la potion. En agissant ainsi, vous conserverez tous les arômes et les bienfaits de cette dernière.    

 

Massez vos ongles avec cette huile

Si vos ongles ont une texture blanchâtre ou cassante alors, il est temps de les traiter efficacement. L’huile de jojoba fait son effet sur ces derniers. En guise d’astuce, massez pendant quelques minutes les pointes de vos doigts avec la potion. Répétez ce rituel tous les jours avant de vous coucher.

À la longue, vos ongles seront plus compacts avec une teinture plus ou moins semblable sur toute leur surface. À vous de comparer leur état d’avant et après traitement. Au fait, ils sont formés à partir du même composant que les cheveux. On retrouve la kératine dans l’un comme dans l’autre. Cela explique pourquoi vous pouvez les soigner pareillement.

L’huile de jojoba est un produit relativement onéreux. Avec 10 euros en poche, vous n’aurez que 15 ml de cette potion. Cela dit, cette mixture est tellement précieuse qu’il faudra bien vous en servir. C’est pourquoi elle est considérée comme un véritable trésor chez les Incas. Faites la comparaison et sachez qu’une huile d’amande de bonne qualité tourne autour de 25 euros seulement les 1000 ml.

Pour les lèvres, le talon et les boutons

Lèvres craquelées et talons irrités sont causés par plusieurs facteurs. Dans un premier temps, ces phénomènes sont liés à l’alternance des saisons. Le vent sec hivernal ainsi que la température glaciale dégradent la peau.

Seconde possibilité, le manque d’eau peut évidemment entraîner le même effet. Pour y remédier, il faudra s’hydrater convenablement avec 1.5 l de liquide par jour. Mais aussi, vous pouvez vous protéger avec de l’huile de jojoba.

Cette potion peut remplacer un baume à lèvre. Mettez-en quotidiennement sur les parties fissurées pour qu’elles guérissent le plus tôt possible. Plus vous vous appliquez sérieusement, plus vous les retrouverez dans leur état originel. C’est-à-dire douces et hydratées.   

Entre autres, cette lotion possède une capacité anti acnéique et anti-inflammatoire. Dans le cas d’une acné et d’une brûlure interne, l’huile de jojoba moins chère pourrait très bien servir. Elle va soulager la douleur, limiter l’apparition des petites bosses et diminuer la température corporelle.

Pour en tirer profit, versez directement deux gouttes de cette potion sur la zone fragilisée. Ensuite, dispersez-les sur toute la surface. Effectuez l’opération quotidiennement, et ce, jusqu’à la guérison totale.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

L’huile de jojoba se démarque de ses semblables par son prix surélevé. Elle vaut 5 à 10 fois plus que l’huile d’amande. Cela reflète tout simplement sa qualité en tant que produit naturel. Outre son effet hydratant et nourrissant, elle possède aussi un pouvoir anti acnéique. Les personnes souffrant de cette affection pourront enfin retrouver une peau lisse et propre. Dans ce cadre, suivez les quelques conseils suivants.  

 

Lavez-vous la peau

Pour traiter une peau acnéique, il faut commencer par la nettoyer. Cela facilitera l’application de la lotion guérissante par la suite. Le but est de libérer les pores obstrués par le sébum et d’enlever les saletés favorables aux infections.

Pour ce faire, vous pouvez tout simplement passer quelques coups de serviette humide sur la zone visée. Sinon, procédez à un nettoyage ciblé avec de l’eau tiède et du savon. Par contre, si vous usez de l’eau froide à la place, les pores ne s’ouvriront pas et tous vos efforts resteront vains. Finalisez votre routine en essuyant l’épiderme. Maintenant, passez à la seconde étape.  

 

Appliquez l’huile directement sur l’épiderme

Pour traiter biologiquement l’acné, apposez une fine couche d’huile de jojoba sur la partie affectée. Quelques gouttes de la lotion suffisent à chaque intervention. Mettez-en sur la pointe des doigts puis massez doucement sur la zone ciblée en partant des contours vers le centre.  

Si vous appuyez trop fort, le sébum risque de déborder davantage sur la surface. Vous utilisez ici une mixture très concentrée donc, agissez avec précaution et évitez le surdosage. Et surtout, ôtez les traces de sueur susceptibles de gêner l’opération. Quand elles sèchent, elles forment une barrière à part entière.  

Formez un lait à partir de plusieurs huiles naturelles

L’huile de jojoba est efficace à elle toute seule. Cependant, en la mixant avec d’autres, elle le sera d’autant plus. Si vous n’avez alors aucune idée des combinaisons à expérimenter à partir de cette dernière, essayez la formule suivante.

Mélangez 30 gouttes d’huile de lavande, de laurier, de géranium et de tea tree dans une fiole de 100 ml. Rajoutez ensuite 50 ml de cire de jojoba dans la mixture. Mettez le bouchon en place et remuez énergiquement le récipient pour obtenir une composition prête à l’emploi.

Maintenant, servez-vous-en pour traiter l’acné. Pour cela, faites-en couler quelques gouttes sur la paume pour les faire chauffer. La lotion s’incorporera facilement en profondeur. Tremper le bout de votre index dans l’huile réchauffée. Puis, tapotez et massez la zone acnéique avec ce dernier.         

 

À quelle fréquence l’appliquer ?

En matière de fréquence, servez-vous de l’huile de jojoba 5 fois par semaine. Effectuez le traitement continuellement jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat. Évidemment, cela peut prendre des dizaines de jours, des mois, voire même des années pour certains.    

À titre de précaution, si vous utilisez une recette à base de plusieurs plantes, n’en aspergez pas sur le contour des yeux. Il se pourrait que la lotion soit trop irritante pour cet endroit. Mais aussi, il est possible que vous soyez allergique à certains composants inclus dedans. Dans ce cas, changez littéralement votre traitement.  

 

À quelle heure de la journée la met-on ?

Quand appliquer l’huile ? Cette question assez inhabituelle mérite tout de même une mise en lumière. La réponse à celle-ci est le soir. Traitez l’acné avant de vous coucher la nuit en apposant une fine couche de cire de jojoba sur le dessus.

Quand vous dormez, l’organisme et plus particulièrement les muscles sont aux repos. Dans cet état, le corps produit moins de sueur qu’en étant en mouvement. Une fois en contact avec la peau, la lotion curative se posera et agira sans le moindre empêchement. 

Après une semaine de pratique, les boutons et les rougeurs vont s’atténuer. Ils ne disparaitront pas totalement. Sachez que pour les moins de 20 ans, les activités hormonales engendrant l’acné perdurent 3 à 4 ans minimum. Dans ce cas, tous les traitements possibles auront un effet apaisant seulement.

 

Les apports de l’huile de jojoba sur l’organisme

Riche en vitamine E et en oxydant naturel, l’huile de jojoba bio s’applique sur tous types de peau, y compris sur une couche acnéique. Elle nourrit les parties asséchées pour les rendre plus souples, moins ridées et éclatantes. Cela concerne non seulement l’organe du toucher, mais aussi les cheveux et les ongles.

Elle limite l’excès de production de sébum et ralentit le vieillissement de l’épiderme. Cela explique pourquoi cette graisse s’use comme un véritable produit pharmaceutique. La cire de jojoba gère les problèmes de l’épiderme même les plus ennuyants comme l’acné.

 

Les causes de l’acné

L’acné touche une personne au moins une fois dans sa vie. Il n’épargne ni les jeunes ni les adultes et ressemble à de petites bosses, des rougeurs ou des taches noirâtres visibles sur certaines parties du corps. Il résulte d’un dysfonctionnement hormonal, d’où la production excessive de sébum. Ce dernier déborde à la surface de la peau et entraine l’obstruction des pores, bien qu’on ne voie pas forcément tout ça à l’œil nu.

De manière générale, l’acné perdure en moyenne quatre ans chez les plus jeunes et une dizaine de mois pour les adultes. Le stress, la grossesse ainsi que la consommation de sucre et de matières grasses peuvent favoriser son apparition.  

Comment bien conserver son huile de jojoba ?

Une huile bien isolée de la chaleur, de l’air et de l’humidité tient des années sans se détériorer. Seulement, après la première ouverture de la fiole, le compte à rebours commence. À partir de cet instant, le contenu perdra petit à petit son pouvoir nutritionnel et réparateur.  

Avec un meilleur emballage, il vous restera 14 mois pour vider complètement le récipient. On conditionne d’habitude une huile de jojoba au sec et au frais dans une bouteille étanche. Gardez ainsi votre lotion à l’abri du soleil.

Faute de conservation, celle-ci perdra toute son efficacité avant le délai imparti. Et surtout, ayez l’habitude d’acheter en petite quantité pour limiter les risques de déperdition. De cette manière, vous aurez un produit frais vous aidant à neutraliser l’acné.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

L’huile de jojoba fait partie de la longue liste des produits capillaires naturels aux multiples bienfaits. En effet, elle possède plusieurs vertus à son actif, ce qui la rend incontournable dans le traitement et l’entretien de nos tiges. Dans cette revue, on vous délivre des conseils pratiques pour prendre soin de votre chevelure avec ce liquide aux mille et un pouvoirs.

 

L’huile de jojoba : origine et bienfaits 

Cette huile nous vient principalement des plantations d’Amérique centrale. On surnomme les arbustes : les noisetiers sauvages. Le liquide résulte d’une extraction depuis les graines de cette plante comme la majorité des solutions végétales destinées aux produits de beauté bios. Sa découverte remonte à longtemps. D’ailleurs, on lui donne encore le qualificatif de : « L’or des Incas ».

Il a gardé son appellation durant ces siècles pour sa couleur jaunâtre et sa texture analogue à l’aspect de la cire. L’essence tire ses principales vertus de sa composition presque similaire à celle du sébum sécrété par le corps humain. Avec des propriétés nourrissantes, cette huile se présente comme une solution appropriée pour les personnes avançant une peau très sèche et même pour celles qui souffrent de troubles cutanés.

L’huile de jojoba peut également s’intégrer dans la trousse de beauté capillaire. Sa formule riche en acide gras lui permet de s’adapter sans soucis à tous les types de chevelures. Sur les cheveux secs, elle apporte une dose hydratante et revigorante tandis que ceux en manque de soin se voient nourris. Elle confère plus de souplesse aux tiges tout en les renforçant. Cela vous évite d’avoir les pointes cassantes. Elle est également efficace contre les chutes et les pellicules.

Reconnaître une bonne huile de jojoba

Pour profiter au maximum des bienfaits de votre huile de jojoba, vous devriez déjà avoir un produit de bonne qualité en votre possession. Pour identifier le meilleur article, voici quelques éléments à vérifier avant de sortir votre portefeuille et effectuer votre transaction. 

Tout d’abord, le flacon de votre solution doit contenir une mention « huile vierge ». Cette norme représente le gage d’une formule sans autres additifs (naturels ou chimiques), avant, pendant ou après l’extraction. Assurez-vous également que le liquide provienne d’une première pression à froid. Ce type de fabrication garantit une conservation optimale des nutriments de la plante et des graines. Certaines marques procèdent à des techniques employant des procédés de chauffage. Certes, cette action permet un gain de quantité, mais certains composants de l’huile perdent leur pouvoir sous de hautes températures.

Il existe aussi des certifications sur lesquelles vous pouvez vous fier. Elles garantissent avant tout la sûreté des matériels et des démarches entreprises par les concepteurs. De ce fait, vous saurez si l’essence obtenue est conforme aux principes de l’Agriculture bio. De plus, l’utilisation des produits ou de substances chimiques a été proscrite du fait que cela impacterait considérablement sur la santé de l’usager.

En observant l’étiquette du flacon, vous devez apercevoir les différents paramètres cités ci-dessus. Aussi, des éléments essentiels tels que la liste des ingrédients ou encore le lieu d’origine du produit doivent y être mentionnés. Si dans votre quête, vous rencontrez quelques difficultés à mettre la main sur une huile de jojoba de qualité, n’ayez crainte, nous avons cherché pour vous les meilleures offres du commerce.

 

Entretenez régulièrement votre chevelure

Comme l’huile de jojoba embarque de multiples bienfaits sur la structure capillaire, elle s’utilise sans modération. Il est possible de la combiner régulièrement avec vos soins habituels. Elle s’applique de manière simple. Après que vous vous êtes lavé la crinière, mettez-en quelques gouttes entre vos mains avant de les faire passer sur vos longueurs. Le procédé peut être encore plus facile si vous avez un flacon vaporisateur.

Cette technique marche également sur vos tiges sans que vous ayez à les mouiller. Comme l’huile de jojoba possède des vertus revitalisantes, vous pouvez en appliquer sur les pointes pour restituer la vigueur de ces dernières. Cela vous aidera à redonner de la brillance à vos cheveux si vous remarquez une teinte assez terne.

Faites un masque capillaire

Si vous avez des tiges cassantes ou qui ont besoin de réparation ou si vous souhaitez simplement prendre soin de vos boucles, la meilleure alternative serait d’opter pour le masque capillaire. Grâce à sa haute teneur en acide gras, l’huile de jojoba entre en action pour régénérer les cellules de vos longueurs et leur donner de la force et de la vitalité.

Pour ce faire, vous devrez utiliser une quantité considérable de ce produit. Versez-en dans un bol et servez-vous de vos doigts pour en appliquer sur votre chevelure en la prenant mèche par mèche. Sachez que vous pouvez aussi mélanger l’huile de jojoba avec d’autres essences comme celle de l’argan afin de décupler ses effets. Assurez-vous de bien doser chaque composant avec des mesures similaires. 

Quelques gouttes d’huile essentielle dans la mixture permettront également d’embellir votre crinière. Pour ce qui est du temps de pause, vous devez attendre au moins deux heures. Toutefois, si vous avez la possibilité de garder votre masque capillaire durant toute la nuit, les résultats seront encore plus satisfaisants. 

À la fin de votre procédé, vous aurez simplement à laver vos cheveux pour vous débarrasser des résidus. Réalisez un shampoing supplémentaire si besoin. Vous pouvez utiliser cette technique de bain d’huile deux à trois fois afin de restituer la souplesse et la brillance de votre crinière.

 

Un massage

Parmi ses multiples bienfaits, l’huile de jojoba est également appréciée pour ses pouvoirs régulateurs de la production de sébum. Cette propriété plaira particulièrement aux personnes ayant des cheveux gras. Les résultats se verront après quelques applications seulement.

Pour ce faire, il vous faudra attaquer directement vos problèmes à la racine, c’est-à-dire au niveau du cuir chevelu. Prenez quelques gouttes de votre solution et massez la zone en question. Laissez un temps de pause de quelques minutes avant de vous laver la tête. Cette pratique peut se faire en ajoutant une mesure d’autres huiles végétales comme l’essence de coco, d’argan ou de ricin. Cette action vous aidera à sublimer vos longueurs.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

L’huile de cumin noir nous vient d’Égypte. Elle est célèbre à travers le monde grâce à ses vertus médicinales. Celle-ci apaise les problèmes respiratoires tels que l’asthme et le rhume, neutralise le cancer à un certain degré, régule le taux de cholestérol et de diabète. En matière d’utilisation, on peut la manger crue ou l’appliquer directement sur la peau et les cheveux.           

 

Apaise les problèmes respiratoires 

L’huile de nigelle soulage les affections respiratoires. Une fois ingérée, elle combat le rhume de foin, l’asthme et ses dérivés. Sachez qu’elle produit des histamines renforçant la défense immunitaire de l’organisme.

De ce fait, le corps devient plus résistant contre les attaques et menaces extérieures. Ainsi, en utilisant ce liquide gras, vous vous protégerez des maladies liées au froid à l’exemple de la mononucléose.    

Elle soulage aussi l’irritation nasale et les éternuements. Quelques gouttes suffisent à neutraliser les maux. Le traitement varie suivant la gravité de la situation. Cependant, en moins de 6 semaines les résultats pointent le bout de leur nez.       

 

Pour neutraliser le cancer

La consommation de cette huile empêche la propagation du cancer. Les chercheurs d’Arabie saoudite confirment cette thèse, et ce, après les tests qu’ils ont menés. Cette composition change la morphologie cellulaire, ce qui a pour impact d’affaiblir le nombre de cellules cancérigènes.

En effet, elle limite la durée de vie de ces dernières. Elle vise principalement le cancer du côlon. En plus de cela, l’huile miraculeuse prévient l’apparition de nouvelles tumeurs. Entre autres, elle combat les bactéries à l’origine des infections telles que la salmonelle, la listériose ou les staphylocoques. Bref, autant en profiter pour voir ses bienfaits.

Pour réguler le taux de cholestérol et le niveau de diabète

On utilise cette huile afin de réguler le taux de cholestérol. Elle possède un pouvoir détoxifiant élevé. Elle contribue ainsi au nettoyage des reins et du foie. De ce fait, ces derniers restent sains et agissent efficacement.

Ces organes assurent un rôle primordial dans l’organisme tout entier. S’ils sont en bonne santé, ils éradiquent plus efficacement les toxines. En même temps, une huile à base de cumin noir aide à la lutte contre le diabète de type 1. 

Elle réduit en quelque sorte le taux de glucose et de triglycérides dans le système. Elle agit sur la cellule bêta pancréatique favorisant la production d’insuline. En sécrétant cette hormone, le corps régule mieux le pourcentage de sucre dans le sang.     

 

Utilisation en général

L’huile de cumin noir peut être consommée telle quelle. En matière de dosage, deux cuillerées à soupe par jour sont vivement conseillées. Pour plus d’efficacité, avalez-en à jeun, avant le repas du midi et le souper du soir. Vous allez par la suite bien digérer.

Si elle pique trop la langue, mixez-la avec du miel. Ce dernier adoucit le goût prononcé du cumin. En effet, il devient plus agréable à ingurgiter. Cependant, respectez tout de même le dosage prescrit pour éviter l’excès de consommation. 

En outre, cette composition s’additionne souvent d’autres mixtions. Par exemple, on peut l’associer à de l’huile de coco ou d’amande. Ainsi, on obtient une potion doublement efficace. Une mixture pareille abrite les bienfaits de chaque composant.

 

Utilisation sur les cheveux

L’huile s’utilise aussi sur le corps. Vous pouvez en mettre sur vos cheveux. Elle nourrit, ranime, les plus secs et cassants. Pour la mise en pratique, trempez vos cheveux dedans et insistez sur les parties les plus abimées.

Puis massez soigneusement des racines jusqu’aux pointes. Enroulez-les et tenez-les avec une serviette humide. Ensuite, laissez agir 24 heures, une nuit ou tout au moins une quinzaine de minutes. 

Après, procédez au lavage habituel à l’eau tiède et au shampoing. Comme résultat, votre chevelure brillera encore plus qu’à l’accoutumée. À force de répéter ce genre d’opération aussi, vous retrouverez des cheveux soignés et bien hydratés. 

 

Dans le cas des graines 

L’huile de cumin noir se consomme crue. Il en va de même pour les graines de cumin noir. On les avale directement comme un comprimé. Ainsi, on ne perd pas de temps à la préparation.

Cependant, mâchez correctement pour en retirer le maximum de suc. Puis, crachez les résidus après avoir broyé les graines entre vos dents. Vous ressentirez presque instantanément son effet. Pourtant, dans un état pareil, le goût pique vraiment, donc vous êtes averti.      

En guise de précaution, assurez-vous qu’il s’agisse bien de produit frais. À moins d’être rodé en la matière, il est difficile de distinguer à l’œil nu le bon du mauvais mélange. Demandez l’avis d’un connaisseur si vous ne voulez pas prendre de risque. 

 

Comment choisir son huile de cumin ?

L’efficacité n’est pas la même entre chaque huile. Cela s’explique par la méthode de fabrication. Donc, au moment de choisir votre composition, assurez-vous qu’il s’agit d’une mixtion pressée à froid.

Ensuite, renseignez-vous sur son origine. Les meilleures sont celles qui proviennent d’une agriculture biologique. En revanche, celles produites à l’aide d’engrais chimique sont moins intéressantes.

Et enfin, la fiole qui la contient ne doit rien laisser passer, même pas l’air. Ainsi, elle conservera son arôme ainsi que sa saveur. Et aussi, privilégiez celles qui ont un parfum puissant et un goût fort. Évitez les versions diluées avec des additifs.

 

Précautions  

En guise de précaution, cette huile n’est pas conseillée pour les femmes enceintes. En effet un excès de dosage pourrait nuire à la santé de la mère et du fœtus. Il en va de même pour les enfants en bas âges. La composition reste trop puissante pour ces derniers ainsi que les zones autour des yeux. Donc, évitez cette partie quand vous en mettez sur le visage. Et pour terminer, procédez au test avant d’en utiliser.

Certaines personnes sont allergiques à cette huile. Pour le savoir, consultez au préalable un médecin pour vérifier. Sinon, avant de l’appliquer sur la peau, testez une infime quantité sur une partie du bras. Si aucun gonflement ni démangeaison ne se fait sentir alors, vous pouvez en profiter.

 

 

Dernière mise à jour: 12.07.20

 

Les huiles végétales sont toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Certaines sont antioxydantes et d’autres apaisantes ou régulatrices. En gros, elles serviront à traiter tous types de peau : normale, sèche ou grasse. À vous de voir laquelle des compositions suivantes vous va le mieux sur le visage.       

 

Huile de rose musquée

Pour soigner le visage, vous pouvez opter pour l’huile de rose musquée. Moins populaire que ses semblables, celle-ci présente tout de même des vertus profitables. Premièrement, elle reconstruit une peau irritée ou abîmée.

Elle favorise aussi la cicatrisation et limite l’apparition de rides. D’ailleurs, cette capacité qu’elle possède fait effet sur un derme mature précocement. À savoir, elle augmente l’élasticité de l’épiderme. Donc, utilisez-en pour vous rajeunir la facette. Comme astuce, appliquez une infime quantité quotidiennement. Cela dit, étalez quelques gouttes sur votre face avant de vous reposer la nuit. 

 

Huile de coco

À son tour, celle du coco stabilise les cellules. Elle convient surtout à une peau mature. Vous avez ici une composition riche en vitamine E. De ce fait, cette solution procure une sensation de confort à l’application.

En plus, elle concentre une quantité importante d’acide laurique, d’où son action d’épurateur. Entre autres, l’huile de coco assure d’autres tâches. En effet, elle atténue l’apparition de caries dentaires et de tartre. Pour terminer, elle s’utilise aussi sur les cheveux. Les crins écaillés se traitent avec une composition à base de coco.

Huile d’olive

L’huile d’olive est reconnue pour sa grande polyvalence. Elle peut servir pour la cuisson ou pour les soins de beauté. Dans ce cadre, elle s’étale sur la peau et est compatible pour le visage.

Ainsi, en temps de froid elle garde l’épiderme lisse et hydraté. Pour l’utiliser, commencez par vous laver la facette et le cou. Puis appliquez l’huile en massant pendant quelques secondes. Elle s’emploie aussi comme démaquillant.

Pour cela, mettez-en sur la face et essuyez avec un linge chaud. Puis terminez en rinçant avec de l’eau froide, cela referme les pores. Cependant, évitez d’en asperger sur une peau acnéique. Sinon, l’essence favorisera le gonflement et l’apparition de boutons.

 

Huile d’arnica

Peu connue du grand public toutefois, l’huile d’arnica fait des merveilles. En l’appliquant sur la peau, elle atténue les courbatures et empêche l’apparition de bleu. Pour ces raisons, les sportifs pourront en profiter suite aux efforts physiques intenses.

Elle s’étale aussi sur la tête. Vous pouvez masser votre cuir chevelu avec. Cela améliore la repousse des cheveux et renforce à la fois la racine. Comme résultat, vous aurez un rendu plus brillant tout en limitant les pertes. Et pour vous combler, on dit qu’elle arrive à gérer les problèmes psychiques. Cette composition à base de fleur jaune vous remontera si vous n’avez pas le moral.

 

Huile d’amande

L’huile d’amande est adaptée pour le visage. Comme spécificité, elle contient davantage de vitamine A et E que la plupart des autres essences. En plus, celle-ci reste inodore, et ce, peu importe les conditions climatiques auxquelles elle s’expose. Cela profite aux personnes sensibles aux parfums.   

Donc si vous traînez avec une peau sèche à longueur de journée, mettez-en. Vous gérerez avec cette huile les problèmes de déshydratation en surface. Cependant, assurez-vous de boire au moins 1.5 l d’eau par jour. La raison est que la composition à elle seule n’arrive pas à nourrir toutes les cellules. Pour une question de parfum, on le mélange souvent avec d’autres fluides. Vous obtiendrez ainsi une mixture doublement efficace et aromatisée.      

 

Huile de nigelle pour peau acnéique

Quant à l’huile de nigelle bio, elle arrive à neutraliser les maladies assez graves. L’acné, l’eczéma ainsi que les irritations de toutes sortes se traitent avec cette composition. Si vous contractez certaines de ces infections, pensez à cette variante.     

En effet, dans un état pareil, le choc entre les globules blancs et les microbes augmente la température. Donc, après avoir appliqué la mixtion vous sentirez moins de brûlures. Au fait, cette essence se reconnaît par sa capacité anti-inflammatoire. En plus, elle est dotée de pouvoir épurant. Ainsi, elle arrive à atténuer les gonflements, marques et cicatrices à la surface de l’épiderme.

 

La crème hydratante

À part les compositions à base de végétaux, la crème hydratante agit sur la peau y compris celle du visage. Cette solution protège l’épiderme contre la variation de température et l’exposition au soleil. Cela s’explique par sa capacité régénératrice.

À savoir, cette crème reconstitue le film hydrolipidique. À son tour, ce dernier limite la perte en eau de l’organisme. Plus il est en bonne santé, plus il assure son rôle. Toutefois, il faut boire davantage pour hydrater les cellules.

Pour faciliter votre choix, une crème assez fluide conviendra pour une peau grasse. En revanche, une composition plus visqueuse est favorable pour une couche épidermique plus ou moins sèche.       

Le mélange des deux

Pour plus d’efficacité, mélangez de l’huile végétale avec de la crème solaire. Une composition pareille régénère et conserve la peau en bonne santé. Pour cela, laissez agir pendant une nuit l’huile de votre choix.

Puis, rincez le matin avant d’essuyer. Pour ce faire, séchez votre facette en tapotant pour ne pas l’agresser. Ensuite, mettez une fine couche crémeuse en commençant par le milieu vers les contours.

Cependant, affinez vos gestes au moment d’attaquer la partie autour des yeux. N’oubliez pas que cette zone est vraiment mince et trop fragile. Cela dit, elle requiert une intervention particulière. Donc, étalez votre composition avec soin et évitez de toucher le globe oculaire.  

 

Précautions et méthode d’application

Chaque individu réagit différemment au contact des huiles végétales. Certains s’irritent la peau, ou ressentent des démangeaisons ou bien présentent des boutons après application. Cela concerne notamment les adultes allergiques à une mixture en particulier.

Pour le savoir, testez votre mixtion avant de l’utiliser. Pour cela, mettez une goutte sur l’intérieur de votre coude. Patientez quelques minutes pour voir et sentir les effets. Si vous ne contractez point le moindre signe de malaise alors, commencez votre traitement. 

La plupart des compositions ne s’appliquent pas autour des yeux. En fait, la puissance des actifs diffère d’une huile à une autre. La majorité d’entre elles risquent d’irriter la couche mince près des sourcils.