Dernière mise à jour: 21.11.19

 

L’huile tirée à partir de la noix de coco offre différentes vertus, non seulement pour la peau, mais surtout pour les cheveux. Elle s’utilise de manières variées et une application régulière assure un résultat plus que satisfaisant. À cause de ses nombreux bienfaits, son tarif ne cesse d’augmenter. Pourtant, l’on peut en fabriquer chez soi.

 

Méthode 1 : Bouillir la noix

Pour cette première recette, vous aurez besoin d’une casserole, d’un mixeur, d’une passoire fine, ainsi que d’une noix de coco bien mûre. Commencez par mettre sur le feu de l’eau, d’une quantité équivalente à quatre tasses. En attendant qu’elle chauffe suffisamment jusqu’à montrer des signes d’évaporation, râpez la noix de coco et rassemblez la chair dans un bol. 

Envoyez le tout dans un robot, en évitant de trop remplir le récipient. Vous aurez ainsi une mixture que vous allez filtrer pour enlever le jus. Essayez d’extraire suffisamment en tamisant avec un tissu et en tordant celui-ci à la main. Une passoire fine fera aussi l’affaire pour cette étape, mais cela peut prendre plus de temps. Servez-vous alors d’une cuillère pour accélérer l’égouttement. Vous pouvez en outre rajouter un peu d’eau chaude pour récupérer plus d’essence.

Portez ensuite cette dernière à ébullition en usant d’un feu doux. N’oubliez pas de touiller continuellement afin d’éviter que le fond colle et brûle avant d’obtenir le résultat recherché. Cela prend environ une heure, c’est pourquoi il faut se montrer patient. L’eau s’évaporera petit à petit et la crème se séparera de l’huile.

Vous n’aurez plus qu’à récupérer cette dernière et laisser refroidir avant de vous en servir. Vous disposerez alors d’une quantité suffisante pour vous occuper de vos cheveux pendant un certain moment.

 

 

Méthode 2 : Le broyage humide

Il n’est pas toujours nécessaire de faire usage du feu pour fabriquer ce produit. D’autres moyens vous permettront en effet d’en obtenir. Pour ce procédé, prenez une noix mûre et coupez-la en deux pour en retirer la chair. Cette dernière devra ensuite être tranchée en petites sections, puis versée dans un mixeur. Assurez-vous qu’il n’y ait plus de gros morceaux lorsque vous mettez en marche la machine. Si vous n’obtenez pas un résultat satisfaisant, rajoutez un peu d’eau pour faciliter le broyage. Une quantité minime suffira amplement, étant donné que vous utiliserez de l’eau froide et non chaude.

Vous aurez ainsi du lait de coco bien concentré. Puis, passez au filtrage. Pour cela, servez-vous d’un tissu fin, mais solide et pressez avec vos mains pour extraire le jus. Récupérez ce dernier dans un bol pour aller à l’étape suivante. Une fois terminé, laissez reposer pendant au moins une journée pour que le lait caille. Pour séparer le lait de l’huile plus efficacement, mettez le récipient dans le frigo. La partie supérieure se glacera alors rapidement, ce qui vous permettra de la retirer sans difficulté.

Bien sûr, le passage au réfrigérateur n’est pas forcément nécessaire. Vous pouvez en effet laisser le produit cailler tranquillement dans un coin frais et attendre que l’huile se détache totalement.

 

Méthode 3 : Sans eau

Dans les deux premiers procédés, l’usage de l’eau était nécessaire. Elle permet de scinder correctement la crème et les fibres. Dans le cas suivant, vous n’en aurez pas besoin pour obtenir un bon résultat.

Commencez par récupérer le lait de coco sans totalement casser la noix. Percez des trous pour retirer ce jus naturel et mettez-le de côté. Ouvrez la noix par le centre et enlevez la chair. Broyez-la pour faciliter l’extraction de la crème. Versez le coco râpé dans un filtre à café et comprimez à la main. Une fois que vous êtes satisfait de cette extraction, plongez les brins dans le lait que vous avez recueilli au début. Laissez-les s’imbiber correctement pendant quelques minutes puis recommencez à presser.

La crème en votre disposition devra ensuite être portée à ébullition. Mettez-la donc dans une casserole, puis placez sur un feu doux. N’oubliez pas de remuer continuellement pour vous assurer que le fond ne brûle pas avant de voir l’huile se séparer du reste. Égouttez alors avec une passoire pour bien retirer les granulés.

 

Méthode 4 : La préparation à froid

Procurez-vous de la noix de coco déshydratée pour commencer. Vous en trouverez dans divers magasins et supermarchés. Bien sûr, lorsque vous réaliserez votre achat, veillez à ce qu’il n’y ait pas d’autres composants dans le produit en question. Cela pour garantir la qualité et la pureté de l’huile obtenue. Par ailleurs, vous pouvez vous servir de noix humides que vous allez déshydrater vous-même si vous disposez de la machine adéquate.

Une fois que vous avez l’ingrédient principal, versez-en petit à petit dans une centrifugeuse. Il n’est pas conseillé d’en mettre trop, car cela risquerait de gêner le bon fonctionnement de l’appareil. Cette machine s’occupera alors de diviser la crème, les fibres et l’huile. Récupérez le liquide obtenu dans un récipient et repassez les débris déjà compressés à la centrifugeuse. En effet, cet engin n’extrait qu’une partie de l’huile contenue dans les brins de la noix de coco.

Une fois que vous avez tout le lait dans un bol, placez-le dans un endroit à l’abri de la lumière du soleil et au frais. Patientez pendant au moins une durée de 24 heures. Ce laps de temps suffira pour que la crème se sépare complètement et caille. L’huile montera, tandis que le lait solidifié ira vers le fond. Vous n’aurez alors qu’à utiliser une cuillère pour retirer les blocs et vous servir.

 

 

Conservation

Pour garder cette solution en bon état pendant un moment, ajoutez-y de la vitamine E. Mettez-la ensuite dans un récipient possédant un couvercle pour minimiser le contact avec l’air, mais aussi avec la lumière du soleil. Ne l’ouvrez que lorsque vous en aurez besoin et ne le laissez pas béant trop longtemps. Vous pouvez également placer cette boîte dans le réfrigérateur pour un maintien plus efficace des propriétés de l’huile. Servez-vous en après pour redonner de la vigueur à vos cheveux ou pour adoucir votre peau, sans avoir à acheter un produit fini dans une boutique.

Par ailleurs, des marques proposent des traitements à base de cet extrait et à bon prix. Trouvez ici une sélection des meilleurs produits aux effets puissants si vous n’avez pas le temps d’en réaliser la préparation par vous-même.