Dernière mise à jour: 22.11.19

 

L’huile extraite du ricin est aujourd’hui utilisée dans bien des domaines. On la sollicite notamment en cosmétique pour soigner les cils, les cheveux ou la peau. De plus, elle traite certains maux comme les douleurs au ventre, les contractions musculaires ou articulaires. Néanmoins, l’on ne nous dit pas tout.

 

Les contre-indications

Tout remède présente toujours deux visages. Il ne faut pas se cantonner à la seule facette miraculeuse d’un produit donné. Afin d’éviter toute mauvaise surprise, il reste donc important de connaître les inconvénients de la substance qu’on souhaite utiliser. En ce qui concerne l’huile de ricin, chacun devra faire attention à quelques points cruciaux.

D’abord, dans le cas d’une grossesse, l’ingérence de cette essence est interdite. Vous pourriez sinon accoucher plus vite que prévu, car on emploie souvent cette solution pour provoquer le travail dans des situations extrêmes. Ensuite, quel que soit l’usage que vous envisagez de faire de ce produit, il est toujours conseillé de consulter un médecin spécialiste pour ne pas vous exposer inutilement à des dangers mortels. En effet, il peut engendrer des allergies.

Dans le cas d’une administration orale, ce soin peut causer des diarrhées qui auront du mal à s’arrêter. Et en suite logique à ces dernières, votre gorge aura tendance à gravement s’assécher et alors entraîner une déshydratation complète. Bref, vous ne serez pas au top de votre santé. De plus, le dosage de son usage ne doit pas être pris à la légère. Un emploi excessif pourrait vous coûter vos vitamines liposolubles. On parle ici des vitamines E, A, K ou D.

Enfin, vous devrez aussi faire preuve de vigilance dans le choix de vos médicaments. Si ceux que vous utilisez le plus fréquemment en contiennent, vous vous exposerez à un risque de dysfonctionnement des ventricules cardiaques.

 

 

Les dangers chez les enfants

Dans plusieurs cas, les mères ont tendance à utiliser des produits similaires aux leurs sur leurs bébés. L’huile qui a été extraite du ricin figurant parmi les solutions les plus employées par la gent féminine, cette dernière fait souvent l’erreur de l’appliquer également sur leurs enfants. Il faut savoir que l’effet de cette substance sur ceux-ci peut s’avérer bien désastreux.

Si vous avez cette habitude, vos petits pourraient non seulement contracter une diarrhée, mais aussi s’exposer à une déshydratation. Si vous ne faites pas attention, votre progéniture risque même la mort. Dans une situation moins grave, étaler ce type de soin sur la peau de nos bambins pourrait exposer ceux-ci à une explosion cutanée. Vous apercevrez alors tout un tas de boutons émerger du derme de votre bout de chou.

Ainsi, il est conseillé de considérer certaines consignes d’usage. Si vous en utilisez pour vous, mettez le produit hors d’atteinte de vos chérubins. Si vous devez impérativement en appliquer sur votre enfant, l’essence doit être portée à bonne température : tiède. Aussi, étalez seulement ce qu’il faut. N’ayez pas la main trop généreuse. Et vous ne devez en aucun cas toucher aux parties se trouvant à proximité des organes génitaux, des lèvres, de l’anus ou en encore des yeux.

 

En utiliser sur un bébé : dans quel cas ?  

L’usage de l’huile qui provient du ricin ne se voit pas totalement interdit pour les tout-petits. À quantité bien dosée, vous pourrez y avoir recours pour soigner certains maux dont l’irritation de la peau. Dans cette optique, vous devrez suivre l’application d’un massage.

Aussi, cette essence pourra également vous aider à coiffer les cheveux rebelles de votre bébé. Veillez toutefois à choisir une référence 100 % bio pour moins de risques. Si les ongles de votre chérubin ont une tendance fragile, cette huile peut être la solution. Cela aura un effet renforçant et nourrissant qui optimisera par la même occasion la repousse.

 

 

Substitut

Les bienfaits des huiles essentielles sont aujourd’hui bien connus si bien que chacun se met maintenant à en utiliser au quotidien. Cela non seulement dans un cadre cosmétique, mais aussi à des fins thérapeutiques. Cependant, toutes les essences n’offrent pas les mêmes avantages et par conséquent, ne présentent pas des risques similaires. En ce qui concerne l’usage de l’huile issue du ricin, les dangers sont nombreux comme on a pu le voir précédemment. Cela pourrait donc en faire reculer plus d’un. 

Néanmoins, une autre solution se pose à vous : l’huile d’amande douce. Elle est surtout préconisée pour les bébés et les enfants. Comme son nom l’indique, elle se montre plus douce et alors moins agressive même si vous l’appliquez directement sur la peau. Aussi, elle peut s’utiliser sur les cheveux, les ongles et les cils. Et si vous envisagez de passer le week-end à la plage avec votre bout de choux, vous pourrez y recourir. Eh oui, cette solution peut soulager et soigner les coups de soleil.

Il existe également d’autres alternatives à l’huile extraite du ricin selon les cures auxquelles vous souhaitez vous adonner. Pour la peau et le visage par exemple, on a l’huile de jojoba ou encore d’argan. Ces dernières ont un effet à la fois nourrissant et hydratant. De quoi avoir le derme souple et brillant.

 

Bien utiliser l’huile qui provient du ricin

Bien que les dangers de son usage soient réels, il ne faut cependant pas l’éliminer pour de bon. Vous pourrez tout de même y recourir en prenant quelques précautions. Notamment, n’en abusez pas. L’application doit se faire à dose bien quantifiée. Cela vaut surtout pour la peau. Vous pouvez aussi mélanger la solution avec d’autres huiles végétales comme l’huile d’amande douce. Cela afin de minimiser les effets indésirables probables. Il existe pour cela plusieurs recettes de grand-mère selon la zone du corps que vous souhaitez soigner. 

Si vous avez des cheveux qui chutent par exemple, associez ces deux solutions ensemble en y ajoutant trois gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et une cuillère à café de gel d’Aloé Vera. Le masque ainsi obtenu sera à la fois hydratant et nourrissant.