Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Le fond de teint reste un élément incontournable pour un maquillage réussi. Toutefois, sélectionner le bon peut s’avérer une tâche assez difficile. Plusieurs critères sont notamment à considérer dont la carnation et le type de peau. Par ailleurs, si vous avez le derme gras, l’opération se montrera davantage plus ardue. En ce cas, voici nos conseils.

 

Peau grasse : avant maquillage 

Lorsque l’on maquille une peau grasse, l’on peut faire face à deux soucis. Le premier, c’est le risque de se retrouver avec un résultat un peu trop brillant. Et le deuxième, les produits ne tiennent pas. Pour ces deux situations, les causes peuvent être similaires. Soit vous n’avez pas assez préparé votre derme soit vous avez employé des soins inadaptés.

De ce fait, nous vous disons ici comment vous apprêter avant de commencer vos opérations. D’abord, vous devez avoir deux habitudes. Il vous faudra nettoyer votre visage deux fois dans la journée à savoir matin et soir. Pour ce faire, utilisez une eau micellaire. Si vous n’en avez pas à disposition, vous pouvez également appliquer une lotion astringente. Ceci fini, passez à l’étape de nutrition. Cette dernière a pour but de limiter au maximum la sécrétion excessive de sébum. Tournez-vous en ce sens vers une crème non comédogène. Et si vous souhaitez matifier votre peau, une bb crème vous y aidera.

Ceci dit, une routine journalière ne suffira pas. Vous aurez également à procéder à un gommage toutes les semaines. Cette action vous permettra de vous débarrasser des cellules mortes. Vous dégagerez ainsi vos pores et éviterez l’apparition de points noirs. De plus, cela favorisera une meilleure adhérence du maquillage. Toujours dans cette même optique, optez pour un masque à appliquer sur un intervalle de deux à trois jours. Ceux à base d’argile verte sont les plus préconisés.

Les fonds de teint pour peau grasse

Comme vous le savez sûrement déjà, il existe plusieurs types de fond de teint à choisir non seulement selon le type de peau, mais aussi selon la texture et la carnation. Si votre derme est gras, le premier réflexe que vous devrez avoir c’est d’éviter l’effet brillant. Pour beaucoup, cette tâche reste la plus difficile. Néanmoins, si vous avez les bons produits, il n’y a rien de sorcier. 

En ce sens, optez pour une formule dite matifiante et de préférence minérale. Il va sans dire que celles satinées ne vous conviendront pas, car elles ne feraient qu’amplifier votre problème. Si toutefois vous aimeriez avoir un résultat assez lisse sans pour autant tirer vers le luisant, un enlumineur constituera la meilleure alternative pour vous.

Par ailleurs, pour une meilleure tenue, utilisez une base de teint adaptée à votre type de derme. Sans cette solution, vous risquerez de gâcher plusieurs heures à vous préparer, car au final, le tout ne durera qu’une demi-journée voire moins. Pour cacher les imperfections en tout genre, vous n’aurez qu’à vous tourner vers une base colorée. Cela aura pour effet de dissimuler les acnés et taches. 

 

Maquillage peau grasse : les erreurs à ne pas commettre

Une fois que vous aurez en possession les meilleurs produits pour vous appliquer, vous devrez également éviter certains pièges pour garantir un bon résultat.

  • Premièrement, lorsque vous nettoyez votre derme, n’ayez pas recours à des soins agressifs. Ce n’est pas que vous devez éliminer votre excédent de sébum, qu’il faut se tourner vers des soins forts. Vous ne ferez en ce cas qu’aggraver votre situation. Privilégiez donc les formules douces conçues à partir d’ingrédients naturels, voire bio.
  • Deuxièmement, une peau grasse n’est pas surhydratée, elle produit seulement beaucoup d’huile. Vous devrez alors y appliquer une lotion qui l’empêchera d’être asséchée.
  • Le gommage se montre certes nécessaire, toutefois, une seule fois par semaine suffira amplement. Sans quoi, vous agresserez tout simplement votre derme.
  • Aussi, il reste indispensable de recourir à la poudre libre. Cette dernière vous évitera l’effet brillant sur votre face. Il semble néanmoins recommandé d’opter pour une référence transparente.

 

La base de teint : c’est quoi ?

Il s’agit en fait d’une alternative à la crème de type bb. Grâce à ce produit, vous effacerez plus aisément les imperfections que vous souhaitez camoufler. On parle ici de taches ou encore de boutons. De plus, ce soin favorisera une plus longue tenue du maquillage, tout en garantissant de meilleurs résultats.

En ce qui concerne son application, vous devrez la réaliser au petit matin. Cette étape vient donc après la crème de jour et avant le maquillage proprement dit. À savoir que tout le monde peut recourir à une base de teint ou primer. Pour une peau grasse toutefois il faudra tabler pour celles qui sont matifiantes ou lissantes. 

Pour ce qui est de la couleur, vous aurez également le choix entre plusieurs nuances qui apporteront une certaine lumière à votre visage. Si votre derme a tendance à briller excessivement, optez pour une référence neutre, c’est-à-dire transparente.

Aussi, il semble nécessaire de préciser que vous devrez vérifier les ingrédients entrant dans la composition du produit en question. Il se peut que vous manifestiez des réactions allergiques à certains d’entre eux. Vous éviterez alors un achat à perte.

Application fond de teint peau grasse : les étapes à suivre 

Après avoir bien nettoyé et préparé votre peau, vous aurez en premier lieu à poser la base de teint. Lorsque viendra le moment où vous devrez étaler votre fond, privilégiez les gros pinceaux. L’application se fera ensuite de l’intérieur vers l’extérieur. En effectuant vos gestes, réalisez de petits cercles. Commencez à partir du front, en passant par le nez puis en terminant sur le menton. Bouclez les opérations sur les joues et le reste du visage.

Pour les finitions, utilisez une éponge. Tapotez cette dernière sur votre face. Agissez en douceur pour éviter de tout refaire. Aussi, pour offrir un semblant d’uniformité entre votre visage et l’ensemble de votre corps, étalez le fond de teint jusqu’à votre cou. Et si vous portez un décolleté, n’hésitez pas à recouvrir toute la surface visible.

 

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Prendre soin d’une peau sèche ou à problèmes n’est pas une mince affaire. Avec le nombre incalculable de produits de beauté qui se déversent sur le marché, difficile de faire la distinction entre les bons et les mauvais. Dans cet article, nous vous renseignons un peu plus sur la nature d’une bb et d’une cc crème.

 

Crème de type BB : rôles et avantages

La Blemish Balm ou BB crème est en réalité un baume anti-imperfections. Il s’agit d’un substitut au fond de teint. Toutefois, cette dernière présente plus d’avantages que son prédécesseur. En plus d’unifier la carnation, elle comprend également des actifs hydratants. En ce sens, elle ne fait pas que camoufler les indésirables, elle soigne aussi le derme pour un maximum de confort sous votre maquillage.

Par ailleurs, elle propose d’autres vertus. Eh oui, cette solution constitue un filtre anti-UV. Si vous avez le derme sensible, cette alternative vous conviendra. D’autre part, il existe des références qui correspondent à toutes les peaux. Certains fabricants adaptent même leurs déclinaisons aux séniors. En effet, plusieurs formules sur le marché sont anti-âge.

 

CC crème : solution contre rougeurs et taches

La CC crème de son côté est une solution colorée qui vise à rectifier les imperfections sur votre carnation. Vous pouvez grâce à elle, corriger certains défauts comme les taches de rousseur, les rougeurs ou autres taches que vous souhaitez camoufler. Aussi, après une soirée fatigante, vous pourrez appliquer ce soin pour cacher vos cernes. Également anti-âge, la formule de la CC crème protège le derme des effets néfastes des rayons du soleil. Elle est donc en mesure d’hydrater la peau tout en la nourrissant.

Comme vous l’aurez sans doute deviné, il en existe plusieurs variantes. Votre choix dépendra du résultat que vous recherchez. La différence entre les catégories concerne surtout la couleur. Mauve pour un visage éclatant, vert pour supprimer les rougeurs, pêche pour ensoleiller votre face ou encore jaune pour dissimiler vos bleus.

Par ailleurs, ce type de soin ne convient pas à toutes les peaux. Si vous souffrez d’un excès de sébum, son application risque d’alourdir davantage votre face. Ce produit s’avère plus efficace pour les dermes mixtes à secs. Cependant, certaines marques peuvent proposer des versions pour peau grasse. Dans tous les cas, veillez à vérifier la nature de votre peau et surtout la couleur de votre teint. Sans cette attention, vous pourriez courir à la catastrophe et perdrez seulement votre argent dans un mauvais investissement.

Peau mature : les soins adaptés

Entre la BB et la CC crème laquelle semble la plus efficace pour une peau mature diriez-vous ? La seconde alternative pourrait bien être le meilleur choix pour vous. Cela de par les avantages qu’elle propose. En effet, la BB  se montre moins performante pour cacher les cernes que la CC.

De plus, avec les actifs réparateurs de cette dernière, elle est apte à remédier aux problèmes de peau dus à l’avancement de l’âge. Elle régénère les cellules pour ainsi limiter l’apparition des rides et des taches. Sa formule anti-âge vous permettra de passer outre vos défauts en tout genre. Votre teint retrouvera en outre son éclat grâce aux différentes pigmentations existantes. En ce sens, nous vous conseillons de privilégier le mauve.

 

CC crème : mode d’application

Comme tout soin de beauté, il ne s’agit pas de poser la CC crème sans préparation. Eh oui, si vous souhaitez obtenir des résultats satisfaisants, vous devrez d’abord passer par une étape de nettoyage de la peau. Pour laver votre visage, tournez-vous vers un produit doux et non agressif. Faites comme à votre habitude pour ce point. Inutile d’employer une serviette pour vous sécher ensuite. Quelques tapotements avec vos mains suffiront. Selon votre type de peau appliquez le soin adapté : un tonifiant ou un hydratant. Le premier convient pour un derme gras quant au second pour ceux qui l’ont sec.

Après la préparation, vous pouvez maintenant poser votre CC. Prenez votre index et placez-y une noisette de la lotion en question. Posez ensuite un petit point de la crème sur chaque zone stratégique du visage. On parle notamment du front, du menton, du nez et des joues. Si toutefois, vous n’avez pas besoin de couvrir toutes ces parties, inutile de vous en mettre partout.

Selon vos habitudes et ce qui vous met le plus à votre aise, recourez à vos doigts après les avoir bien lavés ou munissez-vous d’un gros pinceau. À noter que ce dernier doit passer par un entretien minutieux au moins une fois par semaine.

Étalez le produit sur toute la surface à traiter. Nul besoin de frotter votre derme énergiquement pour ce faire. Tapotez-le juste délicatement pour vous éviter les irritations qui pourraient s’en suivre.

Si certaines imperfections restent visibles, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de crème sur la partie concernée. Néanmoins, n’abusez pas sans quoi vous vous retrouverez avec un visage beaucoup trop lourd. Ce qui ne sera pas non plus très agréable au final. Pour assurer une application homogène, dessinez de petits cercles avec votre pinceau. Partez de votre front pour finir sur votre menton.

Pour ce qui est de l’usage du fond de teint, il n’est plus obligatoire, car la CC couvrira déjà l’essentiel de ce que vous voulez cacher. Si toutefois, vous souhaitez tout de même en appliquer, ne forcez pas sur la quantité. Juste un peu suffira amplement.

Choisir la bonne CC crème

La sélection se fera en fonction de votre type de peau et de votre carnation. Il existe donc des références pour les dermes secs, sensibles ou gras. Ensuite, optez pour la teinte qui se rapprochera le plus de la vôtre.

Quant à la texture, cela dépendra de la couverture que vous recherchez. Pour camoufler efficacement vos imperfections, une lotion épaisse et opaque sera la plus adaptée. Si vous n’avez pas beaucoup de défauts, inutile d’aller vers de telles extrémités. Une solution légère et transparente sera votre meilleure alliée. Dans tous les cas, évaluez en premier lieu vos besoins.

 

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

L’utilisation d’une BB crème commence par le choix du produit. Cela inclut, reconnaître à l’avance votre type de peau si elle est normale, grasse ou sèche. Vient ensuite la technique pour une application correcte. Vous pouvez en mettre avec les doigts ou avec une éponge ou bien à l’aide d’un pinceau.

 

Avec les doigts

La meilleure façon d’appliquer sa crème c’est avec les doigts. Cela reste plus simple, mais aussi moins irritant qu’avec un accessoire. Pour ce faire, prenez de votre solution sur le bout des doigts. Puis mettez-la sur le visage. Vos mouvements devront être instantanés. Cela afin de garder l’efficacité du produit. À savoir, à l’air libre la BB crème perd peu à peu de sa fraîcheur.

Donc, agissez rapidement. Et surtout, refermez le flacon après chaque usage. Une fois sur la facette, étalez le mélange pour former une fine couche. D’autre part, évitez d’en mettre trop.

 

À l’aide d’une éponge

Des fois, l’usage d’une éponge semble nécessaire. Cette méthode est d’ailleurs la plus rapide. Au fait, vous couvrirez ainsi une grande surface à chaque application. Ceux qui ont la peau grasse peuvent adopter cette technique. L’effet de surbrillance sera alors évité. Au contact avec les doigts, la crème tend à se réchauffer. Du coup, elle devient plus huileuse.

Comme résultat, le visage va trop s’illuminer. Bref, cela n’est pas vraiment souhaitable. Cette fois-ci, vous devrez en mettre sur l’éponge et non sur la facette. Puis il faut essuyer la peau avec. Commencez du front vers le menton. Et terminez par les joues.    

 

 

Avec un pinceau

Le pinceau plat quant à lui est plus précis. Il permet de toucher les zones les plus sensibles du visage. De même qu’avec l’éponge vous allez en mettre sur le bout. Ensuite, vous devez viser près des yeux. C’est-à-dire, entre les cils et les sourcils. Pareillement, cet accessoire atteint les parties étroites de la facette. Les plis à proximité du nez et des pupilles sont les plus concernés.

Le pinceau semble très utile pour ceux qui ont la peau sèche. Avec cet outil, vous allez superposer les couches avec finesse. Pour cela, il suffit de donner plusieurs coups sur la même zone. Pour terminer, vous pouvez adoucir avec la paume des doigts.

 

Le choix de sa BB crème

Les solutions BB crème sont très diversifiées. Donc, avant d’en appliquer une en particulier, il faut bien choisir. Cela commence par la sélection de la texture. Faites la comparaison. Si le mélange est légèrement plus clair que celui du visage alors, ça marche. N’employez surtout pas un produit terne par rapport à votre teinture.

Puis faites votre achat en fonction du type de peau. Une BB crème légère est adaptée à un derme sec. Tandis qu’un contenu épais à base d’ingrédients naturels convient aux peaux grasses. Pour une peau normale, tous les soins lui sont compatibles. Afin de vous faciliter les recherches, trouvez ici une sélection des meilleurs produits. 

 

Faites le test

Quand vous appliquez un soin en particulier, vous devrez d’abord le tester. Cette action est fort utile pour vérifier l’état d’allergie. En effet, certaines personnes présentent des démangeaisons faute d’incompatibilité. Pour le savoir, étalez-en sur votre joue durant une nuit. Dès votre réveil, évaluez dans la glace si tout est en ordre. Si aucun bouton ne s’est formé ou si vous ne ressentez aucune sensation d’inconfort alors, vous avez le feu vert.

Deuxièmement, il se peut que la teinture soit faussée par les éclairages intérieurs. Pour le vérifier, mettez-vous à l’extérieur sous la lumière du jour. Puis remarquez tout ce qui cloche.

 

Petit à petit

Avec un mauvais dosage, on revient à l’effet plâtre. Ça n’en vaut pas la peine d’utiliser l’équivalent d’une petite cuillère. Dans ce cas, il devient difficile de retoucher le visage. Cela vous oblige à recommencer l’opération depuis le début. Pour cette raison, il faut en mettre petit à petit. Quelques gouttes suffisent pour couvrir toute la facette.

Donc, appliquez une première couche. Rajoutez-en une autre si vous voyez que ce n’est pas assez. En effet, le but reste d’unifier le teint et non de le colorer. L’astuce c’est d’étaler la crème le plus possible. Vous pouvez arrêter quand la zone semble légèrement crémée.       

 

Principes de base

Il faut en mettre de l’intérieur vers l’extérieur. C’est la règle d’or à suivre quand on applique la crème. Cela dit, étalez-en en partant du centre du visage vers les côtés. En conséquence, aucun résidu ne va s’encastrer autour des narines. Toute la substance restante pourra s’étendre au niveau de la gorge. Pour cela, adoptez la technique de 5 points.

Ce qui signifie, placez cinq gouttes du mélange sur la face. L’une sur le front, l’autre sur le nez et le menton. Tandis que les deux dernières sur les joues. Vous n’avez ensuite qu’à les affiner une par une. De plus, c’est un bon moyen de réguler le dosage.        

 

 

Produit complémentaire

Il est possible d’appliquer la crème différemment. Cela dit, vous pouvez la mélanger avec un autre produit. En accompagnement avec un filtre solaire, elle paraîtra d’autant plus efficace. Pour cela, étalez la BB crème après l’écran de jour. En conséquence, vous aurez à la fois une couche protectrice et une jolie peau.

Concernant la fréquence d’utilisation, tout le monde peut en mettre quotidiennement. Généralement, les BB crème ont un effet de moins de 24 h. D’ailleurs, pour les jours les plus ensoleillés de l’été, le mélange devrait s’appliquer toutes les deux heures environ. Cela s’adresse surtout aux produits types anti-UVA nommés BB crème solaire.

 

Ce qu’il ne faut pas oublier

Il faut toujours laver son visage avant de mettre une BB crème. En effet, cette dernière ne joue pas le rôle de nettoyant. À vous de le faire sinon, vous aurez un look bronzé. Ceci est valable même si vous appliquez deux fois le même produit en une journée. Eh oui, sous un soleil de plomb, la première couche va s’atténuer progressivement jusqu’à devenir terne.

Pour cette raison, le nettoyage du visage semble impératif avant de mettre la seconde. Ainsi, vous aurez à nouveau une mine radieuse dépourvue de zones d’ombre.     

 

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Pour avoir un teint parfait, dénicher le bon produit s’impose. Toutefois, on s’y perd rapidement devant toutes les propositions des rayons cosmétiques du marché. Parmi les plus plébiscités, la bb crème et le fond de teint constituent un véritable dilemme pour beaucoup. Pour vous aider à faire rapidement un choix, l’article récapitule les essentiels à retenir sur ces deux options.

 

Ce qu’il faut comprendre sur la bb crème

Encore appelé Blemish Balm Cream ou crème anti-imperfection, ce type de produit a été inventé par les dermatologues allemands. Pourtant, c’est en Corée qu’il connaît un immense succès dans les années 90. Au début, il est très utilisé pour couvrir les rougeurs. Comme son usage s’est démocratisé en un temps record, il sert plus tard pour protéger, hydrater et unifier la peau.

De leur côté, les fabricants ne cessent de faire des recherches pour enrichir ce soin. Certains y ajoutent des actifs nourrissants bien équilibrés. D’autres quant à eux intègrent une protection solaire dedans. Les beautistas n’ont qu’à opter pour la formule qui correspond à leurs besoins.

Quoi qu’il en soit, la meilleure bb crème ne s’utilise pas seulement comme un produit de maquillage. Elle constitue un excellent soin de votre visage pour une peau zéro défaut, d’où l’intérêt de vous en équiper dans votre trousse de beauté.

Comme elle devient de plus en plus populaire dans le monde entier, les marques présentent des versions CC crèmes et DD crèmes. Aussi appelée Color Control, la première s’utilise pour rectifier les imperfections, mais non pas pour les dissimuler. Quant à la seconde, elle se démarque par son indice de protection solaire élevé. Elle constitue le meilleur choix pour ceux qui ont de la peau sensible et claire.

 

 

Différences entre fond de teint et bb crème 

Il faut bien reconnaître que ces deux produits se rapprochent sur différents points. Néanmoins, on découvre quelques particularités qui distinguent l’un de l’autre. La bb crème aide à dissimuler les imperfections en unifiant le teint. Comme évoqué plus haut, elle associe soin et maquillage. Pour s’en servir dans les règles de l’art, il n’existe aucun geste particulier à suivre. Les pigments conviennent aisément à n’importe quelle carnation, éliminent les rougeurs et unifient le teint. Le produit est prisé pour ses propriétés hydratantes. Il se définit aussi comme un excellent soin réparateur de la peau.

Quelques fonds de teint contiennent des actifs hydratants. Pourtant, leur principal rôle ne consiste pas à nourrir la peau. Ils couvrent plutôt tous les défauts cutanés. Si votre produit n’inclut donc pas d’agents hydratants, utilisez au préalable un autre soin prévu à cet effet afin de bien préparer votre visage.

Sa grande différence avec la bb crème se situe aussi au niveau de son application. Cette dernière demande un certain temps et de la technique pour obtenir de bons résultats. Si la référence devient à titre d’illustration plus claire ou foncée, vous risquez d’afficher les défauts.

 

Quand faut-il choisir la bb crème ?

Si vous souhaitez unifier le teint et vous débarrasser des démangeaisons et des tiraillements au niveau de la peau, la bb crème constitue une proposition intéressante. Elle possède une quantité importante d’actifs hydratants afin de nourrir votre épiderme. Ce n’est pas tout, elle teint la peau délicatement. Actuellement, bon nombre de déclinaisons contiennent un indice élevé de protection solaire. Pour dénicher la bonne référence, faites votre choix en fonction du type de votre peau.

Si vous figurez parmi les peaux foncées ou mates, il vous est conseillé de favoriser les produits aux pigments dits intelligents. Ils s’adaptent aisément à n’importe quelle couleur de peau. Si cela ne vous convient pas, vous pouvez opter pour les articles conçus pour peaux noires.

Pour ceux qui ont une carnation claire, les références avec des tons orangés ou rosés sont parfaites. Elles confèrent un effet bonne mine en un rien de temps. Si la peau de votre visage se montre très sensible, il faudra prendre une bb crème qui l’apaise. Si elle vous paraît sèche, sélectionnez un produit avec une forte teneur en actifs hydratants.

 

 

Dans quel cas opter pour le fond de teint ?

Il peut s’avérer la solution idéale pour dissimuler les imperfections et les couvrir. Si vous désirez alors cacher les boutons ou taches, préférez le fond de teint. Pour obtenir l’effet escompté, prenez-en-un en fonction de la caractéristique de votre peau.

Si la vôtre manque de souplesse et semble plus sèche, optez pour une référence à la texture hydratante et crémeuse. Son application se déroule au moyen d’un pinceau spécial. Celui-ci vous aide à faire pénétrer les éléments indispensables au bien-être de l’épiderme et limiter les irritations dues aux frottements de vos doigts.

En revanche, ceux qui ont la peau grasse ont tout intérêt à opter pour les fonds de teint à texture mousse. Confortables et légers, ils matifient presque toutes les parties du visage. Pour appliquer le produit, recourez à une petite éponge.

Si vous appartenez à la catégorie  « peau mixte », un fond de teint avec une texture fluide constitue un excellent choix. À base d’eau, il ne graisse ni n’assèche votre visage. Au contraire, il l’hydrate tout en l’illuminant avec transparence. Avec un pinceau, vous tapotez sur le nez, le menton, le front et les joues pour terminer.

 

Quelques astuces à considérer pour appliquer la bb crème 

Contrairement au fond de teint, celle-ci s’utilise avec facilité. Vous la déposez sur l’imperfection à l’aide de vos doigts ou votre pinceau. Avant que le produit ne s’évapore, travaillez-le à toute vitesse en lissant de l’intérieur de votre visage vers l’extérieur. Grâce à sa texture couvrante, la formule agit rapidement sur l’éclat de votre peau. Après quelques secondes d’application, vous aurez un magnifique teint unifié.

La bb crème peut être utilisée seule ou comme élément de base de votre maquillage. Vous pouvez donc sans problème l’associer à votre fond de teint habituel. Avec ou sans ce dernier, le produit rend la peau similaire à celle d’un bébé, c’est-à-dire lumineuse et éclatante.

 

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

La détérioration de la couche d’ozone de nos jours met en danger la terre et les êtres vivants qui y vivent à cause des rayons UV provenant du soleil. Soucieux de sa santé, l’Homme a trouvé un moyen pour protéger sa peau contre le rayonnement solaire lorsqu’il s’expose au soleil. Cependant, l’utilisation d’une crème solaire mérite d’être bien étudiée si l’on veut s’assurer de son efficacité.

 

Crème solaire : est-elle indispensable ?

La crème solaire semble une bonne alternative pour la protection de la peau contre les rayons UV. En effet, l’exhibition à l’extérieur pendant une journée ensoleillée peut entrainer plusieurs problèmes du derme, notamment le cancer de la peau. Les rayons solaires comme les UVA et les UVB, et même les infrarouges risquent d’anéantir notre santé. Les UVA possèdent de grandes longueurs d’ondes pouvant aller très loin à l’intérieur de la peau.

Ces rayons peuvent détruire les fibres de collagène et d’élastine, des biomolécules présentes dans la peau. Les UVA engendrent des maladies des yeux comme la cataracte. Ils rendent également la peau vieille et ridée. Les UVB avec de longueurs d’ondes moins importantes nuisent le plus au corps humain, ils provoquent des brûlures et le cancer de la peau.

Les infrarouges attaquent particulièrement les yeux. La cornée étant la plus exposée au risque, peut attraper des brûlures. Les infrarouges causent des lésions de la peau dues à la chaleur qu’ils produisent. Ces différents rayons rendent la peau très sensible. L’écran solaire parait nous épargner ce problème.

 

 

Sélectionner un bon produit solaire

Le type de peau varie d’une personne à l’autre, de la plus claire à la plus foncée, par conséquent on ne subit pas le même effet lorsqu’on s’expose au soleil. Il faut choisir la crème adaptée à son type de peau.

Tout d’abord, on doit connaitre le FPS ou facteur de protection solaire qui nous convient. Cet indice nous permet de savoir quelle crème adaptée à notre peau nous protègera le mieux contre les UV. Plus celle-ci s’éclaircit, plus le FPS doit être élevé.

On conseille souvent de prendre un produit avec un FPS plus élevé que celui prévu à notre type de peau pour s’assurer de son efficacité. Pour espérer un bon résultat par rapport à une crème FPS20 adaptée à la peau moyennement foncée, n’hésitez pas à utiliser une crème FPS30.

Ensuite, deux types de filtre de protection solaire existent : chimique et minéral. La crème à base d’un filtre chimique contient des produits chimiques qui ne sont pas très bons pour la peau, car celle-ci l’absorbe directement pouvant nuire à notre santé. Notamment, ces éléments provoquent des irritations. Par contre, le filtre minéral, ne présentant pas de danger, agit comme une barrière de protection solaire sur la peau et n’a pas d’impact sur l’écologie.

On recommande un écran solaire résistant à l’eau pour éviter d’en remettre à chaque fois qu’on a sué ou qu’on revient de la piscine. Enfin, choisir les types de produits qui vous correspondent, car il en existe des tas selon leur forme : en poudre, en lait, en huile, en gelée ou en spray.

D’ailleurs, en parlant de crème solaire, voici notre liste des meilleurs produits. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, car les marques se font une concurrence rude sur le marché pour ameuter le plus de clients. Toutefois, la plupart pourrait répondre à vos besoins.

 

 

Étapes nécessaires pour mettre de la crème solaire sur la peau

On n’applique pas la crème solaire sur la peau comme l’on désire, mais restez vigilant et prudent pour éviter les drames. Avant toute application, bien regarder la date d’expiration pour ne pas risquer d’abîmer votre peau ou pire votre santé. Prendre toujours des produits qui marquent la date limite de leur conservation pour plus de sécurité.

Ensuite, on doit se débarrasser de la mauvaise habitude de mettre sa crème lors de son exposition au soleil car en général le produit solaire agit quelques minutes après son application. Appliquez-le une demi-heure avant de vous exhiber au soleil afin de le laisser faire son effet sur la peau.

Après, si on veut avoir de bons résultats à partir des produits utilisés, il ne faut pas trop penser à économiser, surtout dès qu’il s’agit d’étaler son soin sur le corps. En général, le produit solaire ne suffit pas, mais cela ne doit pas nous priver de nous en servir correctement. Dosez bien l’application de votre soin sur toute la peau, répartissez et ne négligez pas chaque partie. Cela servira à la protection efficace de notre peau. Enfin, ne pas oublier de remettre votre produit solaire toutes les 30 minutes pour la protection en permanence de la peau contre les rayons nocifs du soleil.

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Les rayons ultra-violets sont capables de causer des dommages considérables sur notre peau. Ils sont d’autant plus dangereux pour les tout-petits, qu’il convient d’appliquer une bonne crème solaire pour offrir une protection optimale à leur enveloppe charnelle si délicate.

 

Cependant, tous les produits cosmétiques présents sur le marché ne conviennent pas obligatoirement à nos enfants. Il est donc vivement conseillé de choisir celui qui est le plus adéquat afin de minimiser les risques d’effets secondaires, voire de cancer de la peau.

 

Comment reconnaître le produit adéquat ? 

La peau des enfants est plus fragile que celle des adultes. Voilà pourquoi il est impératif de prendre les précautions nécessaires lorsque vous les promenez ou les laissez jouer dehors pendant toute la journée.

Il existe sur le marché, un large panel de produits destinés à atténuer, voire contrer, les attaques des rayons UV sur la peau des tout-petits. Leur efficacité se mesure en FPS ou force de protection solaire. Le choix entre le FPS 30 et le FPS 50 paraît souvent compliqué pour les parents, qui ne savent pas à quoi ces chiffres peuvent se référer.

Si la peau de votre enfant ne présente pas de grandes difficultés face à la lumière et ne présente aucune réaction violente, le FPS 30 suffit à lui offrir une protection optimale contre les rayons. De plus, il a la particularité d’agir sur une longue période, ce qui ne vous oblige pas à renouveler son application plusieurs fois dans la journée.

Par contre, si votre enfant présente une peau plus pâle que la moyenne, ou si vous partez en vacances dans une région où le soleil tape fort, il serait plus adéquat d’utiliser un FPS 50 pour assurer davantage de protection à l’enveloppe cutanée.

Toutefois, il est à préciser que, même s’il existe d’autres indices de FPS qui vont au-delà des 50, les produits qui en contiennent n’en sont pas plus efficaces. Il ne s’agit que d’une stratégie marketing utilisée par les fabricants pour vous faire acheter des produits plus chers en vous faisant croire que cela offre davantage de protection à votre enfant.

 

 

Composition des crèmes solaires pour enfant

Chaque crème solaire est fabriquée à partir d’un certain nombre de composants chimiques. Si certains sont capables d’apporter une véritable protection à la peau de votre enfant, d’autres sont considérés comme dangereux et doivent être surveillés.

 

Les éléments bienfaisants

Parmi les composants qui apportent des bienfaits à la peau, l’oxyde Zinc figure en première liste. Cette substance détient la capacité d’empêcher les rayons du soleil de pénétrer la peau et d’agir sur les cellules cutanées. Ainsi, la présence de cet élément doit être impérative dans le produit que vous achetez si vous voulez obtenir une protection optimale pour votre enfant.

À l’oxyde de Zinc peuvent s’ajouter d’autres éléments, tels que le Tinosorb, le Mexoryl ou encore le dioxyde de Titane. Ces composants renforcent le travail de l’oxyde de Zinc et rendent la crème qui les contient encore plus efficace.

Toutefois, il est à préciser que la force de protection solaire ne concerne que les rayons UVB. Le mieux est donc de chercher un produit qui serait en même temps capable de préserver la peau contre les rayons UVA qui, notons-le, sont plus agressifs et plus dangereux.

 

Les éléments nocifs

Il est clair que les produits chimiques présentent généralement un danger potentiel pour notre corps, et encore plus pour celui de nos enfants qui disposent d’un système immunitaire encore immature. Cependant, certains produits sont à proscrire plus que d’autres, et lorsqu’il s’agit de crème solaire, voici la liste des excipients à surveiller :

  •         Le Retynil palmitate
  •         Les types de Benzophénones
  •         L’Oxybenzone

Pour ce dernier élément, il faut noter que pratiquement tous les produits cosmétiques chimiques destinés à protéger contre les rayons UV, même la meilleure crème solaire, contiennent cette substance. Toutefois, il faut faire très attention, car cet élément provoque de graves perturbations hormonales chez les nourrissons.

Son utilisation est d’autant plus déconseillée aux femmes enceintes et celles qui allaitent, car le produit passe très facilement dans le lait maternel, risquant d’être ingurgité au cours de la tétée.

 

 

La crème bio pour votre enfant ? 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les crèmes solaires Bio n’offrent pas plus de protection aux tout-petits que les produits cosmétiques chimiques. Au contraire, elles peuvent même être plus dangereuses par le fait qu’elles ne contiennent pas de véritables filtres.

En effet, ce que les crèmes solaires Bio contiennent dans leur composition, ce sont des écrans minéraux, qui ne leur permettent pas d’offrir une protection optimale à la peau. Leur puissance ne parvient pas à arrêter les rayons UVA, qui sont les premiers responsables du vieillissement cutané. Ainsi, en utilisant de tels produits, les enfants sont, très tôt, exposés au risque de cancer de la peau.

 

Apprendre à vivre sous le soleil

Si l’on en croit les résultats de toutes les études scientifiques sur les produits cosmétiques, même ceux qui sont censés nous protéger représentent un danger pour notre corps. Aussi, puisqu’il faut inévitablement vivre sous le soleil, autant adopter les bons gestes pour minimiser les risques sans forcément recourir à ces substances incertaines. Et cela s’applique également à vos enfants, car ce sont eux les plus sensibles.

D’abord, il faut éviter de les laisser jouer dehors pendant les heures où le soleil est au zénith. Ainsi, privilégiez les activités en intérieur entre midi et 16 heures pour leur éviter de subir une chaleur intensive.

Quand bien même, ils sortent durant les heures où la chaleur est un peu plus atténuée, mettez-leur un chapeau sur la tête pour éviter que le soleil ne frappe directement sur leur petit crâne. Parallèlement, protégez leurs yeux avec des lunettes de soleil afin qu’ils ne soient pas trop aveuglés par l’intensité de la lumière. De plus, ils seront tellement mignons dedans !

Enfin, faites-leur porter des vêtements légers, tout en vous assurant que tout leur corps soit bien couvert. Les bras, la nuque et les jambes ne doivent pas être dénudés au risque de subir des coups de soleil qui risquent par la suite d’être affreusement douloureux.

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Bien qu’il soit important de se protéger des rayons du soleil, tout le monde n’est pas forcément adepte de la crème solaire. En effet, même s’il existe aujourd’hui de nombreuses marques et toute une variété de ce type de produits, les remontées médiatiques par rapport à leur toxicité se sont avérées d’autant plus féroces.

 

Les produits vendus, même en pharmacie, contiennent certains composants qui sont reconnus pour le danger qu’ils représentent pour la santé. D’autres sont même considérés comme étant cancérigènes, alors qu’ils sont censés protéger notre peau des effets néfastes des rayons ultra-violets.

Aussi, s’il devient dangereux d’appliquer des produits antisolaires fabriqués en laboratoire, de nombreuses recherches ont déjà prouvé l’efficacité d’autres moyens pour nous éviter de subir les éventuels dommages engendrés par cet astre aussi bienfaisant que brûlant.

 

Les bienfaits du soleil

Dès la naissance, les médecins conseillent à la maman de faire profiter son enfant des bienfaits du soleil. En effet, lorsque l’on expose notre corps à la lumière naturelle, notre organisme développe son système immunitaire naturel.

Cependant, il n’est pas non plus conseillé de rester trop longtemps sous un soleil tapant. Une dizaine de minutes à un petit quart d’heure, et notre corps pourra produire la quantité de vitamine D nécessaire pour nous maintenir en bonne santé.

L’idéal serait de choisir 2 à 3 jours par semaine pour profiter du soleil pendant ce court moment. Pour cela, nul besoin de se mettre à nu pour étaler tout notre corps. Seuls le visage, l’avant-bras et les mains doivent baigner dans les rayons du soleil.

 

 

Certains produits cosmétiques peuvent être d’un grand secours

Les produits cosmétiques vendus en boutique, et même en pharmacie, peuvent être d’un grand secours lorsque l’on planifie des vacances à la plage, ou tout simplement pour vivre au quotidien en temps de chaleur intense.

Cependant, ces articles contiennent des substances dangereusement toxiques pour notre organisme. Aussi, lorsque vous achetez vos produits, vous devez rester très vigilant à la présence des éléments suivants dans votre crème :

  •         Le 3-benzylidène camphor (3-BC),
  •         Le 4-Methylbenzylidene Camphor (4-MBC),
  •         Le 4,4-dihydroxybenzophenone,

Mais également :

  •         L’Octyl Methoxycinnamate,
  •         L’Ethylhexyl methoxycinnamate (OMC)
  •         L’Octocrylene,
  •         L’ Oxybenzone (BP-3 ou BZ-3)
  •         L’Octinoxate (Octylmethoxycinnamate),
  •         L’Homosalate.

Parallèlement, tous les types de Benzophénones s’avèrent être nocifs, à savoir :

  •         Le Benzophénone de types 1 et 2 (BP-1, BP-2),
  •         Le Benzophénone de type 3 (BP-3 ou BZ-3), également appelé Oxybenzone,
  •         L’Escalol 567,
  •         L’Uvinul M40 ainsi que
  •         L’Uvasorb Met.

En outre, certains produits dérivés de la vitamine A sont suspectés d’être des éléments cancérigènes, dont le Palmitate de rétinyle. Toutefois, il faut noter que ce ne sont pas toutes les crèmes solaires qui contiennent cette substance, et qu’il convient toujours de bien vérifier les composantes des produits avant de les acheter.

 

 

Quelles alternatives à la crème solaire ?

Aussi bien soignant que l’on puisse être, il faut admettre que devoir appliquer de la crème solaire chaque fois qu’on doit s’exposer aux moindres rayons du soleil n’est pas toujours très amusant. C’est d’autant plus désagréable lorsque l’on découvre l’aspect totalement changeant de notre peau, se cachant sous une couche épaisse de crème blanchâtre qui ne nous met pas du tout en valeur.

Aussi, pour éviter tout ce désagrément, il existe quelques astuces pour protéger notre peau des agressions des rayons UV, que vous pouvez découvrir ci-suit :

 

Limitation de l’exposition au soleil

La chaleur atteint son apogée entre 11 et 16 heures. Il est donc conseillé, durant ce laps de temps, de vous mettre à l’ombre et d’éviter, autant que possible, d’exposer votre peau au rayon du soleil au risque de subir des brûlures cutanées.

 

Utilisation d’accessoires antisolaires  

Souvent il ne nous vient pas à l’esprit que nous pouvons nous protéger des agressions solaires en utilisant de simples accessoires comme le chapeau, les lunettes de soleil ou encore la petite ombrelle. Pourtant, ce sont des choses qui nous sont à portée de main et que l’on peut utiliser tous les jours.

 

Porter des vêtements adéquats

Lorsque la chaleur se fait trop ressentir, la majorité des gens ont tendance à porter des vêtements dénudés qui laissent une grande partie de leur corps à découvert. Et portant, c’est vraiment l’erreur à ne pas commettre, car plus on s’expose, et plus on subit les agressions du soleil. Le plus intelligent est de porter des vêtements qui puissent couvrir toutes les parties du corps. Si vous craignez d’avoir trop chaud, choisissez des vêtements en coton ou en tissu léger, mais l’essentiel est que votre corps reste à l’abri des rayons du soleil.

 

Bronzage naturel et photoprotection

Les cellules de la peau disposent d’une capacité naturelle à se protéger contre les rayons UV. Encore faut-il l’exercer à activer cette fonction. C’est pour cela que, dès les premiers jours du printemps, lorsque la chaleur se fait encore douce et agréable, vous devez vous habituer à sortir et à exposer votre peau à la lumière et à la chaleur. De cette manière, la peau libèrera les mélanocytes et stimulera son système immunitaire naturel.

 

 

Régime vitaminé

L’alimentation joue un rôle important dans le développement des défenses naturelles de notre corps. Un repas équilibré et riche en vitamines E et C nous fait bénéficier des propriétés antioxydantes  de ces éléments nutritifs. En outre, les fruits et légumes qui disposent d’une couleur rouge orangé détiennent la capacité de protéger la peau contre les effets destructeurs des rayons solaires.

 

Qu’en est-il des produits Bio ?

Par nature, les produits Bio ne contiennent pas de substances chimiques, car cela est contraire à la définition même de leur appellation. Aussi, les produits cosmétiques qui sont classés sous cette catégorie utilisent des filtres minéraux pour combattre les agents destructeurs qui se trouvent dans les rayons du soleil.

La plupart des produits cosmétiques Bio sont composés d’oxyde de Zinc et de dioxyde de Titane. Ces deux éléments se distinguent par leur capacité de réflexion. Ainsi, lorsque la lumière arrive sur votre peau, ces filtres naturels renvoient immédiatement les rayons, comme le ferait un miroir.

A priori, ce type de crème solaire semble offrir une protection optimale. Néanmoins, il serait déraisonnable de se fier à l’utilisation de ces substances pour s’exposer dangereusement au soleil sans prendre d’autres précautions.

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Les vergetures de grossesse que l’on nomme aussi stries laissent des traces visibles sur la peau après l’accouchement. On peut très bien les guérir, mais leur éradication totale n’est guère possible pour le moment. Même la médecine actuelle n’arrive pas à bout du sujet. C’est pourquoi la prévention reste la meilleure des solutions pour limiter leur apparition.  

 

Les causes des vergetures chez une femme enceinte

Avant de déterminer leurs préventions, il vaut mieux identifier la nature des vergetures. L’irritation de la peau s’avère être la cause de ces marques. Quand le sujet prend du poids, il y aura étirement de la peau entrainant la naissance des premières stries.

De même, le manque de souplesse de celle-ci peut aussi conduire au même résultat. Il y a plus de chances que ces traces naissent à partir des troubles hormonaux chez la femme. Et la raison la moins fréquente concerne la génétique de la personne. Une maladie héréditaire transmise de mère en fille fragilise les fibres élastiques et collagènes du corps.

 

Régler son poids

La prise de poids s’accompagne toujours de la déformation du corps ou du moins, certaines parties comme les cuisses, le ventre ou encore les bras. Certaines mères de famille arrivent à garder la ligne jusqu’à leur terme, mais c’est rare. Donc avant d’arriver à ce stade de surpoids, il faut régler son alimentation.

Cela devrait commencer avant ou au début de la grossesse elle-même. Sachez que le poids conseillé  pour une femme de 1.65 m est de 55 kg. Tandis que, le poids moyen pour une autre mesurant 1.75 m avoisine les 70 kg maximum.   

Pour cela, évaluez le nombre de calories prises par jour. Environ 1800 kcals par jour sont nécessaires pour le système immunitaire d’une personne âgée entre 25 et 40 ans. Au-delà des 2000 kcals, elle commence à s’arrondir. Et en dessous de 1500 Kcal, elle va plutôt mincir. Pour vous diriger dans vos calculs, référez-vous aux emballages qui renferment généralement le taux de calories apportés par chaque produit alimentaire. Cela facilite le calcul en nutriments de chacune pour travailler son poids.

À part la limitation des calories, de simples activités physiques peuvent suffire pour maigrir. La marche sportive figure parmi les méthodes les plus efficaces. D’ailleurs, cela ne vous coûtera pas le moindre centime, juste de l’effort et une bonne dose de patience. Une heure de jogging léger par jour permet de brûler un kg de graisse après 18 j de pratique.       

 

 

Adoucir sa peau

Une peau trop rigide est souvent victime de vergetures. Dans une situation pareille, rien ne vaut de bons massages hydratants. Pour cela, vous pouvez user d’une crème anti-vergeture qui va attendrir les parties concernées. Par conséquent, l’épiderme sera plus ou moins restauré et pourra encaisser les déchirures dues aux irritations. Pour vous y prendre correctement, appliquez-en deux fois par jour matin et soir. Et pour améliorer son efficacité, faites un gommage toutes les semaines si possible.  

Se désaltérer régulièrement peut aussi adoucir la peau. En buvant 2 l d’eau par jour, cette dernière s’attendrira et se vivifiera. Cela limite naturellement la formation des stries et favorise la croissance du bébé puisque 90 % de son poids est constitué de liquide uniquement.    

Les fruits et légumes profitent au système immunitaire. Cette fois-ci, la reconstitution de l’épiderme aura lieu de l’intérieur par la compensation de vitamines. Les produits bio riches en nutriments accélèrent la production de fibres élastiques et collagènes responsables de la souplesse de celui-ci. Donc, réalisez des menus à base d’ingrédients naturels crus pour bénéficier totalement de leurs vertus curatives.     

 

Consulter un dermatologue

Cette solution semble onéreuse, mais comme on le dit bien souvent : « la santé vaut plus que l’or ». Les vergetures de nature héréditaire se traitent différemment des autres types. Cette fois-ci, le cas s’avère  plus compliqué que les précédents, ce qui requiert les soins d’un dermatologue.

La première méthode pour neutraliser les stries s’appelle la « microdermabrasion ». Elle s’effectue uniquement dans des cabinets hospitaliers. Cette technique consiste à régénérer la partie superficielle de la peau. Comme résultat, les traces seront moins visibles à l’œil nu après un certain temps.     

La seconde manière tourne autour du laser, ce qui présente l’avantage d’être indolore. Elle a pour cible les vergetures au stade final qui s’apparentent à de profondes cicatrices blanches. Les faisceaux lumineux vont faire en sorte d’atténuer ces marques une fois traitées.

Toutefois, peu importe les techniques adoptées, il n’y a pas de remède miracle pour ce genre de problème. Après leur apparition, les stries laissent souvent de légères traces à vie sur les ventres des mamans.

 

 

Ce qu’il faut éviter

Faites attention au soleil quand vous êtes en période de grossesse. Certes, vous en avez besoin, car c’est une source de vitamine naturelle. Toutefois, une femme qui attend un heureux événement ne devrait pas s’étaler des heures pour se bronzer. Cela va favoriser le séchage de la peau, ce qui conduit à sa fragilisation. Du coup, les marques apparaissent plus facilement. Donc avant de prendre l’air, appliquez un écran solaire sur tout le corps. Il fera office de protection  pour l’épiderme en le gardant tendre et hydraté.   

À part le soleil, on vous déconseille également de vous gratter le ventre comme les hanches. Cette action ne fera que favoriser l’extension des vergetures même si après vous serez apaisée. Ainsi, au lieu de passer à l’acte, pensez à autre chose. Ça pourrait se calmer par la suite.

Dernier conseil, ne prenez pas de poids pendant la grossesse. Donc, si vous faites 65 kg avant cette période, au bout des neuf mois où le bébé se trouvera dans votre ventre, vous pèserez environ 80 kg : c’est normal. En revanche, vous êtes classé obèse si la balance indique 85 kg ou plus. Ainsi, pour limiter l’extension des vergetures, évitez de dépasser la marge. Cessez la malbouffe et les sucreries qui sont à l’origine des graisses. 

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Le genre féminin prête beaucoup d’attention à l’apparence. Il dépense sans compter pour bichonner son trait. Les messieurs en font de même, mais avec un peu plus de modération. Ainsi, pour avoir un air correct, on commence par le nettoyage du visage jusqu’à l’application de crème en passant par une hydratation en profondeur et le gommage.      

 

Quel type de peau avez-vous ?

Cet aspect détermine généralement les soins à apporter à sa figure. Les peaux sèche, grasse, normale ou acnéique se traitent différemment les unes des autres. Donc, avant de vous référer au cas de quelqu’un d’autre, sachez tout d’abord la nature de la vôtre.  

La peau sèche reste la plus fréquente d’entre elles. Le premier degré se traduit en une surface rude au toucher. Quand le déséquilibre se développe, la texture devient écaillée et blanchâtre. Et pour y remédier, il n’existe aucun autre recours aussi efficace que l’hydratation.  

Une peau grasse en revanche est brillante sur certaines parties, mais terne sur d’autres. Les pores sont obstrués et la lumière n’y pénètre pas correctement. Elle résulte d’un excès de sébum dû à un dérèglement hormonal. Comme solution, il faut en limiter la productivité.   

La peau normale quant à elle se reconnait par une couleur uniforme du devant qui comprend front, menton, joue, nez et au niveau des yeux. L’épiderme reste bien souple et agréable au toucher. Et aucun signe d’inflammation ne se fait remarquer.       

La nature acnéique d’une peau se révèle par des comédons et points blancs sur la face. De même, on constate tout de suite une irrégularité de la surface. Cette fois-ci, ce sont les produits anti-inflammatoires et matifiants  qui entrent en action. Dans le pire des cas, ayez recours à un dermatologue qui se chargera de vous en débarrasser.      

 

Le nettoyage du visage

Peu importe la nature de la peau, la première étape consiste à la nettoyer. Par quel moyen ? Comme d’habitude, avec de l’eau pas trop calcaire de préférence tiède et un savon spécifique. Cette action vise à éliminer toutes les salissures et les traces de sueur.

Si vous optez pour de l’eau chaude, les tissus vont s’étaler et les pores se dilater. Donc ce n’est pas l’idéal. En revanche, l’eau froide aura tendance à rétrécir la surface, ce qui amoindrit la tâche. C’est pourquoi il faut commencer avec de l’eau tiède et terminer avec de l’eau froide.

Pour le type de nettoyant, un composant doux conforme à votre peau s’impose, c’est-à-dire, décrassant,  non agressif et qui ne produit pas d’effet secondaire comme la sensation de piqures. Il est à souligner que celui adapté au corps ne convient pas toujours au visage.        

 

 

L’hydratation de la peau

On ne cesse de répéter les bienfaits de l’eau sur le corps humain. Le visage pourrait s’assécher si cet élément vital venait à manquer. Ingurgiter une bonne dose tous les jours revient à traiter en profondeur une peau sèche. Donc, consommez-en sans modération.  

L’usage de crème hydratante nous apparaît comme une autre solution rapide et durable. Ce composant agit en surface en adoucissant l’épiderme. Procédez à une application d’une à deux fois par jour et vous vous étonnerez du résultat qui va suivre après quelques mois.

Vous pouvez créer vous-même votre propre produit nourrissant. Pour cela, usez du gel d’aloe vera connu pour ses bienfaits curatifs et ajoutez de l’huile essentielle de lavande ou de géranium. Puis mélangez le tout et aspergez-en votre visage. Faites pareil durant les prochains trimestres et ce dernier aura un tout autre aspect.

 

Le gommage

Le nettoyage comme l’hydratation ne suffit pas pour éradiquer entièrement les couches mortes du visage, d’où l’importance du gommage. Votre face sera revigorée en procédant de la sorte.

Attention, ne vous y mettez pas tous les jours, car à force de gommer l’épiderme celui-ci risque de s’abimer. Avec une fréquence mensuelle ou hebdomadaire, vous donnerez au vôtre du temps pour respirer et assimiler le traitement.

La peau se reconstitue sur une durée de 4 à 6 semaines. La couche épidermique se reforme à partir de nouvelles cellules qui se superposent aux premières. Donc, pour déloger les tissus inertes et garder la santé, l’exfoliation dans un centre spécialisé semble plus que nécessaire.   

 

 

Masque pour les soins du visage homme

La crème visage paraît inévitable quand on veut avoir bonne mine. Donc, quel article choisir ? Le Dexeryl qu’on trouve facilement en pharmacie à prix abordable se révèle efficace sur les peaux sèches selon plusieurs utilisateurs.

Autre alternative, le gel ex-folio de chez Marionnaud pourrait aussi vous convenir. Il suffit de masser la zone traitée pour que le mélange de nature non-agressive parvienne à atteindre plusieurs millimètres plus bas. Peu importe votre préférence, l’essentiel c’est qu’elle arrive à nourrir l’épiderme et le maintienne hydraté.

Si vous êtes plutôt fan de produits biologiques, vous pouvez opter pour du citron et du miel. Si l’ensemble reste au frais avant l’application, le résultat sera tout aussi convaincant qu’avec un composant industriel. Pour cela, imprégnez la moitié du fruit dans le miel et plaquez le tout sur la figure.

Pour ôter les points noirs du visage, commencez par mouiller la zone et utilisez un patch. Afin de minimiser la douleur qui va en découler, soignez vos gestes et allez-y petit à petit.        

 

Précautions

Les intempéries agissent de manière prépondérante sur le visage. L’eau comme la sueur, le froid et le soleil déterminent aussi l’état de la peau. Avec la chaleur intense, elle s’assèche plus rapidement qu’en étant à température ambiante. Donc, quand l’été arrive, n’oubliez surtout pas de vous protéger avec des écrans solaires.  

En revanche, lors des saisons hivernales les irritations s’accentuent. Dans ces conditions extrêmes, il faut renforcer la barrière cutanée. Là encore la crème joue son rôle. Celle de la firme Payot vous protègera durant le grand froid ou optez pour les pommades à huile de noisette de la même marque.

Ces quelques conseils s’adressent à tout le monde. Même ceux qui ont la peau normale ne sont pas à l’abri pour autant. C’est pourquoi il faut se méfier des conditions climatiques.

 

Dernière mise à jour: 21.02.20

 

Être bien maquillé nécessite du savoir-faire pour chaque produit que l’on utilise, mais aussi pour chaque partie de votre visage. Le contour des yeux importe grandement pour un charme plus prononcé. Mais comment faire ? Voici quelques conseils qui vous aideront à vous embellir à chaque fois que vous sortez de chez vous.

 

Pour quelle raison travailler le contour des yeux ?

Être radieuse signifie savoir s’occuper de soi-même avant tout. Partie la plus regardée du corps, le visage requiert une attention particulière. Il vous faut alors rester vigilante aux détails. La peau s’affine autour des yeux comparés aux autres zones de votre figure. Ajouté à cela, rappelez-vous que le taux d’élastine, de glandes sébacées et de fibres collagènes y est faible. Cette zone s’avère donc propice à l’apparition des rides. Un traitement spécial s’impose ainsi pour lui apporter un maximum de soutien.

Sachez en outre que les paupières s’ouvrent et se referment environ 30000 fois en une journée. Cela accélère le vieillissement de la peau à cet endroit. Pour minimiser ce phénomène, apprenez à entretenir le contour des yeux.

 

Sélectionner la crème adéquate

Divers soins sont proposés sur le marché de la beauté. La nature de la meilleure crème visage repose avant tout sur votre type de peau : mate, sèche ou grasse. Le reste découle ensuite de votre âge.

Lorsque vous avez la vingtaine, vous procurer un article qui aide à lutter contre la fatigue s’impose, car vous êtes beaucoup plus active durant cette période. Avec une texture moins concentrée, vous pourrez vous débarrasser aisément des cernes. Vous cacherez également les poches suite à une longue nuit blanche.

Sachez qu’à partir de la trentaine, les marques de vieillissement commencent à apparaître. Choisissez alors un produit qui lisse l’épiderme. Il vous aidera à réduire vos rides pour paraître plus jeune. Si vous approchez la cinquantaine, adoptez les crèmes qui régénèrent avec une texture riche. Cela comblera le manque dû à l’âge pour un effet rajeunissant.

On conseille toujours d’opter pour un article composé d’éléments naturels. Pensez alors à acquérir un produit bio. Vous ne risquez pas d’avoir de réactions allergiques ni d’inflammations causées par des ingrédients nuisibles, tels que les phénoxyéthanol, les parabènes ou encore les silicones.

 

 

Quelles crèmes utiliser ?

On se pose toujours des questions sur le type de produits à acheter. Il est alors préférable de se servir d’un article dédié pour les yeux. Du fait qu’on ne trouve pas de glandes huileuses sur le contour, certaines marques restent inefficaces au traitement à ce niveau. Bien sûr, on peut dénicher des crèmes pour le visage qui s’adaptent assez bien à cette zone. Vous les utiliserez donc idéalement pour cacher les rides, mais également pour soigner les cernes et les poches.

En outre, ces petits défauts peuvent avoir différentes causes. Pour la majorité, ils proviennent d’une condition de vie éreintante, comme le fait de se trouver devant un ordinateur toute la journée ou encore le manque de sommeil et la pollution aux alentours. Servez-vous donc d’une crème qui vous permet de soulager la fatigue, tout en réhydratant la peau.

Pour d’autres, c’est la génétique qui joue un rôle d’activateur. Pour quelques femmes, les petits défauts apparaissent à partir d’un certain âge et ne s’en vont plus. Il faudrait alors un produit qui les cache tout simplement, tout en apportant un maximum de soutien.

Mais peu importe la cause, passez toujours par un dermatologue. Ce médecin spécialisé trouvera une solution qui conviendra à votre état pour vous aider à vous embellir et à paraître plus jeune.

 

Savoir appliquer le produit

Comme la majorité des crèmes, il ne suffit pas d’étaler pour que le produit fasse effet sur le contour des yeux. Il faut passer par quelques étapes cruciales. Commencez alors par en mettre une petite quantité et l’éparpiller sur toute la surface. Ensuite, massez délicatement la zone afin de permettre aux composants d’imprégner l’épiderme. Cela vous aidera à dégager les poches. Pour ce faire, débutez par la partie sous l’œil et proche du nez en tapotant doucement avec un doigt. Allez petit à petit vers l’extérieur en évitant d’en verser dans les yeux. Si cela se produit, rincez immédiatement avec de l’eau froide.

Il n’est pas conseillé de masser de manière à insister, car la peau y est plus sensible que la joue ou encore le front. Une application trop forte pourrait accentuer le cerne. Pianotez plutôt la zone afin de bien faire entrer le produit dans l’épiderme et laissez-le agir.

Sachez en outre qu’il ne suffit pas d’en étaler sur la paupière et sous les yeux. Le cercle doit suivre l’os de l’orbite oculaire. La surface est donc plus grande que ce que de nombreuses femmes pensent.

 

 

Quelques règles à ne pas oublier

Avant chaque application, il faut penser à bien nettoyer le visage en entier. Cela devra également se faire matin et soir, même lorsque vous ne portez pas de maquillage. De l’eau froide vous servira efficacement pour cette étape. Rincez abondamment votre face après l’usage d’un démaquillant. Cela retirera les résidus qui restent dans les pores et entre les plis.

La fréquence varie selon votre type de peau. Si le vôtre est normal, une application par semaine devrait suffire. Pour une peau sèche, allez jusqu’à deux ou trois fois en 7 jours. Et pour un épiderme gras, ne l’alourdissez pas trop régulièrement. En outre, un usage quotidien s’impose si vos yeux sont fatigués par le travail et l’insomnie. Cela soulagera cette partie de la pression journalière.

Par ailleurs, il est conseillé d’entretenir la peau assez souvent pour minimiser les dégâts. Servez-vous de divers soins pour le visage et pensez à correctement retirer le maquillage avant d’aller dormir. Cela permettra à votre épiderme de respirer et à vous de vous sentir à votre aise durant la nuit.

Évitez de vous frotter les yeux, car cela maltraite la peau en dessous. Il y aura donc une accentuation des cernes et des rides, ce qui rendra le traitement beaucoup plus lent et plus difficile.