Dernière mise à jour: 22.11.19

 

Entre la cire, le rasoir, la lumière pulsée et le laser, on dispose de larges options quant aux manières de s’épiler le corps. L’essentiel est d’identifier la bonne technique pour la zone à traiter dans la finalité d’échapper aux douleurs. Certains préconisent le recours à un spécialiste. D’autres préfèrent s’approprier ces moments intimes en procédant eux-mêmes. Encore faut-il maitriser la pratique ! 

 

Le rasage et le tatouage : font-ils bon ménage ?

Avant chaque nouveau dessin sur le corps, le professionnel propose fréquemment de raser la zone à travailler. Mais cela dépend de la personne. Certains d’entre eux trouvent mieux de procéder sur un bout de peau propre et sain. D’autres ne considèrent pas les poils comme une problématique énorme qui risque d’entraver leurs œuvres. Toutefois, il importe également de prendre en compte le degré de villosité auquel on doit faire face. Si la zone est très couverte, cette pratique devient incontournable.

En outre, le rasage en aval d’un tatouage reste possible. Pour cela, il faut toujours attendre que les blessures causées par les coups d’aiguille se soient cicatrisées, que la peau ait recouvert la totalité de ses propriétés. Le passage de la lame sur un épiderme en bonne santé n’expose pas à des infections. Alors, qu’au contraire, si les lésions sont encore ouvertes, des microbes risquent de s’y incruster. Une bonne hygiène constitue la solution la plus évidente.

 

 

Les appareils épilatoires électriques et le tatouage

Cette catégorie fait mention de ce qui touche les épilateurs à laser ou à lumière pulsée ou les modèles électriques. Des questions comme « Est-ce prudent de recourir à ces outils sur les zones tatouées de son corps ? » ou encore « Est-ce qu’il n’y a pas de risques ni d’effets secondaires qui peuvent altérer la santé de l’épiderme ? » restent déterminantes pour les individus qui ont des tatouages.

Les équipements qui usent de la technologie à laser ne doivent pas être employés à la légère. En réalité, les rayonnements qui émanent de cet accessoire peuvent endommager la qualité du dessin et entraîner des brûlures sur la peau. Comme beaucoup le savent, le laser constitue un moyen efficace pour retirer les marques presque indélébiles laissées par le tatouage. Ainsi, il ne s’avère pas prudent de se tourner vers ce type d’appareil à domicile pour venir à bout de sa pilosité. Il vaut mieux contourner la zone.

Dans le même sens, le recours à un épilateur à lumière pulsée reste strictement proscrit sur les tatouages. Tous les adeptes de ce produit doivent connaître ces faits. Cette technologie, peu importe la marque ou le modèle, ne s’emploie pas sur les parties du corps tatouées.

 

La cire et le tatouage

En dernière option, on a la cire. Beaucoup de personnes trouvent leur aise dans l’usage de cette dernière. Certes, cette procédure fait mal. Toutefois, le résultat qui en ressort satisfait un grand nombre. On retrouve souvent ce type de prestation auprès des instituts de beauté.

Quant aux crèmes dépilatoires, il s’agit d’un bon consensus entre le produit qui ne risque pas de causer plus de douleur et une efficacité assurée. Il suffit de l’étaler et de rincer quelques minutes plus tard pour bénéficier de ses vertus.

 

Les accessoires incontournables pour travailler la zone tatouée

Si la personne opte pour un rasage, les professionnels ne conseillent qu’en dernier recours l’utilisation des outils à lames. Si l’individu possède les réflexes et l’adresse nécessaires pour ne pas se mutiler avec celui-ci, alors, il peut le faire. Toutefois, une tondeuse se montre plus sécuritaire.

L’essentiel s’avère de toujours s’accorder des soins. En cela, il importe d’employer une mousse, un gel ou de l’huile spécifique pour préserver les tissus cutanés. Une fois le travail effectué, l’épiderme a besoin d’une profonde hydratation. Ainsi, appliquez un peu de lait corporel sur la zone pour soulager la surface. Les baumes après-rasages sont aussi efficaces. En outre, il ne faut jamais utiliser un produit qui contient de l’ammoniaque. Ce dernier nuit à la qualité du dessin.       

 

 

Est-ce mieux de laisser les pros agir ?

Ayant le vent en poupe depuis ces dernières décennies, le tatouage n’est plus considéré comme un tabou et ne se réserve plus à une minorité de personnes. Aujourd’hui, filles et garçons sont tentés de se lancer dans cette nouvelle mode. Cette dernière renvoie à une expérience unique qui pousse à supporter la douleur. En choisissant un endroit précis, on se fait marquer pour la vie. On se voit alors dans l’obligation d’épiler les parties poilues de notre corps avant d’aller chez le tatoueur. Après des semaines, la villosité réapparaît. Et on ne sait pas comment en venir à bout.

C’est une question qui se répète souvent lorsqu’on possède quelques dessins sur des zones sensibles. Dans ce cas, si on a peur de se blesser ou de maltraiter l’œuvre d’art sur sa carrure, il s’avère réfléchi de recourir à un professionnel de l’épilation. Il faut adopter la bonne technique pour éviter le risque d’infecter l’endroit concerné. À cet effet, des soins auprès d’un institut de beauté et de spécialiste dans ce domaine semblent mieux aviser. Le temps de prendre un rendez-vous et la personne se fera chouchouter durant toute la séance.

 

Se fier à soi

D’autres sujets, plus récalcitrants face à cette idée, préfèrent prendre soin de leurs tatouages et de leur pilosité eux-mêmes. À cet égard, il faut faire attention aux moindres détails. Si vous venez de passer sous les mains de l’artiste, il importe d’attendre quelques semaines avant de réfléchir à une épilation dans la zone concernée. Il vaut mieux laisser le temps à cette partie du corps de se cicatriser et de se recouvrir tout seul. Les risques d’infection augmentent si la peau n’est pas suffisamment guérie.

Souvent aussi, le degré de pilosité sur les tatouages diminue grâce aux produits et aux colorations intégrées au niveau de l’épiderme et des poils. Ainsi, dans bien des cas, plus aucun n’y pousse, au plaisir du principal concerné. En outre, sur certaines physiques, ces disgracieux éléments continuent à se développer. Pour y remédier, recourez à la solution d’épilation la plus adéquate pour vous.