Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Q1 : Épilateur laser ou lumière pulsée ?

Le choix semble difficile lorsqu’on ne connaît pas méticuleusement la différence entre ces deux dispositifs. L’épilateur à laser détruit les racines de la villosité via son crayon à laser à haute puissance. Il s’agit d’une photo-épilation qui empêche la régénération pour du très long terme. On constate la réduction de la pilosité. Cette technologie est performante puisque certains de ces modèles parviennent à tuer 60 follicules par seconde. Les poils s’affinent et deviennent plus légers. Mais le laser laisse des traces à la fin des séances.

Plusieurs réalités restent les mêmes entre les deux produits : notamment l’arrêt de la repousse définitive ou semi-permanente des poils et la rapidité des traitements. Seulement, l’épilation à lumière pulsée n’est surtout pas douloureuse. Celle avec le laser fait plutôt mal. Aussi, l’IPL s’étale sur plusieurs mois. Les soins au laser sont prodigués ponctuellement.

 

Q2 : Épilateur lumière pulsée : comment ça marche ?

Cette technologie use des impulsions lumineuses pour agir sur les poils. Elle envoie des longueurs d’onde qui pénètrent en profondeur des bulbes. Elle chauffe ces dernières pour finalement les brûler. Ainsi faits, les follicules pileux ne parviennent plus à se reproduire. Cette technique empêche la repousse ou au moins la ralentit de beaucoup. Il faut un traitement qui dure pendant des mois. Une application régulière toutes les semaines est requise sur un temps déterminé. Après, cela dépend de chacun. En général, on passe à un soin tous les 15 jours.

 

Q3 : Épilateur électrique ou lumière pulsée ?

Les deux produits diffèrent l’un de l’autre sur plusieurs points. Le mode de fonctionnement de l’épilateur électrique se focalise sur l’enlèvement du bulbe. Il arrache mécaniquement les poils depuis sa profondeur. Des pincettes se trouvent sur la tête du dispositif et favorisent cette tâche. Son prix varie entre 20 à 200 euros. La couleur de la peau n’est pas prise en compte lors des soins. En plus, il peut traiter n’importe quelle partie de notre corps. Les cures se font sur une fréquence de 7 à 15 jours.  

Quant à l’épilateur à lumière pulsée, la machine se sert plutôt des impulsions lumineuses pour brûler les bulbes. Il dissout ainsi ces follicules pour que la repousse soit retardée ou qu’elle n’ait plus lieu. Cette technologie n’est pas appropriée à tous les types de peau et ne fonctionne qu’avec ceux qui disposent d’une pigmentation cutanée claire. Elle coûte remarquablement plus cher puisque son prix se situe entre 100 à 500 euros. Le processus est indolore et correspond à toutes les zones du corps, même les parties sensibles et délicates.

Q4 : Épilateur lumière pulsée efficace ou pas ?

L’efficacité de ces prototypes dépend de la nature du derme et de la couleur des poils. L’appareil marche sur les individus qui disposent d’une pigmentation comprise entre le phototype I à IV. Les articles les plus performants, rares et coûteux, parviennent à traiter ceux avec du phototype V. Ainsi, l’IPL n’est pas compatible aux personnes au teint mat, foncé. Il ne travaille aussi que sur des pilosités de nuances sombres et devient inactif face à celles rousses et grises ou blanches ou blondes claires.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES