Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Q1 : Lisseur vapeur  ou brosse soufflante ?

Le choix entre un lisseur vapeur  et une brosse soufflante peut devenir un vrai casse-tête. Cependant, ces appareils présentent leurs caractéristiques bien définies. Respectivement, le premier joue le rôle de lisseur pour tous les cheveux. Il s’utilise surtout sur ceux secs, mais est doté de la fonction brume pour atténuer la forte chaleur produite par les plaques.

Le second quant à lui opère tel un sèche-cheveux associé à une brosse et une émission d’air chaud. Ils sont avantagés pour leur multifonctionnalité et leur polyvalence. Ils s’activent également sans difficulté sur les cheveux mouillés.

 

Q2 : Lisseur vapeur  ou céramique ?

Le lisseur vapeur  se distingue du lisseur céramique avec la présence de son réservoir à eau. Ce contenant lui confère un peu plus de poids et de volume face à son homologue classique donc, il propose un niveau de maniabilité en moins. Il reste également plus onéreux, mais compense ces lacunes avec un soin efficace des cheveux grâce à sa fonction de brumisation. De cette manière, il hydrate et préserve la structure de l’extension capillaire grâce à sa production d’humidité.

 

Q3 : Comment fonctionne un lisseur vapeur ?

Le lisseur vapeur  utilise le même mode de fonctionnement que le lisseur classique, à une exception près : la présence de l’option de projection d’eau. Le chauffage des cheveux s’effectue sur les plaques qui peuvent être en tourmaline, en titane ou en céramique. Grâce à son réservoir, il libère de la vapeur au moment où vous atteindrez la température préalablement sélectionnée, à l’aide du bouton dédié à cet effet. Ce phénomène atténue les phases de dessèchement de vos cheveux exposées à cette forte intensité de chaleur. Il réduit donc les chocs thermiques et préserve vos cheveux des risques liés au lissage traditionnel.

 

Q4 : Quelle eau pour lisseur vapeur ?

Pour assurer le bon fonctionnement de votre appareil et obtenir une coiffure satisfaisante avec votre lisseur vapeur , l’ajout d’eau dans le réservoir est de mise. Cependant, il ne s’agit pas d’utiliser n’importe quelle eau. Si celle du robinet demeure non recommandable par les connaisseurs, ces derniers conseillent habituellement de se tourner vers les eaux déminéralisées. Elles se trouvent un peu partout dans les grands magasins. Vendue en bouteille, une quantité d’un litre sera largement suffisante pour un usage sur le long terme étant donné que le réservoir d’un lisseur vapeur  n’excède pas généralement les 40 ml.

Q5 : Comment détartrer un lisseur vapeur ?

L’entretien régulier de votre équipement optimisera sa longévité. Si vous n’utilisez pas de l’eau déminéralisée, votre appareil sera exposé aux dépôts éventuels de tartres au niveau des orifices de projection de vapeur. Pour vous en débarrasser, nous vous conseillons d’employer un chiffon doux humidifié dans de l’eau distillée pour essuyer les plaques après usages. Ce processus s’effectue toutefois froid. Il est également possible de verser quelques gouttes de vinaigre blanc dans le réservoir. Cet élément possède des bienfaits naturels anti-détartrants. Pour les résidus graisseux au niveau des panneaux, de l’alcool à 90° fera aussi l’affaire. Une fois les procédés de nettoyage accompli, il ne vous reste plus qu’à laisser sécher votre appareil après le passage d’un bout de tissu propre et doux.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES