Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Dans la liste des équipements destinés aux soins capillaires, le lisseur qui emploie de la vapeur occupe une place privilégiée. Cependant, pour s’assurer que ses performances ne diminuent pas, sa maintenance requiert une attention particulière. Si vous ne savez pas comment procéder, on vous dit tout dans cette revue.

 

L’avantage majeur de cet appareil

Contrairement à un modèle de lisseur standard, celui à vapeur comprend une option en plus qui fait toute la différence dans la réalisation de votre style de coiffure. En effet, l’appareil embarque un réservoir d’eau dans lequel vous devrez verser la quantité adéquate à votre usage. Généralement, le dispositif fonctionne depuis un branchement électrique. Il évacue les infimes gouttelettes d’eau à travers les orifices positionnés sur les plaques. Ces dernières peuvent être en céramique, en titane ou en tourmaline selon le mode de conception choisi par le fabricant.

Le plus grand atout de ce produit est le soin qu’il apporte à la chevelure grâce à sa projection de vapeur. Celle-ci préserve l’exposition des mèches à une température élevée. Les risques d’engendrer des dégâts irréparables se voient donc minimisés. Ce mécanisme de fonctionnement réduit considérablement les menaces de dessèchement des tiges et conserve ainsi leur taux d’hydratation. En d’autres termes, il prévient les chocs thermiques.

 

 

L’eau déminéralisée : une solution miracle

Dans un premier temps, les marques recommandent toujours l’utilisation d’eau déminéralisée dans la mesure du possible. Pourquoi ? Car l’usage de l’eau de robinet génère la formation de calcaire dans le réservoir et dans les trous d’évacuation de la vapeur. Ces dépôts réduisent considérablement les performances de votre équipement. Il se pourrait même qu’il prenne plus de temps à chauffer que d’habitude ou encore qu’il présente des difficultés à atteindre la température préalablement sélectionnée. Dans tous les cas, votre matériel perd en efficacité. Vous devrez donc le nettoyer.

Acheter de l’eau déminéralisée régulièrement peut s’avérer coûteux, surtout si vous prévoyez une utilisation fréquente de votre dispositif. Le mieux serait d’investir dans un déminéralisateur d’eau. Cet appareil a pour rôle d’éliminer les composantes minérales susceptibles de vous créer des soucis de santé ou d’obstruer vos divers équipements usant d’eau pour fonctionner.

 

L’entretien commence par la chevelure

Savoir bien manipuler son lisseur-vapeur revient à s’assurer de son bon entretien. Similaires à tous les appareils destinés à s’appliquer sur vos cheveux, ses performances et sa durabilité dépendent également de la propreté de ces derniers. En effet, avant d’entreprendre quoi que ce soit sur vos tiges, lavez-les et effectuez des soins nourrissants pour éviter tous risques de déshydratation. 

Faites tout de même attention à utiliser des produits correspondant à votre type de cheveux. Cette étape reste incontournable pour les personnes qui possèdent des soucis capillaires comme des pointes fourchues et bien d’autres encore. N’oubliez surtout pas d’hydrater votre crinière avec un soin thermoprotecteur. Cela afin de ne pas subir les chocs thermiques.

 

Les procédés à adopter

Habituellement, les lisseurs sont des équipements particulièrement robustes et tombent rarement en panne. Ces désagréments ne peuvent être liés qu’à l’accumulation de calcaire dû à l’emploi de l’eau du robinet. Pour arriver à vous en débarrasser, vous n’avez pas besoin de recourir à des techniques drastiques. Il suffit d’utiliser une méthode dite de « grand-mère » à base de vinaigre blanc.

Mais avant d’aboutir à cette étape, vous pouvez commencer l’entretien de votre dispositif après chaque usage pour limiter les amas de résidus sur la structure. Toute opération doit s’effectuer à froid, c’est-à-dire, après avoir débranché l’appareil et attendu que la chaleur des plaques se dissipe. De cette manière, vous réduisez également les menaces de brûlures qui peuvent se produire. Aussi, il vous faudra ôter l’accessoire qui sert de peigne. 

Ensuite, passez un chiffon doux de type microfibre sur les panneaux pour éviter de les endommager. Pour ce qui est des taches récalcitrantes, plongez le tissu dans un bol d’eau tiède avant de commencer à l’utiliser. Pour les endroits difficiles d’accès, vous pouvez user d’un coton-tige. Frottez délicatement ce dernier entre les interstices du modèle afin d’atteindre tous les recoins.

D’un autre côté, si vous estimez que cette méthode n’a pas son efficacité, vous pouvez recourir à de l’alcool 90° à la place de l’eau tiède et du coton comme remplacement au chiffon. Trempez le coton dans la solution avant d’essuyer les plaques avec celui-ci. Il n’est pas à rappeler que l’alcool possède un pouvoir nettoyant des plus intéressants surtout avec les tartres et les résidus de produits capillaires. À la fin de ces différents procédés, vous n’aurez plus qu’à attendre que les plaques soient sèches avant de penser à allumer votre appareil. Vous éviterez ainsi les risques de court-circuit.

 

 

Bien choisir le moment de nettoyage

Pour ce qui est du bouchage des orifices de projection de la vapeur, revenons-en à la méthode du vinaigre blanc. Mélangez celui-ci avec de l’eau que vous verserez dans le réservoir du dispositif. Branchez l’appareil et commencez à chauffer ce dernier à une température relativement basse. Appuyez ensuite sur le bouton destiné à pulvériser les gouttelettes. Une fois enclenché, l’équipement diffusera la solution qui permettra de libérer les trous des résidus de calcaire.

Toutefois, il est à noter que s’il s’agit du premier entretien de votre matériel, il reste mieux de s’orienter vers les produits recommandés dans les magasins spécialisés. De cette manière, vous ne risquez pas d’effectuer de fausses manipulations ni de réaliser des gestes qui ne feront qu’endommager davantage votre spécimen.

La fréquence de nettoyage dépendra tout d’abord de celle de l’usage de votre appareil. Dans le meilleur des cas, l’opération doit se pratiquer mensuellement, c’est-à-dire une fois par mois. Si vous avez l’habitude de vous servir régulièrement de votre équipement, il reste préférable de procéder à la maintenance toutes les deux semaines. Gardez en tête qu’un lisseur bien entretenu présentera une efficacité maximale dans tous vos accomplissements. Si vous travaillez dans le milieu professionnel, l’idéal serait de nettoyer votre article une fois toutes les semaines. Vous pourrez ainsi bénéficier de ses pleines performances même à un usage intensif.