Dernière mise à jour: 29.11.20

 

Les rayons ultra-violets ou lumières noires engendrent des taches noirâtres sur la peau. Les crèmes et les filtres anti-UV sont conçus pour jouer le rôle de barrière protectrice contre ces éléments. Cependant, les huiles végétales peuvent y participer pleinement ou partiellement aussi. On vous regroupe ici les lotions ayant un indice de protection élevé contre les coups de soleil.    

 

Huile de soja

Sur une échelle de 2 à 50, l’huile de soja protège la peau à 10. Elle se classe ainsi dans le top 10 des lotions naturelles anti-UV. Donc, pourquoi vous en priver ? Mettez-en quelques gouttes sur le visage, les bras et les jambes avant de passer la porte de sortie.

Cette lotion régule la production de la mélanine responsable des taches brunes sur l’épiderme. Elle donne aussi à ce dernier sa couleur. En contrepartie, n’abusez pas trop de sa capacité.

Tenez-vous à l’ombre si la température extérieure monte en flèche. L’huile de soja n’est pas assez coriace pour protéger votre peau du soleil. Il lui faut un IP supérieur ou égal à 15 pour assurer ce rôle.

 

Huile de germe de blé 

L’huile de germe de blé est reconnue pour sa richesse en vitamine A, B, C et surtout E. Elle présente un indice de protection anti-UV estimé à 20. Comme quoi elle arrive à stopper 95 % des rayons solaires pouvant causer des brûlures et des rougeurs. 

Autre aspect important, cette lotion est compatible avec toutes les peaux, des plus grasses aux plus asséchées. Elle pourra très bien vous protéger contre le soleil battant de l’été. Pour une protection anti-UV, celle-ci se classe parmi les plus efficaces.

Huile d’avocat

On retrouve à la quatrième place l’huile d’avocat. À titre de comparaison, elle est moins performante que celle obtenue à partir de germe de blé. Son indice de protection anti-UV est estimé à 15. Toutefois, c’est un chiffre assez élevé pour une huile végétale.

La graisse d’avocat s’applique sur une peau sèche, normale ou irritée. Sachez que cette lotion vous protègera d’une exposition au soleil qui n’est pas trop longue. Cela dit, elle restera moins efficace pour une séance de bronzage complet sur la plage où la température frôle les 28 °C.

 

Huile d’olive et de coco 

À titre de barrière contre les rayons UV, ces deux huiles essentielles se retrouvent avec le même indice de protection, aux environs de 8. Elles stoppent 75 à 80 % des rayons nocifs du soleil. Par contre, elles en laissent échapper près de 20 %. 

Elles ne garantissent pas entièrement votre isolation à la lumière, mais, vous pouvez vous en servir le temps de faire les courses par exemple. C’est-à-dire qu’elles seront efficaces pour un instant seulement en temps ensoleillé et non pour une demi-journée. Toutefois, cela ne vous empêche pas d’embellir votre peau avec ces dernières, tranquillement installé chez vous.        

 

Huile de karité, de macadamia et de ricin

Ces huiles offrent une protection anti-UV équivalente à 6. Utilisez-les pour vous dépanner en temps ensoleillé. Au moins, vous aurez une fine couche protectrice atténuant l’effet du soleil sur l’organisme.

Par ailleurs, restez à l’ombre si le soleil est au zénith, sinon vous allez vous brûler la peau à petit feu. À ce moment de la journée, la température est à son comble. Donc, afin d’éviter cette chaleur frappante du midi, limitez vos déplacements uniquement le matin ou le soir. En outre, dans un scénario pareil, les manches longues prennent tout leur sens. Enfilez-les.

 

Huile d’amande et de jojoba 

On retrouve en bas de l’échelle l’huile de jojoba et d’amande. Bien qu’elles soient très riches en nutriment, elles ne font pas vraiment le poids contre les rayons UV ou la lumière noire. Leurs indices de protection tournent autour de 5 seulement, ce qui est très en dessous de la moyenne.  

Pourtant, il est possible de les rendre plus puissantes. La solution consiste à les associer à de l’oxyde de zinc ou de titane, c’est-à-dire avec un filtre solaire. Ainsi, vous obtiendrez une potion efficace supportant la chaleur latente de l’été. Par ailleurs, vérifiez que les composants ne contiennent pas des nanoparticules. Ces dernières pourraient en effet affecter les organes et représentent de gros risques pour les femmes enceintes.

Huile de sésame   

Quand on parle de barrière anti-UV, l’huile de sésame s’affiche à la dernière position. Avec un IP de 2 seulement, elle retient 50 % seulement des faisceaux lumineux. Si vous vous en servez comme crème solaire, vous allez contracter pas mal de rougeurs sur l’épiderme.

On vous suggère de l’appliquer en dessous d’une crème solaire. De ce fait, vous formerez plusieurs couches protectrices efficaces. En matière de bouclier, l’huile de sésame reste peu active. Pourtant, l’huile d’argan l’est d’autant moins. Son indice de protection anti-UV est réduit à néant. En gros, ne vous donnez même pas la peine d’en asperger les parties de votre corps dans le but de bronzer.       

 

Huile de karanja

Peu connue du grand public, l’huile de karanja s’utilise comme une véritable couche anti-UV. D’ailleurs, elle se retrouve sur la deuxième marche du podium en la matière. À titre indicatif, elle offre un IP compris entre 20 à 25, une efficacité supérieure à celle de l’huile de germe de blé.

Mais avant de l’appliquer, diluez-la dans 20 % d’huile de coco ou d’avocat. Pour une raison purement scientifique, cette potion pourrait éveiller ou intensifier l’allergie cutanée chez certaines personnes. Elle contient des particules insaponifiables, d’où son effet parfois trop irritant sur une peau malade.     

 

Huile de pépins de framboise

Et pour clore cette sélection d’huiles végétales anti-UV, on vous garde la meilleure pour la fin : l’huile de pépin de framboise. Elle affiche un IP largement supérieur à ses semblables avec un chiffre affolant de 28 à 50.

Cela démontre tout son pouvoir protecteur contre les coups de soleil. Riche en vitamines A et E, elle combat les rougeurs et les inflammations épidermiques. Pour l’utiliser comme il se doit, appliquez-en une bonne dose sur toute la peau et faites votre bronzage. En plus, vu son efficacité, vous n’avez nullement besoin de la mixer avec une autre composition pour vous en servir.

Enfin, cette huile dégage un arôme assez fort pouvant gêner les plus sensibles. Toutefois, soyez rassuré, le parfum se dissipe quelques heures après vous en être couvert.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments