Dernière mise à jour: 28.11.22

 

Pour changer de tête, vous préférez opter pour une teinte discrète ou plutôt contrastée de votre couleur naturelle ? En fonction de ce choix se fera la sélection de la technique adaptée entre le balayage et les mèches. Si vous ne comprenez pas très bien cette différence, alors nous vous donnerons des explications dans ces prochains paragraphes.

 

Qu’est-ce qu’un balayage ?

Le balayage est une technique de coloration dont le principe repose sur la teinture de mèches très fines à l’aide d’une couleur d’un ou de 2 tons plus claire que la base. Cette approche permet d’avoir des reflets naturels et discrets, d’ajouter de la profondeur et du volume aux cheveux. La repousse n’est pas visible, ce qui sous-entend que vous n’aurez pas à refaire plusieurs retouches. Il faut savoir que le balayage naturel est une technique qui se fait à main levée, et qui se fait à quelques centimètres de la racine.

Attention à ne pas confondre balayage avec ombré, car si le premier est une technique de coloration, l’autre fait plutôt référence à un style. Pour avoir une couleur ombrée donc, on utilise la technique de balayage, mais on concentre la teinte sur les pointes.

 – Comment faire un balayage ?

Il faut commencer par le choix de la couleur, qui doit être d’un ton ou de 2 tons plus clairs que votre couleur de base. Évitez le ton sur ton, et les couleurs trop contrastées, puis appliquez un petit test sur votre peau une journée plus tôt pour vérifier si vous ne présentez pas d’allergie au produit. Rassemblez ensuite tous les équipements nécessaires à savoir le kit de balayage, une serviette, des gants de protection, et un chronomètre pour plus de praticité.

Pour faire un balayage, on commence par les cheveux du dessous. Faites donc une demi-queue, ou même un chignon si vous avez les cheveux longs. Le secret de cette technique repose sur l’application du produit sur les longueurs, à 1 centimètre de la racine. Pour un résultat encore plus naturel, n’hésitez pas à utiliser vos doigts pour répandre la couleur vers la longueur. Afin de vérifier le degré d’éclaircissement, vous pouvez prendre une mèche et l’essuyer à l’aide d’un coton humide. Si le résultat escompté n’est pas atteint, ré-appliquer un peu de coloration sur la mèche et attendre 45 minutes au maximum. Rincez abondamment et appliquez un soin hydratant et réparateur pour protéger vos cheveux.

 – Les différents types de balayage

Le balayage peut se faire sur toutes les longueurs des cheveux. Comme cette technique est très en vogue actuellement, les professionnels en ont créé de nombreux dérivés. Entre autres, le balayage californien sur brune qui permet d’avoir un résultat retour de vacances. Cette technique de balayage se rapproche d’un tie and dye mais en version plus légère, et plus naturelle.

Le balayage flash, quant à lui, consiste à éclaircir de très fines mèches sur une surface localisée des cheveux. Comme son nom l’indique, le résultat doit s’apparenter à un effet d’appareil photo. Et l’ombré hair, c’est quoi ? C’est un style de balayage qui apporte de la lumière sur les longueurs et les pointes pour que le résultat soit nuancé. En outre, le Spiky s’adresse aux cheveux courts qui souhaitent gagner en profondeur et en lumière dans leur coiffure.

 

Les mèches : pour un résultat plus prononcé

Contrairement au balayage, faire des mèches demande un produit un peu plus agressif pour bien ouvrir les écailles des cheveux. De cette façon, les mèches sont plus marquées. Ici, aucune règle particulière sur le choix de la coloration pour cheveux. Le contraste doit tout simplement être visible par rapport à votre couleur de base. 

Évidemment, le rendu peut tout de même être naturel en fonction de votre choix. Cette technique cible des mèches plus larges, pour un rendu beaucoup plus prononcé que celui du balayage. En bref, les mèches s’adressent à ceux qui veulent donner du caractère à leur coiffure, sans toutefois changer toute la couleur. Si nous devions vous donner un conseil toutefois, ce serait d’éviter les couleurs trop appuyées comme l’application de mèches blondes sur des cheveux noirs, au risque de manquer d’élégance.

 – Comment faire des mèches ?

En comparaison avec un balayage, l’application de mèches est beaucoup plus facile, à condition d’avoir un bonnet à trous. Ce dernier va isoler les mèches à teinter, pour que la couleur n’atteigne pas le reste. Appliquez ensuite la coloration depuis la racine, jusqu’à la longueur, et repassez avec vos doigts pour que l’application soit bien homogène. Le temps de pose dépend du degré d’éclaircissement que vous souhaitez avoir. Rincez ensuite les cheveux à l’eau claire et utilisez un shampoing doux.

 

Au final : mèches ou balayage ?

Pour résumer, tout est question de style ! Les mèches notamment, permettent de donner du caractère, d’avoir plus de clarté, mais aussi de mieux mettre en valeur le contour du visage. Son inconvénient réside cependant dans le fait qu’il demande plus d’entretien, dès que la repousse des cheveux naturels est visible. Un inconvénient qui peut aussi être un atout, dans la mesure où vos cheveux seront régulièrement pris en charge par des professionnels.

Quant au balayage, il se veut plus naturel et plus discret. Les cheveux gagnent en profondeur et donnent une impression de volume. Et ce qui plait le plus chez cette technique, c’est qu’elle ne demande pas beaucoup d’entretien vu que la repousse n’est pas très visible.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES