Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Q1 : Huile ou crème solaire ?

Étant donné l’évolution actuelle de la technique en cosmétique, huile et crème solaire ont aujourd’hui la même efficacité contre les UV. Par ailleurs, le seul point qui les différencie se situe au niveau de l’application. La première reste plus facile à répartir sur la peau que la deuxième. Son usage se voit donc plus confortable. De plus, sa texture est beaucoup plus agréable au contact avec le derme. Il faut tout de même en mettre assez. La crème quant à elle se montre plus économe.

 

Q2 : Quelle crème solaire pour bébé ?

La peau d’un nourrisson est encore bien sensible. Voilà pourquoi il existe des produits cosmétiques spécifiques qui leur sont destinés. La crème solaire ne fait pas exception à cette règle. Ainsi, même si vous ne comptez rester exposé que quelques minutes, vous devrez prioriser la sécurité de votre bout de chou. Pour ce faire, optez pour une lotion haute protection. Mieux vaut prévenir que guérir comme le diraient beaucoup.

Par ailleurs, vous devrez aussi faire attention à certains ingrédients nocifs. On parle en outre du méthoxycinnamate, de l’Oxybenzone, de l’Ethylhexyl, de l’Octyl méthoxycinnamate, ou encore du Cyclopentasiloxane.

 

Q3 : Où jeter sa crème solaire ?

La crème solaire est considérée comme un produit très polluant. Elle tue notamment petit à petit les coraux. Au lieu d’envoyer les flacons à la poubelle, certains décident alors de les recycler afin de préserver leur environnement. Il existe plusieurs moyens de procéder en ce sens. Vous pouvez par exemple les transformer en boîte ou en tout autre objet qui pourrait vous être utile au quotidien. Vous contribuerez ainsi à sauver le milieu marin.

 

Q4 : Comment se protéger du soleil sans crème solaire ?

Faute de budget, ou tout simplement par crainte des réactions allergiques pouvant être engendrées par les constituants chimiques contenus dans ce type de produit, plusieurs choisissent de se tourner vers d’autres méthodes pour se protéger contre les rayons ultra-violets. Parmi les solutions qui pourraient se poser à vous, on distingue l’argile. Elle s’applique immédiatement sur le visage ou le corps. Il existe également d’autres éléments naturels qui vous aideront à parer les effets nocifs d’une longue exposition au soleil. On parle notamment de l’huile d’avocat, du beurre de karité ou encore de l’huile de jojoba. Si toutefois vous ressentez certaines réactions à ces ingrédients, il reste préférable de les éviter et de les retirer sans tarder avec de l’eau froide.

Q5 : Crème solaire 30 ou 50 ?

Tout dépendra de vos besoins. Si vous souhaitez ne vous exposer que très peu au soleil, la crème SPF 30 fera amplement l’affaire. Si par contre vous envisagez une journée entière à la plage la lotion SPF 50 se montrera beaucoup plus pratique. Par ailleurs, si vous avez des enfants ou un bébé, cette dernière alternative s’avèrera également la plus recommandée pour garantir une meilleure protection à vos chérubins. Pour ce cas-ci, vous pourriez même aller jusqu’à 60.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES