Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Q1 : Comment est fait le savon noir ?

Tout comme la conception des barres classiques, il provient d’une réaction chimique ou plus précisément la saponification de la soude et de l’huile d’olive, une action qui doit se dérouler à une température de 70 à 100 °C.

Différentes étapes mènent à ce produit à savoir l’émulsion, l’auto catalyse et la saponification lente.

On distingue deux sortes de savon noir d’origines différentes. Le savon noir d’Afrique résulte de feuilles de palmiers, de cendres de cosses de noix avec un peu de mélange du beurre de cacao et d’huile de palme.

Quant au Beldi ou savon noir du Maroc, il est conçu à partir de la fusion d’huile d’olive et d’olives noires.

 

Q2 : Comment utiliser le savon noir sur le visage ?

Pour combattre les plis, vous n’avez qu’à mélanger deux cuillérées à soupe du produit dans un bol à l’eau tiède.

Vous laissez agir sur votre figure la solution pendant quelques minutes. Cela fait, il ne vous reste plus qu’à rincer et vous obtiendrez une peau éclatante et lisse.

 

Q3 : Comment utiliser le savon noir pour le corps ?

Lorsque vous en faites usage pour remplacer votre gel douche traditionnel, vous mélangez deux à trois cuillérées à soupe du composant avec de l’eau chaude.

Vous en appliquez sur la partie à traiter. Une fois fini, vous vous servez d’un gant de toilette pour frotter et vous rincez avec de l’eau tiède.

Après, si vous remarquez le dessèchement de votre peau, vous pouvez utiliser sans problème une crème hydratante.

 

Q4 : Quelle différence entre savon noir et savon de Marseille ?

Ils figurent tous les deux dans le classement des produits bios et écologiques. Ils ont beaucoup de points communs. Toutefois leur première inégalité se situe au niveau de leur origine.

Si le premier vient d’Afrique, le second a fait son apparition au sud de la France. Ensuite, ils diffèrent par leur processus de fabrication.

Le savon noir est issu de la potasse qui explique sa mollesse. Par contre, la soude justifie la dureté du savon de Marseille.

 

Q5 : Comment faire fondre du savon noir ?

Pour s’hydrater les mains, il s’avère nécessaire de dissoudre le savon noir. Commencez par délayer la potasse. Ajoutez ensuite de l’huile et chauffez le tout sur le gaz.

Quand la substance mousse, mixez-la tout en baissant le feu. Lorsqu’elle devient une pâte transparente et visqueuse, vous pouvez arrêter et vous aurez votre savon noir liquide fait maison.

Q6 : Comment reconnaitre le vrai savon noir ?

Comme son nom le suggère si bien, il a une couleur sobre. Peu importe sa texture, concentrez-vous sur cette caractéristique. Ajouté à cela, un savon noir authentique est composé de produits 100 % naturels et bios.

Si ce n’est pas le cas, son utilisation devrait faire l’objet d’un doute. Il faut ainsi consulter de près les ingrédients mentionnés dans la description ou la notice.

Certains fabricants y additionnent des éléments chimiques, mais ils ne l’indiquent pas dans la fiche. Pour éviter cette situation, il n’y a rien de plus rassurant que de vous fier à la réputation des marques.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES