Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Q1 : Comment utiliser un shampoing sec ?

Après que vous soyez passé maître dans l’art de savoir comment choisir les meilleurs shampoings secs de 2022, voyez si vous en maîtrisez aussi l’usage.

Il est crucial de respecter une certaine distance de sécurité par rapport au cuir chevelu pour les aérosols (30 cm). Ainsi, le produit se répartit mieux sur toute la chevelure et ne risque pas d’y rester collé. 

Pour les poudres à verser, n’en mettez qu’une petite quantité dans la paume pour commencer. S’il y en a trop, vous devrez jeter ce qui reste.

Massez pour étaler le produit sur toute la surface et remettez un petit coup de brosse après une à deux minutes pour éliminer les dernières traces de poudre sur les cheveux.

D’autres variantes moussent au contact de cheveux mouillés, sinon, cela ne marche pas. Vous arrosez d’un filet d’eau après avoir bien fait pénétrer la base lavant dans le cuir chevelu et entre les fibres capillaires.

Cette méthode a un pouvoir nettoyant beaucoup plus actif que la version qui se passe de rinçage.

 

Q2 : Comment bien appliquer son shampoing sec ? 

Que ce soit au moment de sortir du lit ou à la fin de la journée avant d’aller à un rendez-vous important, pensez toujours à bien démêler vos cheveux en y passant un peigne à dents moyennement espacées. Cela décollera les racines et optimisera l’application.

Au moment de vous coiffer après avoir frotté le cuir chevelu, mettez-vous la tête en bas. Sinon, vous n’arriverez pas à déloger correctement les dépôts restants.

L’usage du sèche-cheveux n’est pas tout aussi efficace. Au contraire, il pourrait les assécher ou les agresser si vous ne faites pas attention.  

 

Q3 : Le shampoing sec est bon ou mauvais pour les cheveux ?

Appliqué à bon escient, le shampoing sec n’engendre pas d’irritations comme certaines « victimes » le prétendent.

Ce genre de symptôme provient surtout du fait qu’on n’ait pas lavé ses cheveux depuis longtemps ou de l’apparition de pellicules. Mais certains d’entre eux viennent à bout de ces dernières facilement.

Des professionnels de la coiffure affirment de leur côté que ce genre de produit finirait par ternir le cheveu à force.

Leur conseil est de n’y recourir que lorsqu’on est vraiment trop surbooké pour un shampoing normal, donc très rarement, que cela ne devienne pas une habitude.

La présence de gaz butane et d’alcool n’est pas non plus à ignorer chez les aérosols, pouvant nuire au cuir chevelu et aux longueurs elles-mêmes.

Mais en faisant usage de cette solution avec parcimonie (une à deux fois uniquement entre deux shampoings), on s’épargne tous ces maux.

Q4 : Comment remplacer le shampoing sec ?

Si vous craignez de mauvaises retombées de l’usage fréquent du shampoing sec, sachez qu’il est tout à fait possible de trouver une solution de rechange presque aussi efficace.

Versez de la maïzena dans un mini bol que vous allez appliquer à l’aide d’un pinceau spécial fond de teint ou kabuki.

Séparez bien les mèches avec un peigne, frictionnez quelques minutes avec les doigts et brossez pour éliminer le reste de poudre blanche.

 

Q5 : Peut-on utiliser le shampoing sec quand on a les cheveux bouclés ?

On ne risque rien à appliquer du shampoing sec sur des cheveux bouclés à part de perdre ses ondulations.

En effet, au moment de se débarrasser du reste de poudre pour les modèles qui n’ont pas besoin de rinçage, on brosse souvent vigoureusement de la racine aux pointes, ce qui amène à détendre les boucles formées.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES