Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Le raffinement se reflète à travers les soins que l’on accorde à sa personnalité et à sa manière d’être. Cela ne se résume pas seulement à une question de style vestimentaire ni de la valeur des accessoires que l’on porte. Cela part du souci du moindre détail : de la tête jusqu’au bout des ongles. Toutefois, est-ce que c’est aller trop loin d’ajouter du parfum dans ses cheveux ? Est-ce que c’est chose courante ?

 

Le parfum pour cheveux : ça existe ?

À ce jour, on ne répertorie pas de parfum spécialement dédié aux cheveux à part les brumes qui ont récemment vu le jour. Cela dit, celles qui s’y sont essayées affirment que n’importe lequel ferait l’affaire en respectant quelques conditions. En effet, contrôlez-en la formule et assurez-vous qu’aucun de ses composants ne nuise au cuir chevelu ni aux fibres capillaires. 

N’en mettez pas trop non plus, car il risque de tenir jusqu’à la fin de la journée voire plus et de sentir plus que lorsque vous en appliquez sur votre peau sèche. Pour répartir correctement ce produit dans vos cheveux par exemple, aidez-vous d’un vaporisateur et de votre brosse. Vaporisez quelques coups dessus et coiffez-vous comme à l’accoutumée. Évitez le contact direct afin de ne pas assécher ou provoquer des réactions insoupçonnées sur votre chevelure surtout si vous êtes une adepte de la coloration.  

C’est différent pour l’eau de Cologne proscrite sur la crinière, jugée trop chimique pour celle-ci. En outre, pour augmenter votre charme, il reste toujours les produits spécifiques conçus dans la finalité d’embaumer la tignasse. Il s’agit des brumes. Ce traitement apporte un complément de soin à l’ensemble. La principale fonction de ce dispositif est de laisser une agréable senteur dans les cheveux. Il ne contient aucun alcool qui risque de nuire aux fibres. Au contraire, il possède des propriétés hydratantes.   

 

 

Comment utiliser cet accessoire ?

La procédure reste simple. La brume s’applique sur une chevelure nette et sèche. Il ne faut pas attendre au milieu de la semaine pour en mettre sur des cheveux gras et sales. L’odeur va se mélanger avec la sueur et se transformer en une catastrophe. Dans la plupart des cas, le produit se décline dans des flacons pulvérisateurs. Il ne s’avère par ailleurs pas réfléchi de vider le contenu d’un seul coup. On pulvérise ici et là et le résultat devient attrayant.

Par ailleurs, beaucoup de filles se demandent où se procurer ce type de parfum. Comme la majorité ne semble pas habituée à employer cet accessoire, elles ne parviennent pas à les détecter sur les rayons du supermarché. Il y en a pourtant dans la section « soins et beauté » des grands magasins. Quelques variétés se retrouvent sur des sites d’e-commerce de cosmétiques. Sephora, Marionnaud, Feelunique, et Mademoiselle Bio constituent des références sur lesquelles toutes peuvent s’appuyer. Les réseaux de distribution classiques vendent également ces articles. Vous avez ici une liste des meilleures offres.

 

D’autres astuces pour embaumer sa crinière

Bien des moyens existent pour accroître le charme d’une personne. Le recours à ces accessoires capillaires n’en constitue qu’un parmi tant d’autres. Si jamais vous ne trouvez pas votre bonheur auprès des variantes de brumes, d’autres produits peuvent apporter l’émanation tant recherchée. On reste sur des basiques tels que les sérums, les masques et surtout le shampoing.

Si vous êtes un indétournable du bio, alors, vous pouvez tourner votre regard sur les huiles végétales. Il s’agit d’un composant 100 % naturel qui promet vitalité et bien-être aux fibres capillaires. Comme ces concentrés ne contiennent ni solvant ni agents aux propriétés chimiques, ils ne risquent pas d’abîmer les tiges. .

 

Durant quelle saison appliquer ce soin ? 

Les brumes sont mises en vente tout au long de l’année. Pour un usage quotidien, on les préconise davantage pendant les temps froids. Durant cette période, leur emploi devient plus souple et ne demande pas de précautions supplémentaires. Avant de sortir chaque matin, on pulvérise une mince couche sur les longueurs  pour que ça tienne jusqu’au soir.

En été, il faut prendre quelques mesures comme celle de se laver les cheveux. La sueur ne fait pas bon ménage avec ce type d’accessoire. Aussi, comme on espère en tirer de la fraîcheur, il vaut mieux rester dans la propreté et le respect de l’hygiène.

 

Vers quels effluves se tourner ?

Sept grandes familles olfactives classent les odeurs basiques parmi lesquelles on peut choisir. Les noms de ces variantes changent en fonction de la description des maisons mères et du sens de la mode. En premier lieu on a les floraux. Ces senteurs s’obtiennent depuis le mélange de plusieurs composants naturels et végétaux. Le boisé plaît à ceux qui aiment les senteurs de la forêt.

Dans les fragrances orientales les épices prédominent. L’association de plusieurs aromates conduit à un baume hypnotique qui pique l’intérêt de certaines filles et captive l’attention des garçons. Les hespéridées sont conçus à partir de zestes d’agrumes. Il reste aussi la classe des fougères qui partent d’une note de lavande, de vétiver, de mousse de chêne et d’autres additifs.    

 

 

Les brumes pour cheveux comme idées de cadeau

À l’approche de l’anniversaire d’une des femmes de votre vie, vous ne savez pas encore quelle surprise lui réserver. Ainsi, pourquoi ne pas vous tourner vers ce type d’article ? La plupart de ces dispositifs se déclinent à des prix compétitifs. Abordables en tout point, ce produit constitue un idéal en termes de présent. Comme  vous connaissez les goûts de la personne, il vous sera facile de choisir la fragrance qui l’enchantera au mieux. Une large variété de modèles existe également. Ainsi, vous ne manquerez pas de trouver le flacon susceptible de lui plaire.         

En outre, est-ce que ce dispositif convient aussi pour les hommes ? Effectivement, il n’est pas rare qu’un mâle ait envie de changer et d’apporter plus de soin dans son look quotidien. Toutefois, il faut tout de même préciser qu’un tel article s’avère inutile sur une coupe très courte. L’objectif dans le recours à cet accessoire est d’éblouir son entourage avec l’effluve de ses cheveux. Sur des fibres capillaires longues, ça marche plutôt bien. Ainsi, un garçon « à la chevelure de princesse » et qui possède une collection de produits capillaires peut profiter de cet outil. Autrement, cela revient à du gaspillage.