Dernière mise à jour: 22.11.19

 

Le secret d’une coiffure resplendissante réside dans un entretien minutieux de la chevelure. Il existe plusieurs étapes et diverses techniques à ne pas négliger et notamment après le lavage. Prenez soin de votre tignasse en vous basant sur ces quelques astuces que nous vous délivrons pour parvenir à la sublimer.

 

Opter pour le séchage naturel

Une protection optimale capillaire passe avant tout par un procédé naturel. Sautez donc la case sèche-cheveux. Il est à noter que l’usage abusif d’un tel appareil impacte significativement sur la texture des cheveux. En effet, il a tendance à les fragiliser et les rend vulnérables aux multiples agressions de la vie quotidienne comme la chaleur, l’humidité et même les coups de vent.

Après le lavage, les hommes comme les femmes se sèchent généralement les cheveux avec une simple serviette éponge. Si vous avez l’habitude de la rouler sur votre tête après avoir essoré vos cheveux comme avec du linge, sachez que ça a pour effet de sécher la chevelure plus qu’il ne faudrait. C’est pourquoi beaucoup déconseillent de le faire.

Vous limiterez par la suite les phénomènes de cassures des tiges et des frictions. En plus de vous alourdir, sortir de la douche avec les cheveux dégoulinants vous fera à coup sûr attraper un rhume. Les poils gorgés d’eau mettent aussi beaucoup plus de temps à sécher à l’air libre.

Pendant le démêlage en longueur, il serait judicieux d’employer une brosse à picots. Certaines femmes utilisent également un peigne doté de larges dents. De cette manière, vous combattez aisément les nœuds et éviterez les tignasses ébouriffées et épaisses dues principalement à l’électricité statique.

 

 

Produits de coiffage avant un appareil qui sèche les cheveux

Bon nombre d’entre nous ne pouvons nous passer d’un appareil qui sèche les cheveux pour obtenir un effet satisfaisant et qui attirera l’attention. Cela dit, si les coiffeurs professionnels sèchent les cheveux avant le brushing, c’est pour une raison bien précise. Sur des mèches mouillées, il faudrait régler le séchoir à température très élevée pour qu’il soit efficace, ce qui les ruinerait. Presque à sec, une température moindre suffit à les structurer.

C’est là que l’étape de l’essorage prend toute son importance. Tamponnez doucement les cheveux pour des résultats optimaux. Dans cette démarche, les spécialistes en la matière recommandent l’usage des produits de coiffage. Les personnes aux cheveux ondulés ou bouclés pourront miser sur les sprays texturisants dédiés à ce genre de coiffure. Ils contribuent à rendre leur forme aux boucles et assurer leur tenue dans le temps.

Vous vous dites que vous avez des cheveux plats et que vous souhaitez avoir plus de volume ? Dans ce cas, nous vous conseillons les vaporisateurs ou les mousses conçus pour ressortir cet effet. Vous pouvez également adopter la technique des tresses avant de vous coucher. Ne les lâchez que le lendemain au réveil. Les nattes désassemblées apporteront une impression de volume à votre crinière même si elle a des tendances fines.

 

Les étapes pour réussir son brushing

Prendre soin de ses cheveux, c’est pratiquer une bonne routine capillaire. Avez-vous déjà entendu parler des frisottis ? C’est quand vos cheveux partent dans tous les sens sous l’effet de l’électricité statique. Contre cela, il est primordial de ne pas les sécher n’importe comment, que vous ayez décidé de choisir la méthode naturelle ou les produits de coiffage.

Le dessèchement des cheveux constitue le plus grand risque à prendre lors de l’utilisation d’un tel appareil. D’où l’importance des techniques d’essorage comme les soins thermoprotecteurs. Ces derniers se présentent sous forme de crème, de baume ou de vaporisateur. Ils renforcent la résistance des tiges face à l’exposition sous une température élevée.

Pour commencer, débutez par la section de mèches se trouvant sur votre nuque. Remontez doucement vers le haut du crâne. De bas en haut, vous ne risquez pas de remouiller les parties inférieures. Entamez le processus depuis les racines pour descendre pas à pas vers les pointes. Une fois chaque division enroulée sur la brosse, vous n’avez plus qu’à tirer. L’appareil doit se trouver à environ une vingtaine de centimètres de votre tête pour éviter toutes menaces de brûlures. Lorsque vous passez en mode brushing, compter une distance d’au moins 5 cm pour préserver la fibre capillaire des surchauffes.

N’oubliez surtout pas que la température du séchoir doit être en adéquation avec votre type de cheveux. Si vous les avez épais, optez pour un niveau de chaleur intermédiaire. Diminuez de plusieurs degrés dans le cas d’une tignasse fine ou abimée. Commencez toujours avec une basse puissance et remontez-la au fur et à mesure votre activité.

Pour un travail de précision, misez sur un accessoire dit « buse » ou concentrateur. Comme son nom l’indique, il canalise le flux d’air vers la mèche sélectionnée et vous permettra également de bénéficier d’un gain de temps pratique en termes de séchage. Il est aussi à l’origine du succès du lissage. Les cheveux bouclés quant à eux peuvent s’orienter vers les matériels comme les « diffuseurs » qui ont pour rôle de garder l’allure de la crinière pendant le brushing.

 

 

Reconnaître le bon matériel

Un appareil performant conditionne l’accomplissement de vos démarches de séchage. En effet, un modèle ne répondant pas aux attentes de votre chevelure risque de l’endommager encore plus, modifiant sa structure et l’exposé à toutes sortes de dégradations. La sélection de votre dispositif est donc une étape d’une importance capitale.

Choisissez un article comportant un système d’ajustement de la puissance et de la température. Ce genre de matériel vous donne la possibilité d’accommoder ses capacités en fonction de la nature de votre tignasse, mais surtout du style de coiffure que vous souhaitez réussir.

Pour votre confort, privilégiez les spécimens qui ne vous fatigueront pas rapidement même si la séance de brushing ne doit durer qu’une quinzaine à une vingtaine de minutes. Un équipement doté de la technologie « air froid » vous sera d’une grande aide dans la fixation de votre coupe. Grâce à un système de diffusion d’ions négatifs, vous viendrez à bout des phénomènes de frisottis.