Dernière mise à jour: 22.11.19

 

Les cheveux secs causent pas mal d’ennui chez le genre féminin surtout en période de froid. Couper les pointes, laisser reposer, utiliser des shampoings naturels, appliquer de l’huile, colorer… telles sont les diverses méthodes à appliquer pour réparer de tels cheveux. Sauf que, le recours aux ingrédients naturels est tout aussi bénéfique qu’économique.      

 

Les astuces des professionnels

Afin de nourrir et d’hydrater les cheveux secs, l’usage de l’huile d’amande ou de l’huile de ricin est l’une des meilleurs solutions. Plusieurs applications toutes les semaines sont à pourvoir pour des résultats impeccables. En effet, la brillance comme la souplesse des cheveux seront au rendez-vous. De même que l’huile, le pré-shampoing comme le shampoing sont aussi à mobiliser.

Le public témoigne de l’effet protecteur et nourrissant de ces produits et les spécialistes approuvent. L’utilisation est cependant à maitriser pour plus d’efficacité puisque chaque produit diffère d’un autre de par sa conception. Pour plus de protection et une action uniforme tout le long des mèches, les masques et crème-cheveux font un travail impressionnant.

 

Éviter le trop

Certaines pratiques sont à limiter au risque de détériorer l’état de ses cheveux. Pour bien gérer cette situation, il faut éviter de les laver fréquemment. Cela rend plus fragile le cuir chevelu après un certain temps. De même, une utilisation journalière du shampoing n’est pas idéale pour leur santé. Une application tous les trois jours suffit amplement même pour les cheveux extrêmement secs. Pareillement, les colorations ont des impacts non désireux sur les cheveux.

Certes, l’apparence extérieure semble bien améliorée cependant, à force de les teinter répétitivement, ils deviennent plus fragiles donc abîmés. Les divers composants chimiques présents dans ces produits en sont la cause.

Tout aussi bénéfique que fatale, l’utilisation du lisseur est aussi à modérer. Puisque, la chaleur intense et fréquente de l’appareil favorise l’écaillement des cheveux. De même, les produits à sulfates sont à éradiquer de la liste des courses afin de ne pas étouffer ces derniers.

 

 

Adopter de bonnes habitudes

Une fois les mèches bien imprégnées de shampoing, il est conseillé de masser doucement avec assez de pression son cuir chevelu. Ce geste favorise la circulation interne et la respiration des cheveux, ce qui est excellent pour leur bien-être. D’ailleurs, cette opération ne prendra qu’une minute seulement.

Du moment où vous démêlez vos cheveux, il faut agir délicatement et avec grand soin. La raison est que les gestes brusques favorisent le contact entre les cheveux écaillés. En conséquence, le risque de casse se voit accroître. Autre initiative à prendre, deux centimètres de pointes tordues devront être ôtés tous les deux mois en moyenne. Les parties plus saines auront ainsi plus de liberté de pousser. Si vous avez le temps devant vous, optez pour un séchage à l’air libre plutôt qu’avec un appareil tel un nouveau sèche-cheveux. Ce procédé est lent, mais plus bénéfique pour la santé des cheveux.               

 

Profiter des ingrédients naturels

 

L’avocat

Non seulement, l’usage des produits naturels est économique, mais aussi intéressant du point de vue santé. Les ingrédients 100 % animal ou végétal font tout autant de bien que les produits préfabriqués. On retrouve le plus souvent l’avocat. À la grande surprise, à l’action de cet ingrédient, les cheveux secs deviennent souples et lisses tout en étant bien résistants.

Toutefois pour arriver à ce point, quelques préparations figurent parmi les obligatoires comme la mixture avocat-œuf. Épluchez l’avocat et fabriquez une pâte avec. Puis récupérez le jaune d’œuf et réalisez le mélange des deux ingrédients. Après avoir bien remué l’ensemble, il est temps de l’essayer.

Par la suite, l’application s’effectue pareillement que l’huile ou le shampoing même si le mélange est plutôt visqueux. Cela inclut d’en couvrir toute la tête, de masser quelques minutes et ensuite de rincer à l’eau. Cette action est à répéter au moins une fois par semaine sur une période de deux mois afin de jouir pleinement du résultat final.  

 

Le lait de vache

À part l’avocat et l’œuf, le lait rejoint aussi les ingrédients naturels. C’est un composant formidable pour gérer les problèmes liés aux cheveux secs. Pour cela, il vous faut du lait animal frais de préférence non décongelé pour un maximum d’efficacité.

Pour l’utiliser, il n’est pas prudent d’en verser directement sur la tête, mais plutôt d’en asperger une éponge et ensuite d’appliquer celle-ci petit à petit sur les parties concernées. Après environ quinze minutes d’effets vient le moment de rincer avec de l’eau tiède. Libre à chacun de profiter ensuite du shampoing en supplément avec le mélange.          

 

 

Lait de soja

Les cheveux asséchés peuvent aussi jouir du lait de soja. Bourré de protéines, il favorise la pousse et la restauration des spécimens secs et cassants. Le procédé est un peu différent pour ce type d’ingrédient puisqu’il requiert d’être mélangé à de la farine de maïs. L’application pour le lait de soja se distingue de celles qu’on a l’habitude de voir aussi, puisque elle a lieu sur une chevelure qui n’est pas entièrement sèche, mais légèrement mouillée. Pareil à celui du lait de vache, le shampoing prend le relais afin d’éliminer tout excès de gras.       

 

Le lait d’avoine

Quant au lait d’avoine, il améliore la résistance des cheveux secs et accroît son développement. C’est un liquide extrêmement riche en magnésium, en fer et en zinc. De même, il leur apporte de la vitamine A, E et B1. Mais comment extrait-on le lait à partir des flocons d’avoine ? Le procédé se résume en quelques gestes. Prenez-en six cuillères et massez le tout dans de l’eau froide. Pendant ce temps, faites bouillir environ un litre d’eau. Ensuite après ébullition, versez-y la macération. Après avoir tamisé le tout, vous obtiendrez votre jus d’avoine. Cinq minutes de pose suffisent aux cheveux pour passer ensuite au rinçage.               

 

Le lait de coco

Le lait de coco est un remède super-efficace contre les cheveux desséchés et irrités. La particularité de ce lait, c’est qu’il nourrit de l’intérieur les parties appliquées. Avant l’utilisation elle-même, le lait de coco est supposé être chauffé à l’avance. L’idéal pour ce produit naturel reste de l’appliquer toute une nuit sous une enveloppe de cellophane doublée d’un foulard. Rien qu’avec une première séance, la différence se ressent dès le lendemain matin. Si possible, rajoutez-y de l’huile de ricin afin d’accentuer son efficacité sur le cuir chevelu.