Dernière mise à jour: 03.08.20

 

Pour offrir un bel aspect à votre peau, l’épilation fait partie des soins incontournables. Toutefois cette phase ne rime pas toujours avec moment de plaisir. Pour s’y prendre tout en douceur, il s’avère important de préparer la zone à traiter. Découvrez alors ces quelques conseils pour réduire la douleur et obtenir de bons résultats.

 

Choisir le bon timing

Même si bon nombre de personnes l’ignorent, l’épilation ne nous réussit pas à tout instant. Le choix du jour a son importance pour que le soin ne vous fasse pas trop mal. Beaucoup de spécialistes le déconseillent durant les règles. Là, votre épiderme peut se révéler assez sensible. En conséquence, l’épilation deviendra plus douloureuse. Pour éviter de souffrir, la seule solution est donc de vous armer de patience et attendre que votre cycle menstruel atteigne son 10e jour ou plus.

Cela vaut aussi pour l’heure. Il existe des moments plus propices que d’autres pour vous lancer. Il est interdit à titre d’illustration de faire subir ce genre d’assaut à votre peau le matin. Au réveil, elle se réchauffe et vous risquez de vivre un calvaire en vous épilant. Il vaut mieux s’y mettre le soir. Sauf si vous prévoyez de sortir, là, vous pouvez prendre soin de vous tranquillement. De plus, votre circulation sanguine est au top puisque vous avez beaucoup bougé toute la journée. Vous vous épargnez alors la douleur et les gonflements.

Les plus attentifs choisissent l’instant idéal en fonction des périodes de la lune. Il est bon de souligner que la repousse des poils dépend de cette phase. Il est donc préconisé de vous épiler durant l’intervalle décroissant ou les jours entre la pleine et la nouvelle lune.

Vérifier l’état de la peau

Même si vous vous équipez du meilleur épilateur pour le visage, jambes ou aisselles, ne négligez pas cette étape. Il est fortement déconseillé de lui faire endurer cette épreuve alors que votre peau est irritée ou abîmée. Peu importe la zone à traiter, votre appareil ne doit pas la traverser pour ne pas souffrir inutilement.

Prenez alors le temps d’examiner si la partie présente des lésions, des rougeurs, des poils incarnés, des brûlures ou autres formes d’irritation. Si c’est le cas, assurez-vous avant tout de les guérir pour ne pas aggraver la situation. Vous pouvez très bien reporter l’épilation au moment où votre épiderme sera « sur pied ». À ce moment, vous le sentirez moins passer.

 

Ne pas sauter le gommage

Cette étape s’avère indispensable pour d’innombrables raisons. Parmi les plus importantes, elle assure l’efficacité de l’épilation puisqu’elle permet à votre peau de devenir plus douce et plus lisse. Elle consiste à faire disparaître les cellules mortes qui recouvrent la partie à traiter, voire le corps ou le visage entier tant que vous y êtes. Le gommage s’impose puisqu’il empêche la formation des poils incarnés. Mieux encore, il réduit considérablement la douleur du début à la fin au moment d’arracher les poils.

Il faut noter que la manière dont vous allez exfolier votre épiderme dépend de la nature de celui-ci. Utilisez un produit adapté. Si vous songez à traiter les parties sensibles (le maillot ou les aisselles), sachez qu’elles requièrent un soin particulier. Dénichez des articles bios (huile d’amande douce ou beurre de karité). Ils vous évitent les problèmes de sécheresse ou de rougeurs après l’épilation.

 

Hydrater la peau

À part le gommage, l’hydratation de manière régulière contribue à faciliter l’épilation. Non seulement, vous ne souffrirez pas le martyre, mais aussi cela permet à la peau de garder sa souplesse.

De même, elle réduit les douleurs ressenties au passage de l’appareil. Pensez ainsi à enduire vos jambes, vos bras, ou autre partie à épiler de lait ou de crème hydratante quelques jours avant le jour J. Il s’avère préférable de ne pas utiliser des produits très gras, puisqu’ils laissent des résidus. Vous pouvez en revanche privilégier les articles riches en aloe vera ou huiles végétales comme le jojoba ou l’argan.

 

Entretenir l’épilateur

Le succès de l’épilation dépend aussi de l’équipement utilisé. Pour obtenir les résultats escomptés, il faut en prendre soin entre deux manipulations. De plus, n’oubliez pas que les bactéries s’y accumulent rapidement. Afin de les éliminer pour de bon, le nettoyage du matériel se révèle indispensable.

Certains fabricants accompagnent les dispositifs d’accessoires prévus à cet effet. Généralement, une petite brosse est fournie servant à retirer les poils incrustés dans la tête de l’appareil. Si vous avez du mal à les enlever, vous pouvez passer directement cette dernière sous l’eau après l’avoir détachée. Cela fait, pensez à la désinfecter à l’aide de coton alcoolisé et séchez-la à l’air libre ou avec un sèche-cheveux.

Ce qu’il faut savoir après l’épilation

Bon nombre de personnes ne supportent pas la douleur ressentie au passage du matériel. Si vous en faites partie, n’hésitez pas à vous servir d’une compresse d’eau froide. Pour ceux qui présentent des irritations sévères, l’usage d’une crème anti-inflammatoire est nécessaire pour apaiser la peau. Limitez l’utilisation d’un tel engin à une fois tous les 15 jours au plus, car cela risque d’amincir les tissus cutanés.

L’hydratation de la peau n’est pas uniquement indispensable avant l’épilation. L’épiderme se réchauffe sous l’action de l’épilateur. Il a donc tendance à se dessécher. Après une telle épreuve, vous rétablissez vite la situation en y appliquant une crème hydratante adéquate. Vous sentez qu’elle vous rafraichit et vous soulage au premier contact. Il ne s’agit pas non plus d’en badigeonner tout le corps. Une couche assez mince suffira, surtout si vous massez en appuyant légèrement pour bien la faire pénétrer.

Tâchez de rester à couvert jusqu’à ce que les effets de l’épilation s’estompent. Mettre un écran solaire sur une peau encore traumatisée serait risqué. Si vous sortez sans protection contre les rayons du soleil, vous aggraverez encore plus la situation. Ce n’est qu’une question de 2 à 3 jours tout au plus. Dès que vous constatez que votre couleur et vos pores reviennent à la normale, à vous la liberté !

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments