Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Remarquez-vous toujours des traces lorsque vous appliquez votre autobronzant ? Cela arrive à tout le monde. Pour éviter ce petit désagrément, voici quelques trucs et astuces efficaces. En suivant ces conseils, ce genre de soucis ne vous arrivera plus. Vous saurez en effet comment faire pour uniformiser la couleur et obtenir un résultat satisfaisant.

 

Mais d’abord, comment fonctionne-t-il ?

Sachez qu’un autobronzant se présente sous forme de crème, mais on peut aussi en trouver en spray, en lingette ou autres. Il aide à obtenir un teint foncé, sans que vous ayez à vous prélasser sous le soleil pendant des heures. Sa composition contient un élément actif que l’on appelle DHA. Il va colorer la peau et vous éviter ainsi le look trop pâle.

Le temps d’action du lait est d’environ 3 heures. De ce fait, ne vous lavez pas le visage ou le corps durant cet intervalle pour ne pas réduire l’efficacité. Évidemment, le résultat cherché se verra mieux 24 h après l’application. Il ne faut donc pas s’impatienter et en rajouter au risque d’avoir une couleur orangée le jour suivant.

A quantité normale, vous obtiendrez le résultat escompté. Mais si vous en mettez en excès, il devient nocif ou vous donne un teint plus sombre que vous le souhaitez. Alors, comment l’appliquer ?

 

 

Se débarrasser des peaux mortes

C’est la première étape à faire pour bien s’enduire d’autobronzant. Un bon gommage vous aidera à préparer l’ensemble de votre corps. Cela devra se faire à environ une semaine avant l’application du produit et la veille. Il faut savoir que certaines parties prennent plus la couleur que d’autres. On parle ici de zones telles que les genoux, les mains ou encore les coudes. La peau y est sèche et aspire donc plus de crème que les autres.

Une fois la seconde exfoliation effectuée, nourrissez l’épiderme avec une crème riche en karité. Il deviendra alors lisse et bien hydraté.

 

Appliquer l’autobronzant

Grâce aux étapes mentionnées avant, il vous sera possible d’éviter les traces. En effet, votre peau est beaucoup moins plissée, une fois arrivée à ce stade. Il y aura donc moins de plis qui absorberont une quantité d’autobronzant élevé.

Pour l’application, commencez par mettre un peu de crème dans la paume de votre main et de l’enduire progressivement en effectuant des mouvements circulaires. Cela lui permettra de pénétrer facilement l’épiderme. Assurez-vous de ne pas repasser sur les parties que vous avez déjà teintées, car cela doublera l’effet. S’il est épais sur certaines zones par rapport à d’autres, il va de soi que vous obtiendrez deux couleurs différentes. Cela se présentera alors comme une tache qui vous gênera, surtout si elle se trouve sur une partie de votre corps non recouverte par les habits.

Pour les endroits difficiles offrant beaucoup de plis, essayez de les tendre lorsque vous appliquez la crème. On parle ici de vos genoux et de vos coudes. Pliez vos bras et vos jambes suffisamment pour éviter un surplus. En outre, s’il y en a, retirez-le aussitôt pour un résultat satisfaisant.

 

Remède contre la « surapplication »

Les erreurs comme un usage excessif arrivent souvent la première fois que vous vous servez de ce produit. Bien sûr, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il vous sera possible de revenir en arrière. Ces quelques astuces vous aideront dans ce genre de situation.

  • La solution la plus efficace consiste à faire usage de lingettes spéciales. Il y en a en effet qui suppriment le DHA. Bien sûr, il faut s’en procurer auprès de revendeurs dédiés au maquillage pour s’assurer de la qualité.
  • Du fait que la crème s’incruste dans la peau pour la colorer, une exfoliation suffira pour vous en débarrasser. Évidemment, même si vous en avez mis en excès, il ne s’agit pas non plus d’étouffer l’épiderme avec un seul gommage. Allez-y petit à petit en travaillant sur deux ou trois jours. Cela diminuera graduellement la couleur pour arriver à la teinte que vous souhaitez.
  • On trouve aussi des autobronzants à effet inverse. Faits à base d’érythrulose, ils vous aideront à vous débarrasser de l’excès de DHA. Vous reviendrez alors rapidement à votre teinture d’avant.
  • Pour ceux qui veulent passer par un procédé naturel, le citron saura combler leurs attentes. Prenez le jus et appliquez-le sur les endroits à travailler. Frottez doucement pour qu’il fasse effet, puis rincez après quelques minutes. Du fait que c’est un produit acide, n’en abusez pas, au risque de vous irriter.

 

Pour un bronzage durable, il faut :

  • Hydrater la peau régulièrement. Même si le DHA est ancré dans votre épiderme, son effet s’estompera rapidement si vous ne l’entretenez pas. Pour qu’il tienne longtemps, pensez à maintenir votre peau bien hydratée. Le produit est en effet évacué avec les cellules mortes, par le biais de la transpiration. Assurez-vous alors de traiter chaque surface avec délicatesse.
  • Appliquer continuellement le lait. Il ne s’agit pas ici de le faire tous les trois ou quatre jours. Restez attentif au changement de couleur et ajoutez une petite couche lorsque vous devenez plus pâle. Évidemment, restez régulier pour ne pas avoir de mauvaise surprise.
  • Choisir un bon produit. Chaque autobronzant diffère en fonction de la marque. Il faut donc se baser sur plusieurs critères avant d’acheter. Votre type peau est la première caractéristique à prendre en compte. Optez pour un article qui correspond à votre carnation. Ensuite, sélectionnez la forme adéquate. On trouve des articles en mousse, en gel, en lait, en crème, en spray ou encore en lingettes. Le mode d’application varie selon ce critère. 

Et enfin, déterminez si vous souhaitez du lait pour le visage ou pour le corps. Du fait que votre face est plus exposée que le reste de votre peau, l’autobronzant à utiliser n’est pas le même. Afin de vous aider à sélectionner un spécimen de qualité, voici notre liste des meilleurs produits proposés actuellement sur le marché. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour obtenir le teint dont vous rêvez.